Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2021

De Notre-Dame au coup des réacs contre Mgr Aupetit

Eh_bien_soit _je_suis_reeactionnaire.jpg

"Eh bien, soit : je suis réactionnaire !" (dessin de Gustave Doré, 1871)

Le conservatisme agressif tente d'empêcher l'Eglise de mettre une cathédrale en mesure d'évangéliser les foules. Et réussit à évincer l'archevêque de Paris à l'aide d'un coup médiatique !  Ma chronique à Radio Présence (Toulouse) et Radio Fidélité Mayenne :


<<  Notre époque a de bons aspects et heureusement : parce que, pour le reste, les chaînes d’info (et les réseaux dits sociaux) nous font vivre dans l’empire du préjugé, de la malveillance aveugle ou carrément du n’importe quoi. C’est très net quand la religion est mise en cause par des gens de parti-pris qui n’y connaissent rien.

Deux exemples… D’abord, la cathédrale Notre-Dame de Paris. À en croire le magazine Le Point, sous la signature d’un candidat à l’Elysée, le plan de réaménagement intérieur de Notre-Dame est une insulte à la France éternelle. Cette accusation est un exemple du n’importe quoi, pour trois raisons : ce réaménagement a été approuvé le 9 décembre par les experts de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture ; il aura pour but d’améliorer la participation des fidèles, et d’initier à la foi chrétienne les millions de visiteurs ; prétendre empêcher ce réaménagement, revient donc à vouloir empêcher l’Eglise catholique de mettre une cathédrale en mesure d’évangéliser les foules d'aujourd'hui…

S’ajoute à cela le fait que visiblement le polémiste ignore le contenu de la foi chrétienne, et que son intervention (aussi virulente qu’incompétente) exprime seulement le désir de capter un électorat catholique qu’il confond avec les groupuscules de son entourage.

Ensuite : à propos du Point et de Paris, il faut se souvenir que c’est le même magazine (aidé là aussi par un réseau ultraconservateur) qui a déclenché le hallali contre l’archevêque Michel Aupetit avec pour résultat la démission de celui-ci ! L'arme du magazine et du réseau fut d’accuser l’archevêque de relations avec une femme – puis avec une autre, selon un article inqualifiable de Paris-Match : accusations qui n’ont pas tardé à se dégonfler, mais le mal était fait, les réputations salies, les ventes des deux magazines dopées. Et le réseau ultraconservateur satisfait de sa vengeance…

Au fait, de quoi voulait-il se venger ? Du fait que Mgr Aupetit (appliquant le motu proprio du pape qui encadre la célébration des messes en latin selon le missel de 1962) avait un peu réduit le nombre de ces messes à Paris… On a envie de dire aux ultraconservateurs ce que dit le moraliste du XVIIe siècle : “Quoi ? tu es chrétien et tu te veux venger ?”  >>

 

 

logo_presence.jpg

fidelite_mayenne-9.png

 

Commentaires

IMAGINER

> Peut-on imaginer, dans quelques mois, le rétablissement de Mgr Aupetit dans sa mission d'archevêque de Paris ?
______

Écrit par : B.H. / | 15/12/2021

CIRCONSPECT

> Très honnêtement Patrice je trouve que ce débat mérite plus que de s'attacher à la tribune de ce candidat. Pour ne prendre qu'un exemple, les signataires de cette tribune (lien ci-dessous) sont loin je pense d'être des ignares. Je n'ai pas réussi à trouver le projet en question sur internet (l'actu du site de Notre Dame s'arrête au 15 septembre 2020...) j'attends donc de voir mais j'avoue pour le moment ma circonspection.
https://www.latribunedelart.com/une-nouvelle-menace-plane-sur-notre-dame-de-paris-ce-que-l-incendie-a-epargne-le-diocese-veut-le

