Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2017

Les macronistes ne font pas de cadeaux

Caesar1-large_trans_NvBQzQNjv4BqqVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8.jpg

"C'est un cador, il va le fumer !"  Scène de genre à Lille :


 

François Lamy, ex-ministre de la Ville (2012-2014), a fait le mauvais choix : il a soutenu Benoît Hamon, et il se présente sous étiquette PS aux législatives de juin à Lille. Il a fait loyalement campagne pour Emmanuel Macron la semaine dernière, afin de "barrer la route au FN"... Mais voilà que dimanche matin, alors qu'il allait distribuer des tracts Macron sur un marché lillois, il ouvre le JDD et lit qu'En marche va présenter un candidat contre lui avec des intentions féroces : 

 

C-pHJwqXcAAgnlj.jpg

 

On sait que "fumer" veut dire tuer par balles... Assez dépité, Lamy tweete son désarroi (sous hashtag #ça donne envie) : "Se lever un dimanche pour distribuer un tract appelant à voter Emmanuel Macron pour battre Marine Le Pen et lire ça dans le JDD !" Mais comment un hamoniste pourrait-il résister à la nouvelle famiglia macroniste qui s'empare des grandes villes ? Selon La Voix du Nord (13/02), l'ex-socialiste Christophe Itier - qui a rejoint Macron dès mai 2016 -  est "l'homme qui veut faire de la métropole lilloise une Macronie". Comme le clamait M. Macron hier à La Villette, En marche est une rupture radicale. Une rupture avec quoi ? S'il s'agit de fumer les concurrents, ça s'est toujours fait.

 

806531933.jpg

 

Commentaires

"FLINGUEUR D'OPÉRETTE"

> Emmanuel Macron avait donné le ton dès septembre 2016, en s’affirmant comme un fan des Tontons flingueurs et plus généralement des dialogues d’Audiard. Alors qu’il visitait une ferme du Cantal, l’éleveur lui avait demandé : « Vous êtes candidat ou pas ? »
– Je ne suis pas là pour beurrer les tartines », avait répondu le leader d’En Marche.
« Fumer » un ennemi ou « beurrer les tartines », Macron adopte un ton direct et transgénérationnel, et qui se veut populaire. La violence du propos dans la bouche de ses lieutenants – « il va le fumer » – fait cependant tache au sein d’un mouvement censé réconcilier la France des gagnants et celle des perdants et accessoirement protéger la nation de l’odieuse crapule fasciste.
Mais nous verrons demain soir comment « Manu » le fiston flingueur d’opérette s’en sortira face à Tata Marine la cogneuse…
______

Écrit par : Denis / | 02/05/2017

1931

> Le deuxième photo est tirée de 'Scarface' de Hawks je crois bien mais la première ?

VF


[ PP à VF :
'Little Caesar', 1931 ! Edward G. Robinson gamin...
La première, bien sûr, c'est Paul Muni dans 'Scarface'. ]

réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 02/05/2017

VRAI

> Votre commentaire laisse paraître une délectation amusée. Vrai ?

PH


[ PP à PH - La gourmandise est un péché. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 02/05/2017

"MORTS"

> Quand j'aurai deux secondes de disponibles, je verserai une larme.
Les socialistes sont, déjà, morts.
______

Écrit par : Elégant / | 02/05/2017

à PP

> 'Little Caesar' !!! Je propose que ce soit le surnom de Macron Ier.
Ça lui ira comme une couronne de laurier en or massif.
______

Écrit par : JV Launay / | 02/05/2017

@ JV Launay

> Or massif ? A voir son bref parcours au gouvernement, c'est un alchimiste qui va changer l'or en plomb.
______

Écrit par : Pierre Huet / | 02/05/2017

PÉCHÉ

> "PP à PH - La gourmandise est un péché."
MDR,
après ça, si on ne sait toujours pas qu'on est sur un site catho...

Yvan


[ PP à Yvan - cf. la marquise en 1780 dégustant un sorbet et disant : "Quel dommage que ce ne soit pas un péché..." ]

réponse au commentaire

Écrit par : Yvan / | 02/05/2017

à Pierre Huet

> Sur la tête, l'or : pas dans les coffres.
______

Écrit par : JV Launay / | 02/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.