Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2016

Chemin de St Jacques : défendons les accueils chrétiens

9bf8760452c8762a5d25f2594d5c1efd.jpg

...contre l'offensive judiciaire des commerciaux :


 

420px-Espeyrac_2.jpg

 

La gratuité sera-t-elle hors la loi en France ? Après le coup monté sordide contre l'hospitalité du chemin de saint Jacques à Saint-Privat-d'Allier (Haute-Loire), voici une offensive contre celle d'Espeyrac (Aveyron, photo). Les accueils chrétiens du Chemin sont de plus en plus menacés par des marchands de soupe résolus - selon la formule bien connue -  à "chercher la croissance avec les dents". D'où cette lettre de protestation au procureur de la République de Rodez, à signer tous sans tarder sur Change.org [*] :

 

<<  Monsieur le Procureur,

Nous, les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, avons appris sur le chemin que les gîtes ou accueils chrétiens qui font l'hébergement avec libre participation aux frais dit donativo, sont la cible des gîtes commerciaux qui souhaitent leur fermeture sous prétexte qu'ils feraient une concurrence déloyale. Nous avons vu ou appris que le gîte ou accueil du Soulié, sur la commune d'Espeyrac, était sous le coup d'une enquête diligentée par vos soins et réalisée par la gendarmerie.

Nous aimerions vous faire remarquer les éléments suivants :

Nous souhaitons, nous pèlerins, que notre liberté fondamentale de pouvoir choisir soit respectée, et nous souhaitons pouvoir avoir la liberté du choix de notre hébergement.

Nous souhaitons pouvoir aller où bon nous semble, et nous affectionnons plus particulièrement les structures où l'on donne ce que l'on veut, ou ce que l'on peut, même si le confort est sans doute moindre que dans d'autres gîtes ou hôtels.

Nous souhaitons pouvoir nous arrêter dans des gîtes ou haltes chrétiens si cela nous plaît.

De plus, aucune loi n'interdit, à ce jour, d'accueillir à sa table des amis d'un soir. Aucune publicité n'est faite, et c'est juste le bouche à oreille qui fonctionne.

Ces haltes sont là pour rendre un service aux pèlerins et particulièrement les plus démunis.

Enfin, le même genre d'établissement qui se situait à Saint-Privat d'Allier vient d'être totalement blanchi par la justice, suite à une plainte du même genre que celle en cours : relaxe totale selon le jugement rendu par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay le 7 juin 2016.

Pour toutes ces raisons, nous vous supplions, Monsieur le Procureur, de bien vouloir classer cette plainte sans suite.

Dans l'espoir d'avoir été entendus, nous vous porions d'agréer, Monsieur le Procureur, nos sentiments respectueux. >>

 

Signé :

les pèlerins et amis du chemin de Compostelle    

 

_______________

[*]  Pour signer personnellement cette pétition, taper sur Google : Pèlerins St-Jacques - Pétition Procureur de Rodez

 

 

Commentaires

> merci, monsieur le procureur, d'écouter nos réactions.
______

Écrit par : Dando / | 14/09/2016

MERCANTILISME MÉPRISABLE

> En 2011 j'ai parcouru le chemin de Saint Jacques du Puy à Santiago.
Le peu d'accueils chrétiens m'avait stupéfait, la rareté des rencontres spirituelles m'avait marqué mais ce qui m'avait le plus irrité avait été, du côté français uniquement, le mercantilisme outrancier qui régnaient tout au long de la route.
Par endroits le sentier déviait pour favoriser un hébergement, ailleurs un accueil public était fermé pour favoriser un centre payant géré par l'enfant d'un adjoint au maire, etc....
N'oublions pas qu'il n'existe pas de "Chemin de Saint-Jacques" car celui-ci part du seuil de sa maison pour arriver, quelque soit l'itinéraire emprunté, à Compostelle.
Mon intention est de repartir, mais par une route non conventionnelle pour éviter ce dévoiement, témoin méprisable d'une époque où tout est marchandise.
______

Écrit par : Albert E. / | 18/09/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.