Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

Le pape François : une avant-garde face au libéralisme


-

Commentaires

SUPERSTRUCTURE ?

> à Henri Hude
Sur l'origine du libéralisme, c'est l'aporie de l'oeuf et de la poule : lequel es deux est cause de l'autre ?
On peut soutenir que le libéralisme "philosophique" n'est pas la cause mais la superstructure du libéralisme économique : une soi-disant "weltanschauung" fabriquée dans l'intérêt de forces économiques.
- Au capitalisme naissant, le premier libéralisme idéologique : utilitarisme anglophone etc.
- Au capitalisme tardif, l'ultra-relativisme des vingt premières années 2000, pseudo "conquête de la liberté totale" masquant en réalité l'extension abusive des domaines du marché dopée par la technologie...
______

Écrit par : PP / | 28/06/2016

EFFONDREMENT DU MOI

> M. Hude est très optimiste ! J'ignore notamment où il voit encore des "individus" dans nos contrées. Dans le libéralisme tardif, résultat de la colonisation de l'âme par la marchandise, il semblerait plutôt que ce soit l'effondrement du moi qui l'emporte. D'où la violence du mimétisme généralisé, la confusion absolue des rôles, l'incohérence des actions individuelles, la fuite devant les responsabilités, etc. (Je force le trait.)
Quant au régime politique à venir, je souhaiterais pour ma part - peut-être bien naïvement - en finir avec toute forme d'oligarchie !
Bien cordialement,
______

Écrit par : Annick Lachosme / | 29/06/2016

@ Annick

> (attention, je n'ai pas encore lu l'article de M. Hude)
Voir des individus n'est pas difficile. C'est voir des personnes qui l'est. Après tout, il existe des particules élémentaires capables d'(inter)actions individuelles, mais elle n'ont pas de moi, donc ne sont pas des personnes.
______

Écrit par : olivier / | 01/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.