Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2020

Économie Nord-Sud : "Non au pillage, oui au partage !”

9.jpg

Face à la surexploitation des ressources de l'hémisphère Sud par les multinationales du Nord, prier et agir ! La vidéo du pape :  https://www.youtube.com/watch?v=CnSWrrkJoKA&feature=y...


.

pape françois,multinationales,sud

 

 

Commentaires

MERCI AU PAPE FRANÇOIS

> Merci au pape François, qui garde le cap sans fléchir. Malgré le vent de retour en arrière économique pollueur et antisocial qui souffle à la faveur de la crise du Covid.
______

Écrit par : Boris Paquin / | 02/09/2020

POUR LE LIBAN

> Et merci au Saint-Père, hier cour Saint-Damase, d'avoir prié pour le Liban meurtri et encouragé à renouveler cette prière demain vendredi.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 03/09/2020

"ENCORE UNE FOIS"

> Merci au pape encore une fois !

@ Roger :
J'ajouterai que la pollution chinoise n'est pas sans lien avec notre modèle économique qui consiste à délocaliser la production, et donc faire faire "dans les pays moins développés ce qu’elles ne peuvent dans les pays qui leur apportent le capital"
______

Écrit par : TZ / | 04/09/2020

@ TE et Roger

> Votre échange renvoie à la question clé: la corruption des dirigeants des pays dits "du Sud", corruption souvent facilitée par un absence générale de sens du Bien Commun.
Au fait, la Chine est-elle un pays du Nord ou du Sud. Et l'Inde?
______

Écrit par : PF Huet / | 05/09/2020

PAS DES MODÈLES

> Sur la corruption, juste une remarque, qui sont les plus corrompus? les pays dits du sud ou les pays dits développés de la triade? Je ne suis pas sûr que nous soyons des modèles de vertu...
______

Écrit par : VF / | 05/09/2020

à TZ :

> Dans un entretien, le P. Giraud propose de comptabiliser de manière différente les émissions occidentales délocalisées : lorsque Zara fait faire un vêtement au Bangladesh, ou IBM un ordinateur en Chine, et que ces objets font ensuite le tour de la Terre par porte-conteneurs, le bilan carbone ne devrait pas être exclusivement au crédit de ces pays puisque fabricants et consommateurs n'en sont pas issus.

à PF Huet :

> Chine et Inde sont à mon sens des pays du Sud. La réalité chinoise n'est pas la vitrine des gratte-ciel de Shanghaï ; elle est cette immense arrière-boutique dans laquelle les conditions de travail (et souvent de vie) restent fort précaires. D'où d'insoutenables écarts de richesse, comme c'est aussi le cas en Inde. En chinois, on désigne cette réalité par 國富民窮 ("guofu minqiong"), 'le pays est riche mais sa population pauvre', par opposition à un Japon qui serait 國窮民富 (guoqiong minfu), c'est-à-dire 'un État pauvre mais des citoyens aisés'.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 06/09/2020

LE DANGEREUX MIRAGE CHINOIS

> https://www.challenges.fr/conso-et-luxe/baccarat-ses-actionnaires-chinois-soupconnes-de-pratiques-frauduleuses_726191
Il y a plusieurs années, j'avais fait part sur ce blog de mes craintes devant le rachat de Baccarat par un fonds chinois. Les édiles locaux se réjouissaient de ce "sauvetage" ; selon moi, le dépeçage ne devait intervenir que tôt ou tard.
Je voyais l'issue dans une dizaine d'années ; l'actualité montre que je péchais par optimisme. Le fonds chinois n'a pas apporté les sommes promises, allant jusqu'à puiser dans la trésorerie comme cela fut le cas à l'aéroport de Toulouse ; les actionnaires sont aujourd'hui introuvables, cachés derrière des sociétés-écrans.
Il est grand temps de cesser de voir dans la Chine un eldorado. L'Europe doit se protéger contre de tels raids hostiles déguisés en sauvetages : l'emploi de centaines de familles est en jeu.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 09/09/2020

À Philippe de Visieux

> Oui, il y a la pollution délocalisée à cause du commerce international.
Mais à ce sujet, il y a un fameux manque de conscience des "bons catholiques" . J'ai entendu l'an dernier sur RCF un intervenant du CCFD expliquer qu'il ne faut pas revenir au protectionnisme car ça augmenterait les prix au détriment des pauvres.
Sans se demander si le libre-échange n'en produit pas...
J'ai entendu la même chose sur RND.
______

Écrit par : PF Huet / | 11/09/2020

à PF Huet :

> Ce responsable du CCFD devrait savoir que le libre-échange produit des millions de chômeurs et autant de tragédies humaines et familiales.
Les seuls véritables bénéficiaires de la mondialisation, contrairement à ce que peut affirmer le 'socialiste' Pascal Lamy, ce sont les actionnaires : ils font faire à bas prix en Roumanie ou au Viêt Nam ce qui leur aurait coûté beaucoup plus cher en France, à prix de vente égal.
Cela pose la question de l'acceptation par l'Église de donations venant d'hommes d'affaires dont la fortune repose sur ce système. Lorsque le catholique Amancio Ortega, patron de Zara, donne vingt millions d'euros à Caritas (ce qu'il fit en 2012), cette dernière peut-elle en conscience l'accepter ? La fortune de M. Ortega s'est construite en partie sur le quasi-esclavagisme imposé aux travailleurs bangladais, sans évoquer la pollution causée par les porte-conteneurs transportant sa marchandise dans le monde entier. À l'heure de Laudato Si, peut-on continuer de fermer les yeux ?
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 12/09/2020

à Philippe de Visieux

> C'est d'autant plus bizarre que le CCFD est hostile aux traités de libre-échange.
Qui est ce responsable, est-il encore en poste ?
______

Écrit par : Amicie Terray / | 12/09/2020

@ Amicie Terray

> Qui a dit cette sottise? Je n'ai pas retenu son nom d'autant que j'ai pris l'émission en route , c'était durant un programme régional, cet invité était anglophone.
______

Écrit par : PF Huet / | 13/09/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.