Écrit par : bertrand / | 15/12/2021

DISCUSSION

> Cher Patrice,
Vous évoquez un réseau ultra-conservateur qui aurait "dégommé" Mgr Aupetit. N'est-ce pas leur prêter beaucoup d'influence? Sans doute avez-vous vos sources. En tout cas, la vengeance est un véritable contre-témoignage de la foi catholique, quelque soit l'origine du tir. Toute cette affaire est blessante pour le fidèle que je suis. Le sermon lors de la messe d'action de grâce de Mgr Aupetit était quant à lui remarquable.
En ce qui concerne le projet de réaménagement de la cathédrale, certes il faut que la cathédrale vive et rende possible le témoignage de la foi catholique. Les cohortes de touristes sont un enjeu crucial. Mais la commission n'a pas validé le projet car certains aspects de celui-ci ont été retoqués ou sont à réviser.
L'installation de productions contemporaines a bien évidemment toute sa place car les vitraux du XIXe siècles, les transformations de Violet le Duc ont bien été un jour neufs. Il faut toutefois noter un changement majeur entre ce qui a été fait avant et ce qui est projeté. La cathédrale était conçue comme une œuvre d'art en soi, une œuvre au service de la liturgie. Tout était fait pour le sacré. Le Bien et le Beau devaient se rejoindre (et je ne préjuge pas de savoir si c'était réussi). Ce n'est pas le cas avec ce qui est envisagé. A la place du parcours catéchétique qui n'est sans doute plus compris de nos contemporains, il est proposé non plus de vivre la foi mais de la présenter comme on le ferait dans un musée ou dans une salle de classe. Effectivement, cette nouvelle présentation n'empêcherait pas les offices d'avoir lieu. Mais le Beau a manifestement été mis de côté dans le projet.
Et pour être un peu plus iconoclaste, j'ai tendance à dire: ce n'est pas grave. Le clergé peut se faire plaisir en mettant des éléments laids tels que ces phrases projetées car c'est un outil complexe et coûteux qui a une durée de vie assez brève. Bref, dès que cela sera cassé, cela ira remplir des placards débordants de laideurs des temps passés, pas toujours si lointains.
Pour moi, le premier moyen de témoignage auprès des touristes est la vie liturgique quotidienne et pas des phrases qui sont un outil de médiation déjà obsolète.

BC

[ PP à BC – D'après les informations officielles, la commission a approuvé le projet dans son ensemble mais posé une ou deux conditions de détail et prévu un examen technique particulier sur les bancs et leurs éclairages.]

réponse au commentaire

Écrit par : Benoit C / | 15/12/2021

UN DÉBAT

> D'après La Tribune de l'Art, il serait faux de dire comme le gouvernement que "ce réaménagement a été approuvé le 9 décembre par les experts de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture".
https://www.latribunedelart.com/reamenagement-de-l-interieur-de-notre-dame-l-inquietude-subsiste
Ce n'est pas parce que Zemmour fait mine de rejoindre les défenseurs du patrimoine que ceux-ci doivent être assimilés aux catholiques traditionalistes.
Je ne pense pas que défendre l'art chrétien empêcherait d'évangéliser. Je crois tout le contraire. Depuis le XIXe siècle le conservatisme catholique a toujours été hostile à l'art, préférant une imagerie rendue abondante et spectaculaire par l'industrie et la technique.
Le projet de réaménagement tel qu'il est présenté semble aller plus dans ce sens que dans celui de l'art. Il serait en tout cas bon d'accepter la critique et le débat, en prenant tout le temps qu'il faudra, pour qu'un projet si important soit le plus possible médité et mûri.

Écrit par : Gilles Plum / | 15/12/2021

UNE TELLE BASSESSE

> Je n'arrive toujours pas à comprendre comment la journaliste de 'Match', très en vue au Vatican, reçue par tous les papes depuis trente ans au point d'être une familière du pontife actuel qui l'appelle par son prénom, a pu en venir à une telle bassesse. Être amie des papes ne signifie pas forcément être proche du Christ.
L'héritière des voitures Simca ne me semblait pourtant pas particulièrement liée aux milieux ultraconservateurs ; son ouvrage coécrit avec le regretté Henri Madelin, sj à propos du pape François m'avait paru intéressant et bien documenté.
Mais de là à salir un homme déjà à terre en envoyant les paparazzi le cueillir à la sortie d'un bistrot comme s'il revenait d'un lupanar, c'est un pur scandale. J'espère que les deux victimes maintiendront leur plainte ; ne pas le faire, ce serait ouvrir la voie à la calomnie gratuite pour se débarrasser de tel ou tel prélat qui ne plairait pas.
Prière à leur intention.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 15/12/2021

SANS UNE SEULE PISTE

> Je ne comprend pas comment on peut réagir sur un projet d'aménagement sans en avoir vu une seule représentation visuelle... Avez-vous une piste sur ce point ?

