Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2019

3e dimanche de Carême : l'avertissement

2vbv5o1.jpg

Les trois lectures du jour, à méditer par nous dans les tribulations actuelles de l'Eglise catholique : 


 

 

Hans Urs von Balthasar

 

Sur Luc 13 :

<< Le figuier stérile n'est pas maudit ici : qu'on bêche autour de lui pour y mettre du fumier, c'est une grâce – ultime –  qu'il n'a pas méritée. Une grâce à lui offerte, qui ne produit pas automatiquement du fruit, mais que lui, l'homme symbolisé par l'arbre, doit faire fructifier en y collaborant avec la grâce. >>

 

Sur 1 Corinthiens 10

<< L'Eglise ne peut se bercer dans la sécurité, croyant que pour elle tout finira bien quand même. Peut-être, justement, parce qu'elle est plus comblée de grâces, est-elle aussi plus menacée. Personne ne s'égare sur de pires voies détournées que ceux qui étaient prédestinés par Dieu à suivre une voie pour d'autres, et deviennent infidèles à leur vocation. Ceux qui sont destinés à une plus grande sainteté peuvent devenir les apostats les plus dangereux... >>

 

Sur Exode 3 :

<< Les avertissements qui sont donnés à l'homme et peuvent se réaliser pour lui, ne mettent jamais en question la fidélité de Dieu qui chemine avec nous... Mais l'homme est fini en son temps, lui qui n'a à porter son fruit qu'au cours de son existence terrestre limitée. L'avertissement adressé à l'homme n'est pas que la patience de Dieu est épuisée, mais que sa propre chance limitée aura prochainement une fin. Dieu ne peut verser aucun salaire pour une vie stérile... >>

 

le-careme-chretien-540x350.jpg

 

 

11:46 Publié dans Nouvelle évangélisation | Lien permanent | Tags : catholiques