Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2019

La carte électorale parisienne qui résume tout

carte vote parisien.jpg

En haut : 2017. En bas : 2019... Transfert massif du vote Macron vers les beaux quartiers !  Ce n'est plus qu'une question de milieu social. Nous avons un gouvernement de lutte des classes.


-

20:04 Publié dans Macron | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

FAUX BRILLANTS

> Macron a construit son aura politique, en grande partie autour d'une imposture: celle du "brillant intellectuel".
Cette image est allé de pair avec la bulle médiatique créée pendant la campagne de 2017. Des informations disséminée par bribes étaient censées nous faire croire à cette tarte à la crème:
- Il aurait écrit un roman "picaresque" pendant sa jeunesse (dommage qu'il n'en reste aucune trace)
- Il a travaillé pour Paul Ricœur (juste pour vérifier des notes de bas de page, dommage qu'il n'ait pas publié une seule ligne de philosophie de sa vie)
- Il a tout pour avoir été normalien, Paris Match l'appelle "normalien d'honneur" (dommage qu'il ait toujours raté le concours après 3 tentatives).
- Il aurait pu être un grand pianiste au lieu d'avoir fait de la politique (il est arrivé 3e au concours municipal d'Amiens, chapeau mais bon ça n'en fait pas un Tchaïkovski raté).
- Etc.

Et en juillet 2017, Edouard Philippe publie un livre pour montrer qu'il est très culturé. Castaner publie des poèmes sur les réseaux sociaux. En gros, l'idée est de faire croire à une République d'intellos.

Pourquoi je raconte ça? Parce que cette farce de "Macron brillant intellectuel", par qui a-t-elle été gobée? Pas par les prolétaires qui se sont plutôt tournés vers les "extrêmes" (mot servant à dire de façon feutrée "les déviants"). Mais bien par la bourgeoisie qui fait des études. Et quelles études! Des études "utiles". J'en suis témoin dans mon très proche entourage. Des gens qui haïssaient Macron quand ils avaient encore le droit de voter Fillon ont retourné leur veste dès le 2e tour, tombés sous le charme. Macron a été "brillant" aux Bernardins, "brillant" par-ci, "brillant" par-là.

Et bien entendu, les Gilets Jaunes sont des crasseux, stupides, alcooliques et illettrés. Dans la même logique, les Insoumis sont des enragés incontrôlables pris d'une haine déraisonnée.

Quand j'étais au lycée, je lisais des magasines économiques qui faisaient l'éloge de tel homme d'affaires "brillant" dans Challenges, le Time. Le ton hagiographique ne connaissait aucune modération. "Le business est pour lui une religion", "Il est parti de rien" et tralala. Même DSK fut un temps loué comme un "brilant économiste" par la presse. Et six mois plus tard, le Messier, Gaume ou autre dont on vantait la "brillance" finit mis en examen et sa boite coule. Sans compter le plan social désastreux qui va bien avec. Alors la presse économique se rabat sur un autre flambeur pour en faire un modèle de vertu capitaliste et ainsi de suite.

Avec le temps, je me suis demandé pourquoi ce petit manège ne s'arrêtait jamais. Pourquoi on louait sans cesse le "brillant patron" pour que six mois plus tard le mythe s'effondre toujours. J'ai fini par trouver: cette caste bourgeoise à laquelle j’appartenais gagne bien plus que la classe ouvrière qui s'éreinte au travail. Les inégalités de salaire, ça peut se justifier dans un rapport de 1 à 10 (plus d'étude, plus de temps de travail, plus d'expérience...). Mais pas dans un rapport de 1 à 30 ou 1 à 100 voir plus. Bernard Arnault ne travaille pas 4000 fois plus qu'un smicard. Alors pour justifier ces inégalités, on s'invente une "brillance". Même si elle ne vaut rien. Elle entretient le mythe de la fortune acquise par le mérite.

Et ce concours de révérence hypocrite ne touche pas seulement le monde des affaires. BHL est intellectuellement une coquille vide mais on voit tout le temps sa tête dans Le Point parce qu'il y a marqué "philosophe essayiste" à côté de son nom et qu'il va à peu près dans le sens de l'élite. Sa "brillance" elle tient surtout aux produits qu'il se met dans les cheveux mais bon, ça fait toujours bien un intello qui pense dans le sens des intérêts de la caste.