DV


[ PP à DV – La seule piste est la mauvaise habitude prise par notre société : hurler sur internet avant d'avoir vu quoi que ce soit... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Damien V / | 15/12/2021

LES BÊTISES DE L'ELYSÉE

> Le gouvernement se croyant chez lui à Notre-Dame a dit tellement de bêtises sur la restauration de la cathédrale, bêtises assaisonnées de grossièreté (n'est-ce pas, herr général ?) que le sujet est devenu ultra-sensible: raison de plus pour ne pas tout gober.
L'archevêché avait d'ailleurs fermement remis le gouvernement à sa place : "une cathédrale, ça sert à prier, merci".
On entend parler de "Disneyland", de "monte-charge dans la cathédrale", etc.
On va aux sources et l'on constate ce qu'on avait déjà compris, que le monte-charge ÉVIDEMMENT ne sera pas dans la cathédrale mais dans la crypte et bien sûr, la crypte en question n'est pas la crypte archéologique sous le parvis, évidemment que non !
On voit aussi que ces critiques ricanantes sont un servile copié-collé de la presse anglo-saxonne qui de toute façon en est restée à la vieille francophobie de la guerre de Sept Ans et aux attaques anti papistes du XVIe siècle.
Mais comme c'est anglo-saxon, c'est sacré, c'est forcément sérieux.
Réflexe de complexés.
(Pour info, le niveau de la presse dans ces pays est encore plus affligeant que chez nous)
Qu'est-ce que ça peut faire que les bancs soient sur roulettes ?
Des inscriptions lumineuses explicatives ? ce sont les vitraux d'aujourd'hui, ça ne touche pas la structure et c'est directement tourner vers l'évangélisation ce sont des extraits des Écritures.
Les vitraux modernes remplaçant ceux qui ont fondu ? s'ils sont comme ceux qu'on voit à Conques devant lesquelles on est censé s'extasier parce s'ils sont de Soulages (des vitres grises avec des traits noirs), franchement ce n'est pas bien grave, leur insipidité les rend transparents.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 16/12/2021

ILS N'EN DÉMORDRONT PAS

> https://www.youtube.com/watch?v=7Ty5_nR9xw8

"Une cathédrale liturgique par l'axe centrale et missionnaire par le parcours"
Mais Gilles Drouin prêche dans le désert : nos ultras ont choisi de voir dans le projet proposé un "Disneyland woke" et n'en démordront pas. Drouin leur répond tout en finesse : "Woke parce qu'il y a une chapelle chinoise et une chapelle latino-américaine ? Mais ce n'est pas woke, c'est catholique et cela fait cinquante ans qu'il y a ce type de chapelle".
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 16/12/2021

LE PAPE ET AUPETIT

> https://www.youtube.com/watch?v=dXGtpCgMAvE

Hier, à Rome, audience générale : "La langue tue beaucoup plus que l'épée, Jésus l'a dit clairement. Celui qui dit du mal de son frère ou de sa sœur, celui qui calomnie son prochain, c'est un homicide, c'est un assassin. Il tue avec la langue."
Comment ne pas croire que le pape a prononcé ces paroles en pensant à Michel Aupetit ?
Que celui qui a des oreilles, qu'il entende - y compris à 'Paris-Match' et au 'Point'.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 16/12/2021

POSTMODERNES

> Ah, les ultracons... ! Zemmour = Maurras postmoderne, version 0.0 ? Mais quand disparaîtront-ils enfin, ces athées pieux, nom de Zeus ?!
______

Écrit par : AlexS / | 16/12/2021

'LE POINT'

> Ce n'est pas Le Point qui a déclenché la controverse sur le réaménagement de Notre Dame de Paris mais des articles parus fin novembre dans la presse en... Italie et Grande Bretagne, suite sans doute à des fuites, le projet ayant été gardé longtemps discret voire confidentiel. Les protestations se sont alors développées dans le milieu associatif des défenseurs du patrimoine. Après, il y a eu, bien sur, des récupérations. D'autre part, que le projet soit approuvé par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture n'est pas rassurant: pointilleuse à l'égard de particuliers, elle cède parfois à la tentation de se montrer ouverte à la modernité, comme on dit pour habiller une soumission à la mode ou au pouvoir, on le sait depuis l'installation des colonnes de Buren.

