Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2019

"Les défenseurs de la famille ne se mobilisent pas suffisamment sur les questions sociales"...

Притча_о_слепых.jpeg

...souligne Guillaume de Prémare (à Toulouse-Infos). Un entretien salubre, à l'heure où une partie du public "catho" s'apprête à replonger dans l'aveuglement libéral-conservateur :


 

 

<< ...Début 2018, le député Jean-Louis Touraine, rapporteur de la mission parlementaire sur la bioéthique, s’était réjoui que nous allions vers « la procréation sans sexe pour tous ». Avec le projet de loi de bioéthique actuellement en débat au parlement, la disparition de la condition d’infertilité pour l’accès à la PMA crée les conditions d’une procréation potentiellement séparée de la sexualité, du couple et de la famille. Aujourd’hui, cela concernera un petit nombre de personnes, mais demain cela peut entrer dans les mœurs communes. Par exemple, pourquoi un couple homme-femme tout à fait fertile ne viendrait-il pas réclamer demain une PMA ? En effet, la fécondation in vitro offre un avantage décisif : elle permet le diagnostic préimplantatoire, c’est-à-dire la sélection des embryons. Cela s’appelle l’eugénisme. À cet égard, le projet de loi de bioéthique étend encore les possibilités d’une recherche qui conduit vers un eugénisme beaucoup plus large qu’il ne l’est aujourd’hui. Il ne faut pas oublier non plus la GPA, qui n’est pas dans le projet de loi mais qui est en germe dans ce processus.

Je pense que, peu à peu, s’ouvre l’opportunité d’ouvrir aux firmes biotechnologiques le plus grand marché universel imaginable : celui de la procréation. C’est pourquoi il faut mettre beaucoup de force dans le combat contre ce projet de loi. Mais il ne faut pas perdre de vue le contexte global de toutes cette affaire : de mon point de vue, toutes ces évolutions dites sociétales sont un effet du turbo-capitalisme postmoderne. Ce qui permet cela, c’est l'alliance de la Technique, de l’État et du Marché. La civilisation techno-marchande constitue aujourd’hui le plus grand danger pour l’humanité.

La prise de pouvoir opérée par la sphère financière et marchande à partir du début des années 1990, au détriment du politique, constitue une étape importante. Cette évolution que l’on appelle mondialisation et globalisation rend possible l’exploitation effrénée du progrès technique au service du marché. Dans le même temps, la nation a été affaiblie parce qu’elle constitue le cadre politique par excellence. Et nous sommes entrés dans une ère post-politique : la souveraineté politique est neutralisée. Dans ces conditions, l’État n’est plus le serviteur d’une puissance politique ni le serviteur de la société, il devient le fonctionnaire des puissances techno-marchandes.

Cette machinerie globale se nourrit de la déconstruction des repères éthiques, culturels, familiaux. L’éthique devenant mouvante au gré des innovations technologiques, elle n’est plus un obstacle. Quant à la dimension culturelle, elle est essentielle, puisque c’est elle qui induit les modes de vie. La déconstruction culturelle, conjuguée à la révolution numérique, infuse des modes de vie qui vont dans le sens de la civilisation techno-marchande. C’est pour cette raison que les grandes firmes mondiales, notamment les GAFAM, financent et appuient cette déconstruction culturelle.

À mon sens, le dernier obstacle reste la famille. C’est pourquoi elle est si rudement attaquée. La guerre culturelle menée contre la famille traditionnelle conduit, non pas à une redéfinition de la famille, mais à une absence de définition de la famille. Quand il y a autant de modèles de familles possibles que de situations et de désirs individuels, il n’y a plus de modèle de famille, que l’on mette le mot au singulier ou au pluriel. Or, c’est le modèle familial qui structure le plus puissamment les mœurs et les représentations symboliques et sociales. Sans modèle familial, tous types de mœurs peuvent advenir. Et cela ouvre tous les marchés possibles.

[...] D’une certaine manière, le turbo-capitalisme entend réussir là où le marxisme a échoué, c’est-à-dire la construction d’une civilisation purement matérialiste. Une partie de la gauche a rendu les armes face au marché pour se concentrer sur le sociétal et les minorités. J’observe cependant que certaines personnes, issues de la gauche, ont compris que le libéralisme constituait un tout cohérent, que le libéralisme économique et le libéralisme culturel allaient ensemble. Michéa a théorisé cela de manière remarquable. Je pense aussi à Alexis Escudero, qui a publié en 2014 l’essai La reproduction artificielle de l’humain, ou encore à José Bové qui s’oppose à la mainmise de la technique sur la procréation. À droite, les libéraux-conservateurs n’ont toujours pas compris le lien : ils croient encore qu’il existe un bon libéralisme (économique) et un mauvais libéralisme (culturel) [...]

