Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2020

Lois de bioéthique révisées : "Est-ce le sens de l'histoire ?"

2614233023.jpg

Communiqué de l'archevêque de Rennes Pierre d'Ornellas, au nom de la Conférence épiscopale française :


 
 

<<  Le projet de loi relatif à la bioéthique a été voté au creux de cette nuit ! Il veut instituer un nouveau mode de filiation en effaçant totalement le père dès la conception.

Au cours des débats, il a été plaidé que ce projet de loi concernait l’amour dans la famille. Mais les députés n’ont pas à s’immiscer dans cet intime et à légiférer sur l’amour ! Ils ont mission d’établir le droit à partir du respect de la dignité humaine et des valeurs éthiques qui en découlent, dont la protection du plus faible.

Par leur vote, les députés ont cherché un « équilibre ».

• Peut-on parler d’« équilibre » quand ce projet interdit de fait à des enfants d’avoir un père, et suscite en pratique une discrimination injuste entre eux ?

• Peut-on parler d’« équilibre » quand ce projet établit un égalitarisme entre toutes les femmes au regard de la PMA alors qu’elles ne sont pas dans une situation égale vis-à-vis de la procréation ?

• Peut-on parler d’« équilibre » quand ce projet conduit au risque de contourner le principe de gratuité par la nécessité d’acheter des gamètes humains ? Ce principe exprime une haute idée de la dignité humaine selon laquelle tous les éléments et produits du corps humain sont par nature gratuits en raison de la dignité de l’être humain dont ils sont issus.

• Peut-on parler d’un « équilibre » quand, à cause du projet parental dont le rôle a été majoré, le pouvoir des plus forts – celui des adultes – impose des désirs aux plus faibles – les enfants qui pourtant sont des sujets de droits ?

Les députés ont voté après avoir réfléchi et débattu sur d’autres sujets complexes concernant pour la plupart des situations douloureuses et parfois complexes en raison d’intérêts contradictoires. Ces réflexions vont se poursuivre avec les sénateurs. Les législateurs ont mission de réguler au plus juste les techniques biomédicales.

Les députés sont-ils allés dans le sens de l’histoire ? Leur vote n’est-il pas guidé par une certaine myopie ? Notre planète si malmenée nous impose d’urgence un virage écologique. L’usage excessif de techniques sur l’être humain ne nous obligera-t-il pas de prendre un virage, celui de l’écologie humaine ? « Tout est lié » dans le respect du vivant, qu’il appartienne à la nature ou qu’il soit humain. Ne ratons pas le sens de l’histoire !

Nous aussi, citoyens croyant en Dieu ou non, nous pouvons continuer à nourrir nos réflexions à partir des valeurs éthiques de dignité, de solidarité et de fraternité. Il s’agit de réfléchir sur la bioéthique en pensant qu’il est question d’une loi civile chargée du « bien commun » pour tous et non de situations particulières.

Nous connaissons tous l’une ou l’autre de ces situations. Elles sont dues à des accidents de la vie ou à des décisions individuelles. Même si elles sont parfois difficiles, elles ne sont pas exemptes d’amour, nul n’en doute. L’Église catholique continuera à les accompagner avec respect et sollicitude.

 

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, 

responsable du groupe de travail bioéthique de la Conférence des évêques de France

1er août 2020

 

eveques[1].jpg

19:58 Publié dans Idées, Société | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : bioéthique

Commentaires

UN MENSONGE LÉGAL

> Mgr d'Ornellas a tout dit dans sa conférence du 20 juillet dernier à Paris…
https://youtu.be/QHFvrPo-AUg
Ce projet de loi ne résiste pas au crible de la "fraternité", notion qui lui est parfaitement étrangère, quant à "l'amour", parlons-en… Certains parlementaires, si j'ai bien compris, ont osé comparer leur choix d'ouvrir la PMA à tous les couples à un acte digne de celui du "Bon samaritain"… Hénaurme !
La vérité oblige à rappeler que nul ne peut arbitrairement être privé par la loi républicaine d'un père ou d'une mère, que l'être humain est un écosystème dans sa dimension sexuée et sociale, que le "projet parental" est une pure et simple escroquerie, que la véritable éthique de ceux qui ont voté ce projet de loi est "l'éthique du curseur", qui consiste à observer jusqu'où il est possible d'aller trop loin pour répondre aux demandes du marché de la procréation…
Mais le texte, voté par les députés retourne au Sénat ; le combat n'est pas fini, et j'attends la prochaine "Manif pour tous" avec impatience !
______

