Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2021

"Poissonnière !" : est-ce une "injure sexiste", ou est-ce une discrimination socio-professionnelle ?

injure.jpg

 

Après l'incident du 4 février entre députés et la déclaration consécutive du président de l'Assemblée nationale, mon éditorial de ce matin à RCF, son et texte :


https://rcf.fr/la-matinale/injure-l-assemblee-sexisme-ou-...

 

<<  Voilà l’affaire du député de Vendée qui a insulté une députée du Val-de-Marne, ce qui fait un petit scandale politique. Je vous résume : le 2 février au Palais-Bourbon, la députée Insoumise Mathilde Panot (connue pour être très combative), va prendre la parole.  Elle est aussitôt huée par des députés République en marche. Notamment par Pierre Henriet, qui crie très fort : « La poissonnière ! »

Mathilde Panot prend ça comme une injure sexiste. Elle porte plainte auprès du président de l’Assemblée, Richard Ferrand. Et celui-ci, le 6 février, condamne le cri de M. Henriet en déclarant : « Le sexisme n’a pas sa place dans notre société ».

Bon. D’accord. Mais le député insulteur et le président de l’Assemblée, ont tous les deux l’air de croire que le mot « poissonnière » est une insulte.

Et là, attention : M. Ferrand et M. Henriet prennent un risque !

M. Henriet, député de de la 5e circonscription de Vendée, va devoir s’expliquer devant les électrices qui tiennent des poissonneries sur les marchés, à Vouillé-les-Marais ou à Mouilleron-St-Germain.

M. Ferrand, député de la 6e circonscription du Finistère, peut craindre un avis de tempête chez les poissonnières de Pleyben ou de Carhaix-Plouguér. Inspirées à la fois par MeToo et par la poissonnière du village d’Astérix, Iélosubmarine, iront-elles jusqu’à gifler à coups de flétan le député et son président ? Je le leur déconseille…

Plus sérieusement, je rappellerais à M. Ferrand que les violences verbales condamnables ont toujours existé à l’Assemblée :   Léon Daudet en 1920 comparant l’orateur à un singe ; ou Gaston Deferre en 1967 criant au député Ribière : “Taisez-vous, abruti !” D’où, entre eux, le dernier duel à l’épée connu dans notre histoire… Je me demande si l’affaire du 2 février n’est pas à classer dans cette longue série d’incidents parlementaires, sans qu’il soit besoin d’y voir un exemple de l’oppression des femmes par les hommes – même si l’on a bien raison (je m’empresse de le dire) d’inscrire la lutte contre cette oppression parmi les nombreuses priorités de la République.

 

 

logo.png

  

11:27 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

WHY BACTERIA ?

> https://www.comicstore.ch/cuisine/54094-asterix-planchette-petit-dejeuner-asterix-obelix-fisch-kampf-4045846327481.html

En anglais, Ielosubmarine s'appelle "Bacteria" ! Quel intolérable sexisme antifrançais.e !!!
https://asterix.fandom.com/fr/wiki/Ielosubmarine
______

Écrit par : Alex / | 08/02/2021

PHOBIES

> Hum, ce n'est pas d'hier qu'on dit d'une femme qui parle fort qu'elle crie comme une poissonnière…
Si poissonnière est une injure sexiste, est-ce que, si faisant injure à la grammaire il l'avait traitée de poissonnier, il s'en tirait haut la main ?
Bon, à ce train-là, on va finir par voir disparaître les injures à l'Assemblée (à condition que les députés hommes s'y mettent aussi pour dénoncer les injures masculinophobes) car alors que restera-t-il ?
- Vous êtes un âne !
- Je vous prie de retirer immédiatement cette injure profondément asinophobe qui laisserait croire que certains animaux sont inférieurs aux humains.
- Tête de linotte !
- Comment, vous récidivez avec cette injure aviaphobe ?
Y at-il un projet de loi en gestation sur ce sujet ?
Par ailleurs, toutes mes excuses pour avoir émaillé mon commentaire des ces horribles mots non (encore) répertoriés au dictionnaire.
______

Écrit par : Bernadette / | 08/02/2021

@ Bernadette :

> ornithophobe comme Guenièvre !
https://www.doctissimo.fr/psychologie/phobies/ornithophobie-peur-des-oiseaux
https://www.youtube.com/watch?v=KW5tVW-r-iA
______

Écrit par : Alex / | 10/02/2021

"HAINE DU PEUPLE"

> Il n'y a certes pas "féminicide", mais je trouve quand même l'incident désagréable : une femme qui est combattive est une "poissonnière", quelqu'un qui n'est pas à sa place, qui devrait se taire, qui est vulgaire (une femme bien comme il faut ne crie pas, ne hausse pas le ton, reste humble, etc.). C'est très anti-démocratique, la haine du peuple bas de front (les poissonnières sont des c... je suppose, et elles crient sans cesse, même en dehors des marchés, c'est bien connu). Tiens on ne dit pas de Mélenchon qu'il crie comme un poissonnier... Bref, ça ne date pas d'hier, mais c'est doublement humiliant. Je trouve cela très bien qu'on ait rappelé les bonnes manières à ces malotrus. Et oui, c'est sexiste, ce qui ne signifie pas qu'en cette noble institution, seules des insultes sexistes volent.
______

Écrit par : Maud / | 11/02/2021

@ Maud :

> Mélenchon crie comme un charretier ! Il y en a un très bas du front dès le 1er album d'Astérix :
https://www.pinterest.es/pin/676314069018103564/
Et ça s'insulte à tout va dans Lutèce depuis toujours, hélas :
https://www.liberation.fr/culture/2018/11/16/asterix-serait-il-vraiment-un-gilet-jaune_1692253/
Dans une vraie bagarre de poissons, il y a tout le monde, mais plus d'hommes que de femmes :
https://www.asterix.com/actualites/asterix-max-le-gros-magazine-de-vos-heros-preferes/#iLightbox[gallery_image_1]/2

Bref, encore un non-événement ?
______

Écrit par : Alex / | 14/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.