Les défenseurs de la famille ne se mobilisent pas suffisamment sur les questions sociales. La fracturation sociale produite par la machinerie économique, les modes de vie induits par le consumérisme, sont de puissants déconstructeurs de la famille concrète. Je pense qu’il est temps de reprendre le flambeau des catholiques sociaux du XIXe siècle, qui ont promu des lois sociales et défendu le peuple contre les prédations économiques.

[...] La civilisation techno-marchande présente un paradoxe : elle offre aujourd’hui un confort inégalé dans l’histoire, produit chaque jour de nouveaux plaisirs grisants, elle fait reculer la grande pauvreté dans les pays développés ; et pour autant elle ne rend pas heureux. Combien de gens vivent-ils sous psychotropes pour tenir le coup ? Dans Le meilleur des mondes, Huxley nous conte la consommation de soma, qui sont des tranquillisants. Je pense que ce qui cause en grande partie le désarroi concret de l’homme occidental contemporain, ce sont les modes de vie actuels, auxquels nous nous accrochons comme la bernique à son rocher, mais qui pourtant laissent l’âme humaine exsangue.

[...] Je ne pense pas que les gens s’estiment exonérés de tout devoir naturel. Par exemple, la plupart des parents sont conscients de leurs devoirs éducatifs, mais ils n’y arrivent pas, parce que c’est trop dur, parce que l’environnement culturel n’est pas porteur, parce qu’ils sont dépassés par l’évolution fulgurante des modes de vie, l’absence de repères solides dans cette société liquide où tant de choses sont envisagées sous le signe du déracinement. Pour qu’une société tienne, il faut des mœurs, des rythmes communs, un ethos commun, une proportionnalité des choses (ce que l’on appelle l’échelle humaine). Je crois que la Technique possède une influence décisive sur les mœurs, nous devons revoir notre rapport à la Technique si nous voulons pouvoir vivre demain de manière humaine, dans un environnement naturel sain qui ne soit pas saccagé par la folie productiviste. Les enjeux écologiques sont liés aussi à ces questions de modes de vie, pas seulement à des mesures contre le CO2. C’est un aspect de ce que l’on nomme l’écologie intégrale...

 

 

 

25f9c1066090c2cfc95ede1724322a54.jpg

 

Commentaires

DU BOULOT

> Le milieu catho français découvre la réalité. Excellent !
Mais il y a encore du boulot.
Beaucoup d'aveugles volontaires encore, et on va en voir redéfiler.
______

Écrit par : Seb Andrieux | 02/10/2019

UN TOUT

> C'est en effet un texte à faire connaître à quelques aveugles volontaires (ne désespérons pas d'eux et qualifions-les plutôt de "borgnes") : il donne une vision large et complète de ce que doit être en fait la "défense de la famille", en tant que partie d'un tout menacé par le folie productiviste.
______

Écrit par : Sven Laval / | 02/10/2019

LIBÉRALISME

> Un texte remarquable qui invite à la mobilisation contre le libéralisme, pourtant défendu par des catholiques pour qui cette idéologie est dans la Bible.

Alex


[ PP à Alex – Ces cathos-là ne font que répéter ce que rabâchent depuis toujours les protestants américains. La "globishisation" accélérée d'une certaine pastorale véhicule cette idéologie US pseudo-chrétienne, fabriquée par des intérêts de classe... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Alex P. / | 02/10/2019

CHAIRE

> Tout est dit, on aimerait entendre un peu plus cette brillante analyse en chaire...Mais de quoi ont peur nos clercs ?
______

Écrit par : Tangui / | 02/10/2019

SITE PAROISSIAL ET RELAXATION

> Ils n'ont pas le temps de se mobiliser, ils font de la sophrologie en paroisse pour être emplis de l'Esprit Saint :
https://saintfrancoisdesales.net/Sophrologie-debutants

"nous nous laissons aller dans une grande relaxation" (...) on se sent "libre de vivre dans votre corps, votre esprit des émotions profondes et positives... qui réparent et restaurent la Paix en vous."

... et votre corps devient pleinement temple de l’Esprit."

Baptême et confirmation, c'est dépassé, il suffit de se re-la-xer !
Pas la peine de faire un synode en Amazonie, puisqu'un sophrologue peut remplacer un prêtre !
Le monde réel n'existant pas, il n'y a donc pas de problèmes sociaux !