PFH


[ PP à PFH – Certes, mais notre propos sur 'Le Point' visait l'affaire Aupetit : pas la controverse de Notre-Dame. ]

réponse au commentaire

Écrit par : PF Huet / | 17/12/2021

DRAMATIQUE

> Je suis de grande tristesse dans ce que l'on nomme l'actualité. Les réseaux dits sociaux sont des vecteurs de merde. Esquinter un pasteur comme Michel Aupetit est dramatique. Pauvre France.
______

Écrit par : Yves Marniquet / | 18/12/2021

> Etes-vous vraiment sûr que les "groupuscules" dont vous parlez ont accés à la boite courriel de Mgr Aupetit ? Cela ne viendrait il pas plutot du personnel de l'éveché ?
Ne trouvez-vous pas que le pape François a bien vite laissé tomber Mgr Aupetit ?

CH


[ PP à CH – Il y a eu fuite (vengeance interne). La fuite était dirigée vers le milieu conservateur. Qui a orienté 'Le Point', les médias étant fascinés maintenant par la droite dure.
– Le pape a répondu vite à la demande de démission de Mgr Aupetit pour que les dégâts ne s'aggravent pas dans le diocèse, comme ce fut désastreusement le cas à Lyon. Mais à Lyon le pape ne pouvait pas accepter la démission de Barbarin puisque le procès de celui-ci n'avait pas encore eu lieu. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Christophe H. / | 19/12/2021

CLARIFIONS

> Pardon, mais je ne comprends pas votre réponse: cette controverse est le premier exemple que vous développez.
PFH

[ PP à PFH – Je ne dis nulle part que Le Point a déclenché l'affaire. Je dis qu'il y est intervenu, sous la forme d'une tribune signée par un candidat à l'Elysée. C'est un fait. ]

réponse au commentaire

Écrit par : PF Huet / | 20/12/2021

LA FOI N'EST PAS UN MUSÉE

> Sur Notre-Dame et ses messages :
La problématique est simple voulons-nous que le touriste viste un monument historique, ou bien voulons-nous profiter de son passage pour lui en dire un peu sur notre foi ?
Tout baptisé reçoit la fonction de prophète. Donc il n'y a pas débat, nous (catholiques) devons profiter du passage du touriste pour lui dire un peu sur notre foi.
La question suivante est de combien de temps disposons-nous pour cela ? Je n'ai plus le chiffre exact en tête mais c'est strictement inférieur à 20 minutes (je crois même plutôt de l'ordre de 10 minutes !) Il est donc illusoire d'essayer de lui apprendre le parler des vitraux ou des statues qui relève d'un temps fort loin où le visiteur n'était pas un touriste au temps compté. Je pense donc que l'idée de quelques phrases défilant sur certains endroits seraient de mesure à attirer l'attention du touriste bien plus qu'un dépliant, le touriste est là pour voir. Quoi donc de plus efficace que de lui faire passer le message là où il regarde. Alors bien évidemment les contempteurs de tout changement vous effrayent avec amalgames avec Disney, qui n'ont rien en commun. Autant que je sache, il n'a jamais question que de texte, le contraire d'un bling-bling ultra coloré flashant à tout va.
______

Écrit par : franz / | 24/12/2021

De PP à Olivier BOULLIAT

Monsieur,
J'ai pris connaissance de vos deux messages.
En ce qui concerne l'entreprise dont vous parlez, je n'ai pas à connaître vos griefs personnels.
Quant à ce qui me concerne dans vos messages, je crois comprendre que nos regards sur la vie de l'Eglise sont sans commune mesure et que vous en êtes mécontent. Croyez que je le regrette, mais ce sont des questions de conscience et d'information : les avis que j'exprime reposent sur des faits avérés.
Avec mes meilleurs sentiments
PP.
______

Écrit par : PP à O. Boulliat / | 29/12/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.