Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2018

Ukraine : fin d'une complaisance occidentale ?

3824515255.2.jpg

...mais nos médias sont encore loin de reconnaître qu'ils ont fermé les yeux pendant sept ans sur cet aspect de la réalité à Kiev :

https://www.les-crises.fr/la-volte-face-des-medias-instit...


.

11:19 Publié dans Russie-Ukraine-etc | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ukraine

Commentaires

COMPLAISANCE

> Alors que l'UE se dit très inquiète chez elle du danger "populiste" (ce mot étant cru synonyme historique de "nazisme"), elle ferme les yeux sur la situation dans le seul pays voisin où il y ait quantité de véritables nationaux-socialistes affichés et influents, bien implantés dans la police, l'armée et le Parlement. Pourquoi cette complaisance ? Parce que c'est la politique américaine de guerre froide et que nous lui obéissons.
______

Écrit par : PP / | 07/11/2018

MAGAZINE

> Rappelons-nous le magazine féminin français ('Elle', je crois) et son reportage amoureux à la gloire d'une petite nervi néonazie de Lviv, il y a quelques années. Pourquoi la classe médiatique occidentale trouvait-elle la "peste brune" sympathique du moment que c'était en Ukraine ?
______

Écrit par : Amicie T. / | 07/11/2018

MAGAZINE

> Et ne parlons pas des cathos ahuris persuadés que les Russes sont toujours communistes donc qu'il faut soutenir les Ukrainiens etc. Ça vient d'ailleurs de recommencer à propos du schisme orthodoxe de Kiev.
______

Écrit par : Toma Zrak / | 07/11/2018

LA COMPLAISANCE PARISIENNE

> La France est loin d'avoir fait son chemin de Damas.
Macron vient encore de lancer une charge contre la Russie et le prétendu danger pour l'Europe (le seul danger qu'elle représente, c'est de renvoyer une image souverainiste à des nations européennes qui, elles, ont bradé leur souveraineté nationale...).
Également, il y a peu, François de Rugy recevait officiellement à l'Assemblée Nationale son homologue ukrainien, le président de la Verkhovna Rada, Andreï Paroubiï, un authentique néo-nazi, fondateur en 1991 du Parti Social-Nationaliste d'Ukraine !...
Et tout récemment, le 30/10 au Conseil de sécurité, le représentant de la France s'est illustré en soutenant et confortant la position belliciste de l'Ukraine nationaliste et oligarchique https://www.un.org/press/fr/2018/cs13560.doc.htm
http://russiepolitics.blogspot.com/2018/10/elections-dans-le-donbass-lonu-revient.html?m=1
______

Écrit par : Réginald de Coucy / | 08/11/2018

Toma,

> c'est d'autant plus étonnant que, loin d'être communiste, la violente politique antisociale de Poutine devrait tout avoir pour plaire à un bourgeois libéral. 'Le Monde diplomatique' lui consacre de nouveau un article ce mois-ci, mais j'ai l'impression que cet aspect de la réalité russe actuelle n'intéresse pas grand-monde.
______

Écrit par : Lucas / | 08/11/2018

AUTHENTIQUES

> Je me suis toujours étonné que les antifascistes autoproclamés, prompt à accuser Orban, Le Pen voire Sarkozy ou Wauquiez de fascisme, et à se poser en grands résistants au péril brun, étaient tout d'un coup très indulgents avec les authentiques néo-nazis ukrainiens, rebaptisés "démocrates pro-européens".
Pr T.

[ PP au Pr T. - Ce ,ne sont d'ailleurs pas des "néo" mais d'authentiques nationaux-socialistes historiques, en continuité directe avec ceux des années 1940 : la "transmission" a été ininterrompue et ils assument tout en bloc, ouvertement, surtout la judéophobie. Bien plus authentiques que les ultraconservateurs d'Allemagne ou d'Autriche dont nos médias préfèrent parler. Choses dont nos zozos commentateurs sont incapables de se rendre compte... ]

réponse au commentaire

Écrit par : professeur Tournesol / | 08/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.