PP, arrêtez avec votre culpabilsation judéo-chrétienne, enfin !
Les pauvres n'ont qu'à faire de la relaxation !

et quand bien même le mot "Esprit" ne désignerait pas l'Esprit Saint, sur cette scandaleuse page de site paroissial qu'est-ce que ça voudrait dire ???
Comment verraient-ils l'action sociale comme intrinsèque au fait d'être membre de la religion de l'amour du prochain, s'ils ne voient pas la contradiction entre ces délires gnostiques et la religion de l'Incarnation ?
______

Écrit par : E Levavasseur / | 02/10/2019

ILS DÉCOUVRENT LA LUNE

> Lu sur un tract appelant à manifester dimanche : "Parce que l'auto-congélation des ovocytes sans raisons médicales, c'est une illusion pour les femmes : ce serait en fait profitable aux entreprises, qui auront des salariés plus disponibles et plus rentables".
Ben oui...

Feld


[ PP à Feld – M. de Voyer ne va pas aimer. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 02/10/2019

"ORGUEIL"

> Et pourquoi un couple homme-femme, tout à fait fertile, en âge de procréer ne demanderait-il pas une GPA pour avoir un enfant "à eux", avec le sperme de monsieur et l'ovule de madame (+sélection et tri scientifique), mais porté par une autre femme, évitant à madame les "désagréments de la grossesse", le congé maternité qui brise sa carrière professionnelle, etc ...
Il y avait déjà les "nourrices" chez les riches qui évitaient à l'épouse les charges de l’allaitement et les soins du jeune enfant, maintenant la GPA qui évite la phase amont de la procréation. Tout cela au frais du contribuable car payé par la Sécu !
J'en viens à espérer voir "rapidement" le clash économique qui nous arrive, pour que ces châteaux en Espagne s'effondrent sous leur poids de leur orgueil.
Le colosse aux pieds d'argile est toujours là, 2500 plus tard. Rien de nouveau sous le soleil....
Cdt
______

Écrit par : bergil / | 03/10/2019

TOUT BIO

> Un seul mot d'ordre : tout bio !
la PMA pour personne !
Et une revalorisation, dans l'imaginaire global, de l'adoption, acte magnifique dont on ne parle hélas que dans les médias cathos, ou presque.
______

Écrit par : Alex / | 03/10/2019

PROGRAMME

> demandez le programme :

A la une dans le 17ème !
Anglais : remise à niveau
Atelier d’aquarelle
Atelier dessin et peinture à l’huile
Autour d’un livre
Cercle de lecture
Chœur d’adultes SFS
Chorale Canta LatinoAmerica
Chorale en joie
Chorale Menil Chantant
Exposition
Groupe de partage culturel
Lectures au coin du feu
Librairie La Procure
Musique !
Nouvelles anglaises
Accompagnement individuel
L’Atelier des parents
Atelier mémoire
Communication-savoir être
De l’estime de soi... à l’estime du Soi
Education discipline positive
Ennéagramme
Sophrologie pour tous
Stage Clown et Communication Bienveillante

Serait-ce le programme d'un centre de loisir ?
Non ! ce sont les activités proposées sur le site de la paroisse citée plus haut...
et ce n'est que la moitié, il y en a plein d'autres !

Paroisse-lieu de vie, oui ! mais d'abord centré sur LA Vie : Jésus-Christ !
Ici on a l'impression que la paroisse sert d'abord à se distraire, à s'épanouir personnellement, à se faire plaisir
moi-moi-moi !
Comment le prêtre pourrait-il avoir un œil et veiller à ce que tout soit catho-conforme avec un tel souk ? il y a trop de choses et ça part dans tous les sens!
Qu'est-ce que des cours d'anglais viennent faire ici ? depuis quand une paroisse sert de relais à une activité professionnelle ?
Annoncez d'abord ... la Foi !
L'Esprit saint entre dans les cœurs convertis, pas relaxés !
justement non, Dieu vient pour les mal portants !
_____

Écrit par : E. Levavasseur / | 03/10/2019

BABY-BUSINESS

> C'est le monde du baby-business en marche et cela n'effraie visiblement pas grand monde. Enfin en marche, déjà en place...
Il suffit d'aller voir le site de l'entreprise CRYOS , entreprise très lucrative basée au Danemark, la plus grande banque de sperme d'Europe qui commerce déjà de manière tout à fait légale dans nombre de pays européens. Sur leur site vous pouvez choisir les caractéristiques du donneur, couleur des yeux, couleur des cheveux, "race" (!)... C'est comme chez le concessionnaire automobile.. "sperme livré à domicile"...Très classe.., très délicat...On se croirait dans un film de science fiction mais c'est déjà une réalité et c'est glaçant, terrifiant. Et il paraît que c'est le progrès...Quand et comment de telles choses ont-elles pu germer dans des esprits sainement constitués ?
La réponse est dans votre excellent article, TOUT EST LIÉ....
Ceci étant dit, j'entends beaucoup de catholiques dénonçer ce TOUT, donc je ne suis pas sûre que beaucoup ne lient pas aussi les deux, en tout cas parmi ceux qui veulent manifester dimanche il y en a.

