Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2019

"Le Charles de Gaulle et la Patrouille de France mobilisés pour l’acte XIX des Gilets jaunes"

porte-avions-1200x500.jpg

http://secretnews.fr/2019/03/20/charles-gaulle-patrouille...

 

Commentaires

DANGEFREUX

> Bonne vanne de site à gags. Plus sérieusement : l'armée va être mise en grave porte-à-faux (elle ne peut que laisser faire ou tirer !). Et le général chef d'état-major n'avait même pas été averti par le gouvernement ! On est gouvernés par des guignols dangereux. Qu'ils retournent à leurs start-up et foutent la paix aux gens.
______

Écrit par : Mikael Wiart / | 23/03/2019

"OUVRIR LE FEU" ?

> Et maintenant on déploie l'armée face aux Gilets Jaunes comme avant 1907.
Alors que l'armée ne cesse de multiplier les missions et comme si c'était son travail dans un pays démocratique, un État de droit.
Et le gouverneur militaire de Paris qui se prend pour un Cavaignac et qui déclare tranquillement à la radio que l'armée peut ouvrir le feu...
Se rend-il compte de l'effet de ses paroles ou est-ce au contraire l'effet recherché ?
La République va encore s'illustrer comme à Fourmies.
Est-ce qu on espère un dérapage ?
Les fils à papa des black blocs vont pousser deux ou trois excités parmi les gilets jaunes en espérant qu'ils se fassent tuer...
Et ce seront les militaires qui seront montrés du doigt comme le préfet de Paris qui a été viré alors que c'est Castaner le grand responsable.
______

Écrit par : E. Levavasseur / | 23/03/2019

PENSÉE MAGIQUE

> Les conseils satiriques de 'secretnews' sont, au fond, très pertinents. Au point où en est l’Etat, il n’y a plus que la pensée magique pour nous en sortir. Dites « Charles de Gaulle, Patrouille de France » et aussitôt la France est de retour, nous sommes rassurés.
Evidemment, dans ce registre de la communication magique, un élément interpelle, non repéré par secretnews : le choix du nouveau Préfet de police ; en effet, il ne porte pas n'importe quel nom : Didier Lallement… ou si l’on fait confiance à l’étymologie « Désire l’Allemand »… C’est un peu limite, non, ça pourrait passer pour une bévue, surtout s’il s’agit de parader sur les Champs-Elysées !
Didier Lallement sait d’ailleurs lui-même trouver les mots qui apaisent et confortent. Ainsi a-t-il rebaptisé "BRAV" les unités anticasseurs. BRAV pour "brigades de répression de l'action violente". Les BRAV ont investi la plus belle avenue du monde, nous pouvons désormais vaquer et reposer en toute tranquillité !
______

Écrit par : Denis / | 23/03/2019

MACRON ET L'ARMÉE

> Tout à fait d'accord avec Lucas et surtout en fin de commentaire.
Macron a un rapport étrange avec l'armée : sa descente des Champs-Elysées en blindé, ses déguisements d'aviateur de l'Armée de l'Air, son "plaisir" à destituer et humilier le général de Villiers pour assoir son autorité.
Et maintenant voilà qu'il place l'armée en position de chèvre, avec toutes les chances pour qu'il y ait des dérapages.
Il rêve à quoi ?
https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/etat-durgence-etat-dexception
______

Écrit par : Yvan / | 23/03/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.