Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2019

Nous voilà rassurés

Aurore Bergé.jpg


.

Commentaires

> Pathétique macronie, je ne sais que penser...
______

Écrit par : Tangui / | 05/10/2019

à Tangui

> Devant les c...ies à répétition d'Aurore Bergé il n'y a rien à penser, l'objet est trop restreint !
______

Écrit par : Amicie Terray / | 06/10/2019

> Encore des promesses.
______

Écrit par : Yvan / | 06/10/2019

à Tangui et Amicie Terray

> Si tout de même il y a une chose : sa phrase est un lapsus freudien, elle avoue inconsciemment que oui on en est là : à voir la conception naturelle d'un enfant comme quelque chose de "simplement autorisé" par les pouvoirs publics. Du délire. Orwell ?
Et ça marche avec la nouvelle théorie de l'éducation simplement déléguée aux parents par l'Etat. Le capital tient tellement à nous faire aller de force dans les nouvelles moeurs biotechnologiques... Et l'Etat n'est plus que le fonctionnaire du capital...
______

Écrit par : Guillaume Allaire / | 06/10/2019

PAS BESOIN DE LOIS

> Il n'y aura pas besoin d'empêcher: le système s'en chargera. Votre mutuelle (qui aura totalement remplacé la sécu) n'acceptera de vous garder qu'avec un tarif prohibitif, votre employeur vous fera bien sentir que vous faites peser sur l'entreprise le poids de vos absences liées à une maternité et paternité naturelles, avec votre hominidé non labellisé, porteur de gènes défaillants potentiellement pollueurs pour les générations génétiquement pures de la procréation médicalement réalisée que vos collègues, eux, pratiquent.
A l'école, où il sera bon dernier, votre chimpanzé d'après-demain sera le perturbateur que tous regardent de travers: car quoi, plus d'enfants hyper-actifs en mode reproduction techno-contrôlée, un peu de dérivé de ritaline dans le liquide amniotique de synthèse et ça vous tranquillise une génération.
On murmurera à votre passage: "quel égoïsme, quelle inconscience de concevoir un enfant dans l'impureté génétique!"
Et la question des mères porteuses? Rassurez-vous: on sera bientôt libéré des aléas qu'une femme pauvre fait porter sur votre projet, avec l'utérus artificiel: et oui, vive la machine qui supprime l'esclavage! Mais nous laisserons la liberté de choix à ces femmes,on l'inscrira s'il le faut dans les droits de l'homme.
Non non, je vous rassure de suite, la loi n'interviendra pas. On n'aura plus besoin de lois. Le marché et le techno-correct nous conduirons pour notre plus grand bonheur.

Anne Josnin


[ PP à AJ – Et la bourgeoisie macroniste (cathos compris) verra avec satisfaction "diminuer les dépenses de l'Etat et l'inflation législative" ; ce qui est, comme on sait, l'horizon indépassable du Bon Sens. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Anne Josnin / | 06/10/2019

POUVOIR ?

> "Nous n'empêcherons pas… de vouloir concevoir…"
Ils auront le droit de vouloir - on ne va pas les lobotomiser - quant à pouvoir, c'est autre chose, comme l'explique un commentaire ci-dessus.
______

Écrit par : Bernadette / | 06/10/2019

RÉPRESSION EUGÉNISTE

> Guillaume Allaire a raison. "Ils" y pensent. Et les parents d'enfants non conformes seront privés de services sociaux et éducatifs.
Aldous Huxley avait bien compris le projet de son frangin Julian.
______

Écrit par : PF Huet / | 06/10/2019

à Guillaume Allaire:

> "L'Etat fonctionnaire du capital", c'est exactement la définition du néo-libéralisme. A ne pas condre avec le libéralisme ou l'ultra libéralisme qui veut lui, la destruction de l'Etat. Le néo-libéralisme aurait été théorisé dans les années trente après la crise de 29 et le constat d'échec de l'auto-régulation par le marché.
______

Écrit par : VF / | 06/10/2019

IMPUISSANCE

> Quand les mots ne veulent plus rien dire...
Ou si effectivement quand ils déroulent le subconscient...
Plus que tout cette phrase dit bien l'impuissance de l'État, cadenassé par les marchés, mais qui rêve encore de contrôle...
Puissance et impuissance...

Autre exemple, avec ma femme nous rêvons d'une école qui respecte le rythme et le potentiel en devenir de chaque enfant. L'Eglise tarde à s'approprier Montessori et en attendant nous voilà partis dans l'aventure de l'instruction en famille... Soit.
Sur les blogs de parents dans le même cas, certains relatent des contrôles inopinés au domicile familial à 5 personnes (le conseiller académique, le psychologue, etc.)... On jugera de la pertinence et surtout de ce que cela dit de la puissance de l'État...
______

Écrit par : Antoine R. / | 07/10/2019

ARNAQUE

> Les statistiques montrent que les enfants issus de manipulations de gamètes (PMA, GPA etc) ont un risque plus élevé de malformations et handicaps divers que les enfants conçus naturellement.
Les enfants sur catalogue, c'est une triste arnaque.
______

Écrit par : Isabelle Meyer / | 08/10/2019

@ Isabelle Meyer

> ce point que vos abordez m'intéresse au plus haut point notamment dans mon activité d'accueil
merci de me transmettre les sources.
c'est très important.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 08/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.