Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2016

Trump va "prendre conseil" auprès de... Bill Clinton

etats-unis-le-coup-de-grace-pour-les-anti-trump__853240_.jpg

Et ce n'est qu'un début, attendons la suite :


 

Rassuré, Le Figaro nous apprend que Trump envisage de prendre conseil auprès de Bill Clinton. C'est dans une interview à CBS : Donald révèle que Bill vient de lui tenir des propos "très, très agréables" au téléphone, et que lui, Trump, considère Clinton comme "très talentueux". Quant à lui demander conseil, il "y réfléchira certainement" !

Du coup, les commentateurs s'avisent  - avec un  mois de retard - que lors du face-à-face télévisé du 10 octobre contre Hillary Clinton, Trump n'a attaqué le bilan de son époux que sous l'angle sexuel : dix évocations sur douze. Quasiment rien sur l'économie, alors que la présidence Clinton fut celle des dérégulations financières qui allaient permettre l'explosion de 2007-2008...

Soi-disant "période faste de l'économie américaine" (L'Obs, 10/10/2016), l'ère Clinton fut celle de la création du casino financier et de l'abolition en 1999 du Glass-Steagall Act (1933) qui séparait banque de dépôt et banque d'affaires. Le secrétaire au Trésor était alors Robert E. Rubin, ex-directeur de Goldman Sachs. Selon l'euphémisme de Joseph Stiglitz, l'abrogation de la loi Glass-Steagall "a substitué la culture du risque des banques d'affaires à la culture de prudence des banques de dépôt", ce qui a déclenché la crise systémique de 2007-2008 : laquelle a coûté des milliers de milliards de dollars à l'économie mondiale, gonflé démesurément la dette des Etats et détruit des dizaines de millions d'emplois dans le monde. 

Aujourd'hui, même Sandy Weill, ex-patron du géant financier Citigroup créé grâce à la dérégulation (dont il fut l'un des agents), demande... le rétablissement de la loi Glass-Steagall. 

Mais c'est à Bill Clinton que Trump élu va demander des conseils ! 

"Donald le subversif" n'aura pas duré longtemps.

 

 

12:12 Publié dans Trump | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : trump

Commentaires

SÉPARATION ?

> Il me semblait que Trump avait dans son programme le rétablissement de cette séparation des banques de dépôt et d'affaire? Mais les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, disait un ancien ministre de l'intérieur bien connu pour son intégrité....
______

Écrit par : VF / | 12/11/2016

PMURT

> Pfff... Le personnage ne m'inspirant aucun commentaire constructif, ("no comment", vraiment !), je n'ai pas réagi jusqu'à la photo de cet article : depuis longtemps, je voulais l'appeler Biff Tannen (surtout celui de "Retour vers le futur II"), mais finalement PMURT, j'aime bien... C'est assez idiot, je l'avoue, mais après tout, l'époque semble être à l'absurde, non ?
A part ça, encéphalogramme plat, désolé !
______

Écrit par : Fernand Naudin / | 13/11/2016

IL TRUMPE ÉNORMÉMENT

"Toujours du bon côté !"
https://www.youtube.com/watch?v=M6SsRZ0fSNY
"J'en profite pour faire mon beurre..."
"À la prochaine révolution, je retourne mon pantalon..."
Comme quoi, Donald TRUMP énormément, décidément.
______

Écrit par : Alex / | 13/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.