https://dk-fr.cryosinternational.com/?gclid=EAIaIQobChMIyJiGmb6A5QIVwsjeCh3qzAZmEAAYASAAEgKEb_D_BwE
______

Écrit par : Marie-Do / | 03/10/2019

à Eric Levavasseur :

> On nage en plein relativisme ! Comment une paroisse catholique peut-elle proposer de telles activités ? L’intervenante est une praticienne de sophrologie et de méditation pleine conscience : comme le yoga, ces techniques n’ont rien de chrétien. En effet, elles se fondent sur une tradition religieuse d’inspiration orientale selon laquelle le monde qui nous entoure, y compris les êtres qui le peuplent, est tout entier d’essence divine : il n’y a pas de Créateur et de créatures, il y a une immanence divine qu’il s’agit de trouver en soi par l’élimination de toute pensée au moyen d’une pratique régulière de la méditation visant à faire le vide jusqu’à annihiler « l’illusion du moi ». L’inverse donc de la démarche chrétienne qui consiste, par la prière, à entrer en « cœur à cœur » avec son Créateur : dans un cas, on fait le vide pour se fondre dans l’énergie primordiale en éliminant toute individualité ; dans l’autre, on fait le plein en ressentant la présence aimante et miséricordieuse d’un Dieu personnel.

Les exercices de méditation pleine conscience, de sophrologie, de méditation transcendantale, de yoga, de zen, etc., sont tous de nature religieuse ; ils ne sont pas neutres. Ils ne conduisent pas à une simple relaxation, mais à bien davantage, comme l’explique en détail le père Joseph-Marie Verlinde :

https://www.youtube.com/watch?v=jE6kvbzX79E&list=PLLh0_q8dCijBG0SFHDN3P88hJD3N38mUD&index=24

[20:02] « La sophrologie relève exactement du même paradigme : c’est une pseudo-relaxation. [...] Le but, c’est d’arrêter toute activité mentale, une sorte d’auto-hypnose. Je me concentre, l’attention lâche et je tombe dans cet état où je ne suis plus en réflexion : le ‘je’ n’est plus en activité et on a quelques instants de ce qu’on va appeler l’état sophronique. [...] C’est la réalisation du soi divin intérieur : nous sommes bien dans une perspective religieuse. Si vous suivez une première initiation, car c’est une voie initiatique, la première initiation de sophrologie ne va pas vous raconter tout ce que je vous dis ici et elle a toutes les apparences d’une méthode de relaxation. »

https://www.youtube.com/watch?v=G-YF2FxKu7w&list=PLLh0_q8dCijBG0SFHDN3P88hJD3N38mUD&index=16&t=0s

[4:15] « Ne confondons pas des techniques qui tendent à une expérience de sérénité psychique avec l’expérience de la paix de l’esprit, de la paix que seul l’Esprit peut donner : on est dans deux domaines différents. [...] Ces techniques-là ne donnent pas l’Esprit saint : elles ont pour but d’apaiser nos pensées et nos désirs. Mais toutes les techniques orientales ont pour but de suspendre, de diminuer si possible, l’activité intellectuelle volitive et émotive pour arriver à cet état de suspension d’activité, cette neutralisation de toute activité : appelez-le satori, nirvana, les termes n’ont pas d’importance. Cette sérénité naturelle poussée jusqu’au bout n’est pas la paix spirituelle. [...] On ne peut pas confondre l’enstase naturaliste avec l’extase chrétienne : ce sont deux domaines différents. L’enstase, c’est un chemin d’intériorité pour atteindre ce grand vide impersonnel ; l’extase, c’est la sortie de soi pour une rencontre personnelle et une communion d’amour. Ma mise en garde quand on me dit qu’on va suivre ces techniques pour mieux approfondir notre foi, je dis attention ! Attention ! Vous tendez vers une mystique naturaliste pour accomplir une rencontre surnaturaliste : c’est incompatible. Pour le dire de façon claire, il y a des chrétiens qui font du yoga, mais il n’y a pas de yoga chrétien. [...] Si vous voulez grandir dans la foi, invoquez l’Esprit saint. »

