Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2018

Macron joue les souverains à Versailles [1]

1315824-Lit_de_justice.jpg

...mais sa souveraineté est en trompe-l'oeil :


 

MM. Marleix (LR) et Mélenchon (LFI) croient-ils vraiment que la prestation versaillaise de M. Macron était un "discours du Trône" ? une pose de "monarque" ?

En juillet 2017 l'ambiance y était, mais plus en juillet 2018. Mon-archie veut dire "autorité d'un seul" ; M. Macron se veut seul, voire unique ; mais son autorité est incertaine. Personne n'oublie qu'il fut élu par défaut, face à une adversaire visiblement inapte.

La première saison fut porteuse parce que la conjoncture économique globale semblait l'être, et ça ne devait rien au macronisme, qui en profita pour nous asséner des mesures favorables  (sans contreparties d'investissements) à la micro-classe des spéculateurs.

La deuxième saison s'annonce difficile. Les vents économiques s'inversent. La population française s'aperçoit que les décisions de M. Macron sont hostiles aux classes moyennes, ossature du pays. Elle entend le président vanter sa propre action internationale, mais il s'est ridiculisé avec M. Trump et il est seul en Europe à vouloir un renforcement de Bruxelles-Francfort... Les plus avisés constatent que M. Macron appelle "souveraineté" le mécanisme même de dissolution des souverainetés démocratiques nationales, sans lesquelles l'Europe n'existe pas. De quoi Macron est-il le nom ?  de la technocratie financière.

M. Mélenchon le dit un peu. Les Républicains, absolument pas. Les "libéraux conservateurs" (désormais "conservateurs transatlantiques") prennent leurs consignes dans les bureaux de sous-traitance de M. Trump.

La réalité du régime parisien actuel n'est donc décrite que par de petits cercles, indépendants mais restreints, et par des individus : ce qui aurait du mal à se traduire en force électorale d'ici aux européennes... D'autant que la plupart des Français sont loin de mesurer l'ampleur du problème qu'est l'asservissement du politique au financier dans "l'Occident" contemporain ; rares sont ceux qui posent la question de l'avenir en ces termes, et pour l'instant nul n'a la réponse.

 

 

macron-royaliste-620x330.jpg

 

10:19 Publié dans Idées, Macron | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : macron

Commentaires

'ROYALISTE'

> Le point de vue de l'un de ces "petits cercles" évoqués dans votre note :

http://www.bertrand-renouvin.fr/points-de-rupture/#comments

Le papier de B. Renouvin est fort intéressant. Egalement clairvoyant : le commentaire qui y a été posté. Un peu d'accord avec le commentateur, s'agissant du devenir (ou de la fin ? ) de notre nation.
J'ajouterais que je vois bien une reconstitution (?) du tissu politique sur une base féodale. Du genre : un certain nombre d'hommes avisés, anticipant l'effondrement de notre civilisation (et pas nécessairement survivalistes...n'est d'ailleurs pas BADiste qui veut) essaient de constituer des communautés autosuffisantes à la campagne. Avec des fortunes variées : à cet exercice, je donne plus de chances à l'Erythréen sortant de 10 ans de service militaire, qui est passé par toutes sortes d'épreuves pour arriver dans notre pays, qu'au cadre parisien dont le savoir-faire principal est de sortir des tableaux Excel dans son bureau de la Défense !
Ces communautés s'affrontent, s'agrègent... pour aboutir à des structures politiques plus ou moins vastes. Jusqu'à ce qu'une personnalité suffisamment charismatique se dégage, qui mette de l'ordre dans le m...ier, à la schlague. Et c'est reparti pour un tour !

ps : j'ai beaucoup d'estime pour B. Renouvin. Un de ces esprits lucides...qui n'ont réussi à agréger autour d'eux qu'un groupuscule (la NAR, ce n'est quand même pas le parti de masse ? ).
______

Écrit par : Feld / | 12/07/2018

FOOTMANIA

> Maiiis... Quel pessimisme ! On va gagner la coupe, vous dis-je !!!
Panem et circenses, c'est peut-être ça, le retour aux valeurs ?
______

Écrit par : Fernand Naudin / | 12/07/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.