Et puis en avançant dans la vie chrétienne, j'ai lu dans la Bible que le Seigneur nous interdit de nous attacher à un homme mais plutôt à Dieu seul. Puis un jour, un évêque m'a dit: "Il faut se méfier de l'admiration". Je crois qu'il ne l'a pas dit assez fort.
______

Écrit par : Cyril B / | 03/06/2019

PARIS

> "Transfert massif du vote Macron vers les beaux quartiers". Votre phrase laisserait sous-entendre qu'il y a encore des quartiers populaires dans Paris...ou, tout du moins, des endroits où une famille de la classe moyenne peut trouver à se loger décemment. Pas sûr... D'une certaine façon il n'y a plus que des "beaux quartiers" dans la capitale. Qui certes, risquent d'être moins beaux en cas de coup dur (3 ou 4 jours d'autonomie alimentaire, c'est peu).
De toute façon, pour reprendre une expression utilisée plutôt en milieu évangélique : cette ville est jugée. Trop de péché. Trop de morgue. Trop d'argent. S'il n'y avait que les pasteurs (?) prophétisant sur youtube la destruction de Paris, je ne m'inquièterais pas trop. Mais cette destruction a été vue par les voyants de la Salette et, surtout, par St Benoit-Joseph Labre. Du lourd. Ce qui ne m'a pas empêché, c.. que je suis, d'avoir acheté un appartement familial en proche banlieue...
______

Écrit par : Feld / | 03/06/2019

CAMÉLÉON

> Macron le Caméléon.
Mais attendons la fin. Certes il a réussi la prouesse de se faire passer pour homme de gauche et d'en siphonner les voix lors de la présidentielle. Maintenant aux européennes il siphonne celles de la droite (ou ce qu'il en reste).
Le problème du caméléon est que son stratagème ne marche que face à un seul milieu à la fois.
Effectivement il n'y a pas eu addition.
Et encore l'argument principal a été l'agitation de l'hydre d'extrême droite. Mais on le voit, plus le temps passe plus cet argument faiblit (depuis la proportionnelle instituée par Mitterrand .. qui permit ainsi le début de son essor).
Macron et de gauche et de droite et (bientôt) écologiste, je doute que cela tienne longtemps. Tant qu'on est au temps des paroles, oui ; quand viendra le temps du verdict des actes, l'ambiguïté ne devrait plus tenir.
______

Écrit par : franz / | 03/06/2019

DESPROGES

> Comme aurait dit le regretté Desproges dans la minute essentielle de Monsieur Cyclopède : "Etonnant, non ?"
______

Écrit par : Fernand Naudin / | 03/06/2019

GRAVE

> La situation est grave; E.M. reçoit la caution pour toutes les notifications sociétales qu'il entend faire adopter et qui bien sûr auront des conséquences désastreuses à vue de plusieurs années. C'est la satisfaction hédoniste avant le bien commun.
Car si l'on se penche un tant soit peu sur ses résultats, le compte n'y est pas : chômage, pouvoir d'achat, démocratie, école...
La tâche d'un Président de la République c'est d'abord de réunir les membres du peuple. Il n'y est pas non plus.
______

Écrit par : De Vos / | 04/06/2019

PARIS SANS CLASSES MOYENNES

> Cit. de Feld : "D'une certaine façon il n'y a plus que des "beaux quartiers" dans la capitale."
En fait, il y a essentiellement deux catégories de population : la catégorie "très aisée", et la catégorie "très aidée". La classe moyenne ne peut effectivement plus y résider.
______

Écrit par : Fondudaviation / | 04/06/2019

PITCHEUSE

> Le vote Macron augmente : c'est parce que personne ne comprend le langage startup

https://twitter.com/carolineporot/status/1136280456675176451

" C’est au tour d’Edwina, notre agente incubée par @BetaGouv, de pitcher son expérience de #startup de territoire : une démarche qui a profondément (et définitivement) changé sa façon de travailler : design, rapidité, immersion terrain, prototypage, capacité à pivoter. "

Twitté par carolineporot
@carolineporot
Chef de Mission Projets numériques l Chief Digital Officer #CDO @regiongrandest ex-dircab @jeanROTTNER #innovation #transfonum #JamaisSansElles
______

Écrit par : E Levavasseur / | 06/06/2019

RENEW EUROPE

> https://www.liberation.fr/direct/element/le-groupe-au-parlement-europeen-avec-les-macronistes-rebaptise-renew-europe_98849/

Prix de la carpette anglaise aux macronistes : "Renew Europe" et en anglais uniquement, c'est une gifle à la francophonie. On enlève "libéral" car ça ne plaît pas aux Français, mais sans changer un iota à la politique menée... qui est bien libérale.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/06/2019

MENTAL

> Entre très aisés et très aisés, le glissement sociologique est très clair, non pas sur les revenus mais sur les mentalités: Présidentielle: arrondissements plutôt intello-bobos (marais, Quartier latin etc), européennes: bourgeoisie conservatrice (Chaillot, Monceau, Fg St Germain).

Une correlation intéressante au niveau national:

https://www.reddit.com/r/france/comments/buqubf/calcul_de_corr%C3%A9lation_entre_la_pr%C3%A9sidentielle_de/

Et une autre tenant compte de l'abstention:

https://www.huffingtonpost.fr/2017/05/07/resultats-de-lelection-presidentielle-2017-marine-le-pen-a-se_a_22074294/
______

Écrit par : Pierre Huet / | 15/06/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.