Écrit par : Denis / | 02/08/2020

TERRIFIANT

> Si j'ai bien compris, la nouvelle loi comprend un autre aspect au moins aussi terrifiant: la possibilité d'utiliser l'embryon pour diverses expériences de laboratoire, y compris la création de chimères multi-espèces. L'embryon est ainsi totalement déshumanisé.
______

Écrit par : PF Huet / | 02/08/2020

EXTENSION DU DOMAINE DE L'I.M.G.

> Et aussi ce cavalier législatif sur l'avortement :
Alliance VITA dénonce la disposition adoptée à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique qui fait exploser l’encadrement de l’avortement en ajoutant le critère invérifiable de « détresse psychosociale » pour recourir à l’interruption médicale de grossesse (IMG), jusqu’au terme de la grossesse.
https://www.alliancevita.org/2020/08/cp-pjl-bioethique-alliance-vita-denonce-un-cavalier-legislatif-sur-lavortement/
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 02/08/2020

à Denis

> D'accord sur tout, sauf sur la Manif pour tous : ce rallye des bons messieurs et bonnes dames avec leurs bons enfants n'a jamais servi à rien, sauf à fournir une base sociologique à un certain courant politique... qui ne sert à rien non plus, sinon à donner raison à ses adversaires, à gâcher l'image du catholicisme dans l'Hexagone, et à fausser l'esprit de catholiques du courant central qui se sont laisser inconsciemment dextro-extrémiser.
______

Écrit par : Nathalie Champenois / | 04/08/2020

@ Nathalie Champenois

> Vous évoquez un "certain courant politique" qui recruterait dans les rangs de la Manif pour tous… Allons donc, aucun parti ne s'y reconnaît ni ne s'en réclame, si l'on excepte quelques francs-tireurs LR du type FX Bellamy, ou l'héritier de Mme Boutin à la tête de l'éthique et étique PCD, Jean-Frédéric Poisson… Pas de quoi mettre en péril, politiquement parlant, l'ultralibertarisme technolâtre dominant.
La vérité oblige à dire que la contestation de la loi de bioéthique par les évêques de France n'est pas sérieusement incarnée au plan politique, mais que le mouvement qui se rapproche le plus des convictions chrétiennes et catholiques qu'ils expriment est sans conteste la Manif pour tous.
Libre à vous d'y voir un "rallye" avec ses "bons messieurs", "bonnes dames" et "bons enfants". Je suis pour ma part convaincu que LMPT finira par accoucher de quelques-uns, dignes d'êtres écoutés et suivis en politique, et qui ne pourront être comparés aux fachos franchouillards nunuches et mythos qu'agite le Landerneau médiatique !
______

Écrit par : Denis / | 04/08/2020

à Nathalie Champenois

> Merci, Nathalie, pour votre commentaire qui est d'une telle justesse.
______

Écrit par : bernard / | 05/08/2020

à Denis

> Hum...
Connaissez-vous Laurent Landete, modérateur général de la communauté de l'Emmanuel de 2009 à 2018, directeur général délégué du Collège des Bernardins, membre du Conseil pontifical pour les laïcs et du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie ?
Dans son livre 'Dieu fait toutes choses nouvelles, regard d'un laïc sur la mission de l'Eglise aujourd'hui' (éditions de l'Emmanuel 2018), il constate l'effet partisan des MPT sur nombre de catholiques français :

« Je ne me suis pas senti à l'aise avec un côté identitaire apparu en 2013. Je revois ces Français, rassemblés à Rome pour la canonisation de Jean-Paul II, qui sifflaient systématiquement le Premier ministre Valls – venu représenter la France – quand il apparaissait sur les grands écrans. Cela ne se fait pas. Lorsqu'on se dit chrétien, on débat, on résiste, on peut être en colère, mais on ne siffle pas un homme. Quelle qu'ait été la faute de ce gouvernant, et elle était réelle, un disciple du Christ ne réagit pas ainsi. Ce jour-là, j'ai eu honte. » (page 141)

