Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2017

Une enquête publique réfute le projet 'EuropaCity'

hqdefault.jpg

Cette enquête officielle tombe à pic ! Elle confirme que le projet Auchan-Wanda (entre Paris et l'aéroport de Roissy) est un mirage économique et social doublé d'un trou noir urbanistique :


 

Bétonner 80 hectares de terres agricoles entre Paris et Roissy pour y construire un immense espace privé voué aux chambres d'hôtel, commerces, salles de spectacles, restaurants, parcs de loisirs, pistes de ski sous bulle... C'est le projet EuropaCity, "porté" par Auchan et le groupe chinois Wanda. À l'origine il devait s'agit d'un "technopôle" ; à l'arrivée ce n'est qu'un centre commercial de plus, mais de proportions colossales.

Cible des protestations de riverains, d'agriculteurs et de défenseurs de l'environnement, EuropaCity a déjà été critiqué par le rapport du Conseil général de l'environnement et du développement (CGED) de décembre 2016. Selon le CGED, une réussite commerciale d'EuropaCity aurait le double effet de constituer un "modèle de ville privée" (nocif) et de désertifier les infrastructures du département. Mais le rapport envisageait aussi un échec commercial : EuropaCity, monstre non recyclable, finissant par être à la charge de l'Etat et des collectivités locales.

Rentrée 2017 : enquête publique. Ses conclusions sont défavorables à EuropaCity ! Le projet est déclaré "peu compatible avec la notion de développement durable". Ses perspectives économiques et sociales sont mises en doute par les experts :  "la création d'emplois et de richesses annoncées est mise à mal par des études extérieures" (celles qui n'émanent pas des promoteurs d'EuropaCity). Si même le projet réussissait commercialement, il tuerait l'économie des villes avoisinantes...

Ce n'est évidemment pas l'avis d'Auchan. Ni celui de Wanda. Ni celui d'un seul maire : celui de Gonesse, dont le site proclame que "les conclusions du rapport ne sont pas de nature à remettre en cause le principe de l'aménagement du Triangle de Gonesse".

Le projet Auchan-Wanda pèse 3,1 milliards d'euros. Que fera le gouvernement ?  Ne préjugeons pas de sa décision, même si l'enquête publique n'est juridiquement pas contraignante.  Nicolas Hulot déclarait en juillet qu'EuropaCity est incompatible avec le "plan climat" : mais le ministre de la Transition écologique est seul au sein du gouvernement sur presque tous les sujets, dont sans doute celui-ci. Le Premier ministre est-il aussi soucieux du Triangle de Gonesse qu'il le fut de la ville du Havre ?  C'est ce qu'on verra... L'enquête publique sur EuropaCity tombe à pic, en cette rentrée où le macronisme prend contact avec les réalités.

 

 

europacity-fait-grincer-des-dents_620x350.jpg

 

ob_25cd27_0-europacity-manif-gonesse-21mai17-lep.jpg

 

Commentaires

ENFIN

> C'est comme pour le glyphosate : enfin une bonne nouvelle. On va mourir guéris.
______

Écrit par : Olivier Barrot / | 31/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.