On ne peut tolérer dans une paroisse catholique une telle promotion de techniques incompatibles avec la foi chrétienne. Le curé de Saint-François-de-Sales est-il d’ailleurs au courant ? Sans doute faudrait-il l’avertir, le cas échéant au moyen de ces vidéos du père Verlinde. Je ne doute pas un instant que si Mgr Aupetit était au courant de ce type de pratique, il agirait sans tarder : non au relativisme !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 04/10/2019

À Eric Levavasseur :

> https://saintfrancoisdesales.net/Atelier-tablette-numerique-senior-Belami-debutant-328
Je note que la même paroisse propose un atelier "Ennéagramme" proposé par une "diplômée d’une école de commerce" travaillant "dans un grand groupe international à des fonctions de direction marketing et direction de la communication" ; l'atelier est proposé au double tarif ubuesque de 250 euros pour les particuliers et... 300 euros pour les professions libérales !! Vous êtes infirmière en libéral, gagnant à peine le SMIC ? C'est 300 euros.
Soyons clair : ce type de formation n'a absolument pas sa place dans une paroisse catholique. Quand on lit que l'animatrice "s’appuie au quotidien sur l’ennéagramme qui est devenu un pivot de [s]a vie personnelle comme professionnelle", on se dit que l'on est loin d'une authentique démarche d'évangélisation : c'est Dieu, le rocher imprenable sur lequel tout chrétien soit s'appuyer au quotidien ; c'est le Christ qui doit être le pivot de notre vie, pas un ennéagramme qui n'a rien d'évangélique. Les paroisses catholiques n'ont pas à se faire les porte-voix de théories ou de pratiques sans lien aucun avec la Parole de Dieu : à nouveau, le relativisme règne ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 04/10/2019

@ Philippe de Visieux et Éric Levavasseur

> Merci de nous informer sur ce problème. Ça va plus loin qu'une simple tentation relativiste. C'est un retour à la superstition qui va dans le sens de l'enseignement de l'ignorance pratiquée par le totalitarisme néolibéral. Et c'est un problème grave pour l'Église à l'heure où les laïcs sont appelés à prendre l'évangélisation en main.
______

Écrit par : Guadet / | 05/10/2019

AVEUGLES PARTIELS

> "Les défenseurs de la famille ne se mobilisent pas suffisamment sur les questions sociales"...
D'autre le font. Hélas, ces personnes m'ont tout l'air d'être à fond dans les "nouvelles moeurs" (banderole "queer VNR" aperçue sur une photo diffusée via les réseaux sociaux) ; je les imagine bien, (re)hélas, brûler la dernière livraison de 'La Décroissance' :
https://www.liberation.fr/france/2019/10/05/a-paris-extinction-rebellion-occupe-un-centre-commercial-symbole-des-impasses-de-notre-systeme-econo_1755687

Feld


[ PP à Feld – Aveugles partiels : ils ne voient pas que le LGBTQ etc est un des rayons de l'hypermarché global. Le parti de Mélenchon (par exemple) mourra de cette contradiction interne qu'il ne sait pas dépasser. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 06/10/2019

à Feld:

l> es libéraux de "queer VNR" et ceux de LMPT ne comprennent pas (ou feignent de ne pas comprendre) que malgré les apparences, leurs communautarismes défendent, chacun de leurs côtés, une ouverture de la société à la marchandisation complète du vivant.
______

Écrit par : Raphaël R. / | 06/10/2019

BOURGEOIS PIÉGÉS

> Une note de l'ancien avocat du PC Régis de Castelnau, dont la conclusion est plaisante:

"Alors chers bourgeois cathos, évitez de pleurnicher. Vous vouliez garder vos petits sous et avez mis vos convictions sous le boisseau, sauvant en cela Emmanuel Macron et sa bande. Eh bien il vous présente aujourd’hui la facture. Alors, même si nous pouvons avoir de l’aversion pour certaines dérives conduisant à la marchandisation du corps humain, ne venez pas nous demander de les combattre avec vous.
Nous ne pouvons pas vous faire confiance."

https://www.vududroit.com/2019/10/manif-pour-tous-il-ne-fallait-pas-sauver-le-soldat-macron/?fbclid=IwAR1bNZbjcTHbE5PmICevaMDYMB-9INmu9fuEozC3CVNcqkPTa2INuCSBex0
______

Écrit par : Pierre Huet / | 07/10/2019

PRÉVU

> LFI mourra aussi de ses encouragements au communautarisme
Rideau. Comme prévu.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 07/10/2019

COMMERCIAUX

> "Il serait navrant que nos parlementaires entendent uniquement la voix des groupes de pression qui défendent des intérêts commerciaux."
+Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes
______

Écrit par : E Levavasseur / | 07/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.