C'était le temps où Mme Boutin se posait en victime et où les sites cathos très à droite insultaient "Manuel Gaz".
Un homme spirituel aussi pondéré et responsable que Laurent Landete constate le méchant phénomène de dérapage d'une partie du milieu modéré. C'est une preuve que ce problème est réel.
Vous faites un acte de foi en la MPT en disant qu'elle produira forcément de bons fruits. C'est bienveillant de votre part, mais vous pourriez admettre que d'autres doutent de ces fruits en voyant les seules productions "politiques" de ce mouvement jusqu'à présent. Il faut avoir le courage de regarder la réalité, ne trouvez-vous pas ?
Bien à vous
NC
______

Écrit par : Nathalie Champenois / | 05/08/2020

@ NC

> Regarder la réalité avec courage, comme vous dites…
A vous lire, LMPT aurait organisé une manif à Rome à l'occasion de la canonisation de Jean-Paul II !
Si nous devons débattre de la mission des laïcs en politique, je vous exhorte à vous défaire de vos sentiments iréniques en ce domaine. Et à nous épargner les scoops en forme d'usine à Gaz, comme celui dont vous vous faites l'écho…
______

Écrit par : Denis / | 05/08/2020

LAURENT LANDETE

> Laurent Landete
, blessé.
2 aoettSpumûoctnfss,u amdSco08oc:1regdm3 ·
En tant que parents d’enfants atteints d’une maladie génétique, et en tant que parents tout simplement, nous sommes au delà de l’écœurement. Cette loi dite de bio éthique, votée en plein été, en pleine nuit et en pleine crise sanitaire et économique est une folie reposant sur une des plus grandes manipulations de notre histoire contemporaine!
Allons-nous maintenant passer à autre chose? Ou bien continuerons-nous à dénoncer ce scandale absolu?
1. Témoigner
2. Espérer
3. Se former et être capable de transmettre une véritable anthropologie chrétienne
4. Ne jamais répondre à cette violence par la violence
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 05/08/2020

@ Nathalie Champenois

> La Manif pour Tous a bien des imperfections, je vous l'accorde. Mais quelqu'un a-t-il une meilleure idée et surtout, une meilleure action ?
______

Écrit par : PF Huet / | 06/08/2020

ACTION

> à PF Huet – En politique comme partout la "bonne" ou "meilleure" action est celle qui apporte de "bons" ou "meilleurs" fruits. Bilan de la MPT : aucun fruit sauf des convulsions aux marges de l'ultradroite, et du côté de l'UMP-LR le mirage de SC, on a vu le résultat.
Les faits sont là.
______

Écrit par : Jérôme Toutain / | 06/08/2020

à Denis

> Pardon de me mêler de votre discussion avec NC, mais vous y allez fort en l'accusant de "se faire l'écho de scoops en forme d'usine à gaz" alors qu'elle cite un passage de Laurent Landete qui est une autorité morale reconnue. Ce passage ne dit nullement que la MPT aurait "organisé une manifestation à Rome" ! Mais quand on a fait les manifs en question, ce qui fut mon cas, on sait qu'elles portaient une hostilité virulente à Manuel Valls accusé de les avoir "gazées" (que devraient alors dire les Gilets jaunes ? que Castaner les a génocidés ?). Cette hostilité a dérapé en guerre politique, c'était inévitable, mais elle a débordé aussi sur le terrain religieux, entre autres à la cérémonie à Rome, et c'était très déplacé. Laurent Landete ne dit rien d'autre et je partage son point de vue en tant que catholique croyant sans autre étiquette.
______

Écrit par : Philippe Annebault / | 06/08/2020

TOUJOURS LA M.P.T.

