Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2022

Irlande du Nord : le Sinn Féin vainqueur grâce au Brexit

maxresdefault.jpg

Séisme symbolique, la victoire au Nord du parti de la "réunification des deux Irlande" est aussi un contrecoup de la colère soulevée par l'accord commercial du Brexit :


Ce qui vient de se passer aux législatives d'Irlande du Nord est un signe. Flambeau nationaliste de la réunification de l'île (et ex-vitrine politique de l'IRA au temps de la lutte armée), le Sinn Féin s'est imposé comme vainqueur en surclassant le DUP unioniste, garant jusqu'ici du maintien de l'Irlande du Nord dans le Royaume-Uni.

La victoire du Sinn Féin face aux héritiers des occupants anglais est une étape décisive sur le plan des symboles.Comme le dit la numéro 2 du parti, Michelle O'Neill, "c'est aujourd'hui un moment très important du changement".

C'est aussi la sanction d'une évolution démographique : les protestants (unionistes) qui étaient les deux tiers de la population dans les années 1960 en sont aujourd'hui moins de la moitié, ce qui donne gain de cause au Sinn Féin.

C'est enfin le contrecoup du Brexit : l'accord Johnson-Barnier qui place la frontière commerciale européenne entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord britannique (avec pour conséquence le contrôle des marchandises), a forcé les électeurs nord-irlandais à voir que l'appartenance au Royaume-Uni ne servait plus leurs intérêts... Le DUP a ainsi perdu la face, voire sa raison d'être, tandis que la fusion des deux Irlande (raison d'être du Sinn Féin) prenait l'apparence d'une issue rationnelle sur le plan économique.

Mais tout reste à faire pour les nationalistes, qui n'auront pas la majorité absolue en sièges : le DUP peut persister à bloquer le fonctionnement des institutions à Belfast comme il l'a déjà fait depuis vingt ans. Et le référendum de réunification de l'Irlande n'aura pas lieu "avant cinq ans au moins", selon la présidente du parti Mary Lou McDonald.

 

 

images.jpg

 

00:26 Publié dans Irlande | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : irlande du nord

Commentaires

26 + 6 = 1

> "Twenty-six plus six equals one" : c'est ce que les paroissiens (d'origine irlandaise) que j'ai fréquentés deux années durant à Boston m'ont appris dès mon arrivée aux États-Unis. Et ne jamais parler du "Royaume-Uni" mais toujours de la "Grande-Bretagne" (ce qui implique l'indépendance de l'île d'Irlande dans sa totalité), etc. Ayant pour saint patron un évêque irlandais martyrisé par l'Angleterre, j'ai gardé tout cela en mémoire ; je ne doute pas voir la réunification irlandaise de mon vivant.

PV


[ PP à PV – Bravo pour le saint patron donc bienvenue dans la famille ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 08/05/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.