Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2016

Roman majeur de la rentrée : 'Le Cercle', de Dave Eggers

eggers_circle.jpg

1. À faire passer l'envie de poster des émoticônes ! Un gros roman américain ravageur sur le nouveau totalitarisme global (soft)  : 


 

 

Lire cette fiction d'Eggers est une expérience terrifiante (de réalisme) quand on a lu dans la presse économique les ambitions de la nébuleuse GAFA : Google-Amazon-Facebook-Apple...

Notamment Google ! Première capitalisation boursière des Etats-Unis. Moteur de recherche monopoliste avec 93% du marché global. Emprise illimitée sur la téléphonie, la santé, la génétique, la domotique... "Organiser l'information à l'échelle mondiale" n'était qu'une première étape : l'objectif est de formater, pour l'exploiter, la vie privée de la population des cinq continents.

Google est le cas le plus performant de ce que dénonce le philosophe et mathématicien Pierre Cassou-Noguès [*] à propos du dernier produit (futile en apparence) de la société Niantic, Pokémon Go :

"[Ce jeu] aspire ma vie réelle, mes déambulations dans une ville que je visite, à l'intérieur de cet espace virtuel où toutes mes données sont collectées et revendues, mes mouvements et mes rencontres surveillés, contrôlés, possiblement dirigés... Je nous vois (écrit le philosophe français) comme des zombies nous transmettant les uns aux autres le virus qui nous assujettit à une force obscure, plus générale, plus profonde que Niantic qui collecte nos données, et que les agences de renseignement auxquelles nous autorisons Niantic à transmettre ces données. Une force obscure, un monstre qui travaille à s'étendre et, pour cela, nous contrôle toujours plus étroitement. Cette image du monstre me vient des jeux : Ingress, auquel j'ai peut-être trop joué. Sauf que l'origine de la force n'est pas extra-terrestre. Ce serait en nous un désir d'aveuglement, le désir même de renoncer à un désir individuel : une pulsion de mort, finalement, qu'emprunte le capitalisme contemporain..."

Le cinéaste Oliver Stone aussi voit dans Pokémon Go un jeu "totalitaire", dont le succès planétaire annonce "une société de robots" [**].

Mais c'est Dave Eggers qui donne à ces perspectives leur expression la plus puissante, la plus développée, la plus précise : dans le roman de 500 pages The Circle, qui vient d'être traduit par Gallimard sous le titre Le Cercle. Je viens de le lire. Je vous en parle demain.

 

_______________

[*]  tribune Nous sommes des zombies, dans Libération Rebonds 26/08. Pierre Cassou-Noguès, 45 ans, agrégé de mathématiques et professeur de philosophie (Paris VIII), a notamment publié Les rêves cybernétiques de Norbert Wiener (Seuil 2014) et Lire le cerveau : neuroscience-fiction (Seuil 2012).

[**]  Le Point.fr,  22/07.

 

Commentaires

FRANÇAIS

> Tenez, voici un concurrent de Google; en plus c'est français et pas inintéressant: https://www.qwant.com/?l=fr_fr
Un article sur le sujet: http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/06/22/qwant-le-petit-moteur-de-recherche-anonyme-qui-monte_4955968_4408996.html
______

Écrit par : ND / | 26/08/2016

SOUS CONTRÔLE

> Le transhumanisme adviendra certainement par Google, firme entièrement vouée à matérialiser le fameux cerveau global dont on nous rebat les oreilles depuis Teilhard ; en l'occurrence non plus "en" Dieu mais sous contrôle RFID.
Même si je soupçonne ses dirigeants - deux roublards mégalos givrés : deux de plus, en fait ; mais mieux outillés, donc encore plus implacables et hallucinés - de ne pas vraiment croire à cette "vie éternelle" qu'ils nous promettent pour après-demain dès ici-bas, via leur métempsychose numérique made in Silicon Valley.
Ces deux Bilderbergers ont beau jeu de propager leurs délires, ils ne sauraient ignorer de quelles manigances à la fois succinctes et démesurées du Capital ils demeurent les rouages... Là comme toujours, pas de techno sans politique - pas de machinisme indomptable sans projet oligarchique - pas de folie furieuse sans vampires rigolards...
ND a raison. Commençons donc par faire perdre quelques euros à ces crapules cybernétiques... C'est peu, mais ça fait beaucoup de bien !
Je ne peux que recommander moi aussi cette alternative open source à Google qu'est le moteur de recherche Qwant (sans oublier de troquer Explorer et Chrome contre l'excellent Firefox, tellement plus performant).
______

Écrit par : Petit Lulu / | 27/08/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.