Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2019

Brésil : les effigies de saints expulsées de la présidence

00f0686c-b33c-4cc3-a455-71ea51c68fe4.jpg

Brésil – Première décision de Michelle Bolsonaro, évangélique de choc : expulser de la résidence les effigies "idolâtres" de saints catholiques... Bolsonaro  lui-même est un ex-catholique rebaptisé par un pasteur pentecôtiste... Soutenir ces gens va devenir difficile pour leurs amadores super-cathos français (il y en a).


.

20:09 Publié dans Amérique latine | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bolsonaro

Commentaires

À SAISIR

> Voilà encore une occasion offerte à nos "super-cathos" d'ouvrir les yeux. A eux de la saisir.
Observons en outre le sens des priorités de Mme Bolsonaro.
Quoi qu'il en soit, bonne année 2019 !

SL


[PP à SL – Bonne année à vous et à tous les vôtres ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Sven Laval / | 03/01/2019

CHAUFFER LA SALLE

> Sans doute avez-vous fait une erreur de prénoms : "Jair" Bolsonaro... "Michelle" faisait peut-être référence à Mme Bachelet, certes fort peu catholique mais sans doute pas au point de jouer les Zwingli dans ses palais nationaux.
Quant au Brésil, cela s'annonce rude pour l'épiscopat tout comme pour le nonce à Brasilia. Cela démontre aussi ce que vous démontriez dans votre excellent opus d'il y a dix ans : les évangéliques sont bien à la conquête du monde, et en premier lieu de l'Amérique latine et de l'Afrique.
Il y a quelques jours, après avoir passé la nuit dans un hôtel de Pantin, je prends l'escalier et entends à l'entresol de grandes acclamations : c'était un groupe de chrétiens autour d'un pasteur vitupérant à tue-tête que "Jésus est là, il est bien là, il est avec toi, tu es plus fort avec Lui" etc., le tout entrecoupé d'"amen" tout aussi tonitruants. La salle était comble. Autant de gens que l'Église catholique n'a pas pu (n'a pas su ?) évangéliser. Or le problème, c'est que les évangéliques semblent nous prendre de vitesse : beaucoup craignent que nos églises ne se transforment en mosquées, mais certaines ne risquent-elles pas de devenir des 'mega churches', tant la demande va croissant ?

PV


[ PP à PV :

– Il n'y a pas d'erreur de prénom : l'expulsion des effigies de saints a été ordonnée par Mme Bolsonaro, qui s'appelle Michelle Reinaldo. C'est sa troisième épouse. Ce qui n'empêche pas nos médias de le qualifier de "catholique militant".

– Les séances de "chauffe" évangéliques (comme celle que vous décrivez) ne doivent pas être imitées par les catholiques, et surtout pas durant l'eucharistie. Nous y perdrions le sens même du sacramentel. Appeler "louange" le fait de psalmodier trente fois de suite la même phrase au son d'une batterie, serait une fausse piste ; dans cette atmosphère on ne loue pas le Seigneur, on chauffe la salle. C'est de l'auto-allumage : pas de la contemplation.

– Certes, chauffer la salle correspond à ce qui se pratique dans l'ensemble de la société consumériste ; d'où le recrutement pentecôtiste rapide et facile. Mais d'où aussi les abandons, car le consommateur est versatile... On parle des lieux pentecôtistes qui ouvrent, mais on pourrait parler de ceux qui ferment. On parle des jeunes qui vont voir chez les pentecôtistes, mais pas de ceux qui s'en vont après avoir vu. Etc.

– La seule chose que les catholiques peuvent et doivent imiter des évangéliques, c'est leur simplicité directe et leur absence de stratifications sociales. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 04/01/2019

DIALOGUE ?

> Très juste. Espérons que sous couvert d'oecuménisme certains cathos conservateurs libéraux ne vont promouvoir le dialogue avec ces évangeliques.

phil


[ PP à Phil – Dialoguer est toujours bon quand le dialogue est possible. Ce qu'il ne faut pas, c'est dériver hors de ce qui constitue le coeur sacramentel du christianisme catholique, pour imiter les barnum néo-pentecôtistes en croyant qu'avec ça on attirera "les jeunes"... Sans compter la politisation croissante de l'évangélisme version US-Brésil, qui est un autre aspect du problème. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Phil / | 05/01/2019

ARDENNE LIÉGEOISE

> Désolé M. De Plunkett mais pour la chauffe c'est trop tard: certains curés paroissiaux dans mon Ardenne liégeoise s'en donnent à cœur joie (sans oublier le traditionnel Notre Père, où on appelle les "chrétiens emblématiques" de la paroisse pour faire un cercle autour de l'autel et le réciter en se donnant la main. S'ensuit le partage de la Paix en faisant une sorte de vague avec le cercle, etc...). D'ailleurs la pasteure du coin, quand elle vient, communie à son aise sans aucune réprobation, tout le monde est si gentil...
______

Écrit par : Raphaël R. / | 07/01/2019

BOLSONARO

> Avis concordant sur le personnage d’un site pas vraiment pro François :
http://www.bvoltaire.fr/alain-de-benoist-le-programme-de-jair-bolsonaro-est-consternant/
______

Écrit par : Ludovic / | 11/01/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.