Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2019

Un prêtre appelle les chrétiens à sortir de leur entre-soi et à comprendre la colère populaire devant le déclassement social et les profits scandaleux

58e5f69e-fba5-11e8-9330-44959d959c4d_1.jpg

La vidéo du P. Grégoire Corneloup : à faire connaître partout !

https://www.youtube.com/watch?v=Fpa6zEogU5w&feature=share


-

18:03 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : gilets jaunes

Commentaires

> ADMIRABLE de vérité et de justesse. Ce qu'on aurait aimé entendre de la Conférence épiscopale en tant que telle...
______

Écrit par : PP / | 09/04/2019

LE COEUR DU PROPOS

> Merci PP de nous faire connaître ce témoignage !
Voici le cœur du propos du P. Grégoire Corneloup, à partir de 7 mn 17 s :
« Nous avons un trésor qui a irrigué notre culture. Et ce trésor, il a un nom, c’est Jésus, qui veut dire “Dieu sauve”. Et dans l’histoire, en méditant les évangiles nous avons, nous la communauté des chrétiens, dégagé des points essentiels qui permettent de vivre ensemble à partir de son enseignement, on appelle cela la doctrine sociale de l’Eglise. C’est une mine, et nous ne la partageons pas assez. On y lit à longueur de page ce qu’on appelle l’option préférentielle pour les pauvres.
« Alors j’ai envie de vous poser la question, très simplement. Qui est-ce qui est disponible pour expliquer aux gilets jaunes, aux gouvernants, combien Jésus peut éclairer notre temps et nos préoccupations ? Et ça va de pair avec une formation renouvelée sur qui est Jésus, et quel est son message spécialement auprès des plus pauvres. Et je voudrais savoir qui adhère à cette phrase du pape François, dans “Evangelii Gaudium”, sur l’évangélisation : “La joie de l’évangile”. Il dit : “Je suis convaincu qu’à partir d’une ouverture à la transcendance, pourrait naître une nouvelle mentalité politique et économique, qui aiderait à dépasser la dichotomie absolue entre économie et bien commun.”
« Trop souvent, on fait cette séparation entre économie et bien, et bien commun. Quel chrétien – et j’espère que c’est vous, vous allez dire moi, vous allez vous lever et dire “me voici” –, quel chrétien est prêt à aller dans l’arène pour expliquer qu’inspirée par un Dieu bon, l’économie peut être au service du bien commun ? »
Et voici la prière finale du père Grégoire :
« Esprit saint, soutiens le peuple de France dans ses combats pour la justice. Donne-nous la paix intérieure pour agir avec droiture. Donne-nous la force pour aller au bout de nos convictions. Chasse le mensonge et mets la vérité. Eclaire-nous pour comprendre, pacifie-nous, et fais grandir autour de nous la fraternité. Aide-nous à regarder nos adversaires, à les respecter. Et change leur cœur, et change notre cœur. Protège les petits et les fragiles. Console nos blessés, pardonne aux violents, renforce les timorés. Et donne-nous de voir grandir un monde plus juste et fraternel. Amen ! »

Écrit par : Denis / | 09/04/2019

DISTINCTIONS

> Beaucoup de gens ne font pas la distinction entre le bien commun et l'intérêt général. Un excellent rappel des distinctions entre LE bien commun, UN bien commun et intérêt général fait par aleteia :
https://questions.aleteia.org/articles/167/quest-ce-que-le-bien-commun/?utm_source=Une+minute+avec+Marie+%28fr%29&utm_campaign=028001a470-UMM-QM_19_11_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_a9c0165f22-028001a470-106608849
______

Écrit par : franz / | 10/04/2019

DISCUSSION

> Présenté comme ça, on pourrait croire que notre discours est "Nous, chrétiens, nous avons la solution à la crise économique et politique."
Jésus est venu apporter le Salut, et non la Solution à nos problèmes. Le problème de l'Église n'est pas d'avoir été trop éloignée de la politique mais d'avoir été trop conformiste et le plus souvent trop complice des puissants. Le problème n'est pas de soutenir les gilets jaunes ou le gouvernement mais de dénoncer le caractère anti-chrétien de la politique imposée par les puissants, comme le fait le pape. On aiderait d'ailleurs plus les gilets jaunes comme ça qu'en manifestant que l'Église les soutient.
L'appel de Saint-Nazaire prouve que les gilets jaunes se débrouillent très bien tout seul. C'est notre responsabilité de citoyen et non de chrétien de les soutenir.

Guadet


[ PP à Guadet – Je suis en désaccord avec vous sur ce point.
D'une part, la responsabilité humaine et la responsabilité chrétienne sont indissociables,
le christianisme étant une religion de l'incarnation.
D'autre part, la doctrine sociale de l'Eglise n'a rien de défensif : elle n'a pas pour but de "dénoncer le caractère antichrétien" de ceci ou cela. Elle a pour but de proposer à tous une plateforme commune, sur la base de la condition humaine partagée. Les croyants savent (et témoignent) que cette condition est celle de "créature d'un Créateur" ; mais les applications sociales et économiques qu'ils en tirent correspondent au bien commun de "tous les humains et de tout l'humain". C'est au travers de ce compagnonnage humain que peut se faire l'évangélisation, dans la mesure où le chrétien se comporte de telle façon que le non-chrétien finisse par lui demander "les raisons de son espérance" (1ère lettre de Pierre).
C'est tout à fait ce que dit le P. Corneloup : il ne prétend nullement que l'Eglise ait un programme de solutions à tout ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Guadet / | 10/04/2019

> Sur le même sujet je vous suggère :

http://www.letempsdypenser.fr/face-a-bfm-tv-que-disent-les-baptises/
______

Écrit par : Louis Charles / | 10/04/2019

@ franz

> Jean-Yves Naudet est un libéral. Un libéral pour expliquer le bien commun, c'est un peu comme un cannibale expliquer ce qu'est le régime végétarien. D'ailleurs si vous regardez bien la page quelqu'un lui pose une question gênante à laquelle il ne répond pas, comme d'habitude. Aleteia n'est pas toujours de bon conseil.
Pour le reste, il faudra que les gens réagissent. J'ai appris par quelqu'un d'impliqué dans le monde du handicap, que la classe politique a pour projet de faire disparaître les établissements pour handicapés: il conviendrait de mieux intégrer les hadicapés dans la société. On se doute bien qu'avec l'égoïsme libéral en fond, la vrai raison d'un tel discours n'est rien d'autre que de faire des économies sur le dos de ces handicapés qui nous coûtent un pognon de dingue. Quand on songe qu'Edouard Philippe nommé Premier ministre s'est empressé d'aller visiter l'association Simon de Cyrène pour faire pleurer dans les chaumières, voilà qui vous file la nausée.
______

Écrit par : ND / | 10/04/2019

BARBIER

> il y a aussi une autre suggestion pour les Gilets jaunes, celle de Barbier

yaka supprimer la redevance télé epi les gilets jaunes eh ben y seront contents paskeu les gilets jaunes eh ben y regardent beaucoup la télé paskeu les gilets jaunes eh ben izon pas beaucoup de culture et moi je me sens concerné par ce que vivent les gilets jaunes paskeu moi je suis proche du peup'

https://www.youtube.com/watch?v=tkuOW6vdehA
______è

Écrit par : E Levavasseur / | 12/04/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.