> Je vois que nombre des lecteurs de PP anti-Manif pour tous utilisent l'ancien modérateur général de la communauté de l'Emmanuel, Laurent Landete, à leur crédit, dans ce débat dont lui-même se serait certainement passé.
Je propose que nous le débarrassions de cette croix.
Et que nous en appelions, non pas à M. Landete, mais au Cœur de Jésus pour régler notre différend.
Pour ma part, je pardonne soixante-dix fois sept fois, s'ils me le demandent, les agents qui ont arrosé de gaz lacrymogènes des enfants et leurs parents en mars 2013 à Paris, ainsi que leur patron, M. Valls. Et je pardonne dans la même proportion les intervenants de ce fil de commentaires qui confessent leur manque d'implication politique pour défendre la dignité de toute vie et le respect des enfants nés et à naître.
Revenons donc à Jésus, la seule urgence d'aujourd'hui.
J'aime assez cette prière au Cœur de Jésus “coronateur” (1), d'après sainte Marguerite-Marie, que j'ai intitulé "Corona ! Iesu”.
Je la dirai pour nous - PP et ses ouailles - la prochaine fois que je serai en présence du Saint-Sacrement, pour un temps d'adoration :
« Corona ! Iesu…
Cœur de mon Jésus, réforme mon cœur infidèle ;
fais qu'il se lie à ton amour par le sien,
qu'il s'approche autant de toi à l'avenir qu'il s'en est éloigné
par le passé, te rendant enfin amour pour amour ;
et de même que tu en es le créateur, sois-en un jour,
je t'en supplie, le coronateur. Amen ! »

(1) Le mot “coronateur” (du latin “coronator”, qui signifie “celui qui couronne”), n'est plus en usage dans notre langue depuis le 18e siècle. Sainte Marguerite-Marie l'emploie dans l'une des “amendes honorables” qu'elle rédigea durant sa vie, prière dans laquelle elle demande pardon, faisant acte de “réparation d'honneur” pour ses infidélités et ses égarements (cf. “Sainte Marguerite-Marie, la Messagère du Sacré-Cœur” d'Ivan Gobry, éd. Téqui, juin 1989, p. 273).
(2) “Corona ! Iesu” : couronne-nous de ton amour, couronne-moi, Seigneur Jésus…

Denis


[ PP à Denis :
– Ces sentiments vous honorent.
– Mais sans aller jusqu'aux grandes élévations, veillons simplement à ne pas prêter, aux gens qui ne sont pas d'accord avec nous, des idées qui ne sont pas les leurs. Ou des fautes qu'ils n'ont peut-être pas commises... C'est une règle du débat courtois, a fortiori entre chrétiens.
– Ainsi, dans votre beau message, pourquoi taxer plusieurs intervenants de "manque d'implication politique pour défendre la dignité de toute vie" ? La dignité de la vie n'est assumée et défendue aujourd'hui par aucun parti politique
– Quant à la grande opération politique de SC (excroissance de la MPT organisatrice de la manifestation du Trocadéro où la MPT vint en rangs serrés), ce fut le soutien à François Fillon... Or ce dernier s'était aussitôt empressé de déclarer ne pas vouloir intervenir dans les questions de bioéthique !
– Persévérer dans une formule qui ne mène qu'à ce genre d'impasses ne sert à rien.
– Enfin, vous semblez suggérer que Landete n'a pas dit ce qu'il a pourtant dit. Ou qu'il ne faut pas y accorder d'importance. N'est-ce pas un peu désinvolte ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Denis / | 06/08/2020

à Denis

> Vous êtes bien bon de me pardonner mais je ne vois pas de quelle faute. Que je sache il n'est pas sacrilège de critiquer le bilan de la Manif pour tous. C'était une entreprise "politique", un "mouvement social" selon ses animateurs. A la différence de l'apostolat, entreprises politiques et mouvements sociaux se jugent aux résultats. On a le droit de le dire sans se faire anathématiser.
______

Écrit par : Ph. A. / | 06/08/2020

@ PP et Ph. A.

Désolé de notre désaccord. Mais il est à mes yeux caricatural et quelque peu désinvolte de réduire un mouvement comme la Manif pour tous aux errements de Sens commun (je me demandais ce qu'était ce “SC”…), ou aux déclarations d'un frère en Christ choqué par des sifflets place Saint-Pierre.
Je pense que ces manifestations, où nous avons croisé depuis 2013 tant de personnalités de qualité, et pas seulement Laurent Landete, marque un réveil des consciences chrétiennes dans notre pays qui devrait nous conduire à rendre grâces à Dieu pour ce mouvement social plutôt qu'à lui jeter l'anathème.
______

Écrit par : Denis / | 06/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.