Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2018

Portrait ravageur de Vigano dans 'Le Point'

Vigano le Point.jpg

La nature du personnage explique ce à quoi il vient de se prêter :

http://www.lepoint.fr/societe/carlo-maria-vigano-le-prela...


 

.

Commentaires

"SUPPÔT DU DIABLE !"

Je reçois d'un ¨Philippulus-le-prophète ("dong, dong, une énorme araignée") cette apostrophe digne d'entrer dans mes collections :

> Vous êtes un suppôt du diable, nous vous combattrons aussi longtemps qu'il sera nécessaire pour que le lobby gay disparaisse définitivement de notre Eglise. Je ne vous félicite pas d'avoir désinformé le public avec votre article tronqué au sujet de la rédaction de ce rapport. C'est l'œuvre d'un menteur, un fils du diable, sans l'ombre d'un doute. Mais je vous félicite de citer Le Point, car je suis sûr à présent que vous êtes une engeance de vipères et, surtout, je vous recommande, à vous et à vos amis, de poursuivre votre compagnonnage avec le diable, ce qui est le plus sûr moyen de disperser ce qui reste de fidèles dans vos églises vieillissantes à en en mourir (de rire), car les œuvres du diable, c'est la mort, c'est la stérilité, comme nous le montre l'état de notre Eglise catholique en France après 50 ans de dictature idôlatrique. En 2038, vous serez peut-être mort, une vipère en moins sur la terre, je serai à quelques années de la retraite, et, comme je vous l'ai dit dans mon précédent message, il sera temps de reconstruire une Eglise vivante, jeune, et missionnaire, pour la gloire de Dieu et le salut. Et quand je vois le nombre de commentaires sur votre blogue, comparés à ceux de Riposte catholique sur le même sujet, mort de rire "
______

Écrit par : pladavid / | 29/08/2018

> Se pense-t-il sain d'esprit ?
______

Écrit par : Gérald / | 30/08/2018

'FAMILLE CHRÉTIENNE

> Je ne sais pas si c'est une impression : mis à part dans le présent blog, je vois peu de publication "papier" ou "internet" défendant véritablement le pape François.
Même un hebdomadaire aussi peu "bergogliophobe" (c'est vrai ? ) que FC évoquait les "révélations" de Vigano. Simple prudence ?
Maintenant, le mal est fait : comme disait l'autre : "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose". Je peux me tromper, mais je pense qu'un certain nombre de fidèles, qui étaient jusque là simplement "gênés" par certains propos du saint-Père, vont basculer du côté obscur de la Force. Au mieux : François entame une fin de pontificat crépusculaire, à la Paul VI. Au pire, nous sommes à la veille d'un schisme. Ou même : si un nouveau conclave devait avoir lieu, un nouveau pape réussirait-il à "sortir" ? François, dernier pontife ? Après tout, tout est possible.


Feld


[ PP à Feld - Nous sommes quelques-uns à avoir écrit à FC notre indignation devant ce mot de "révélations". On voudrait être sûr qu'il s'agissait d'un simple lapsus, et non d'un très discutable "trouble de conscience" absolument déplacé en pareil cas. Je suis triste de voir cette possible illustration du péché collectif de milieu social que j'étudie dans 'Cathos, ne devenons pas une secte'...
Cela dit, l'éditorial de JP Denis dans 'La Vie' suscite lui aussi un malaise - et ce n'est pas la première fois. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 31/08/2018

@ PP et Feld

> bon eh bien je ne suis pas le seul à avoir ressenti un malaise
En ligne il y a maintenant "déclarations" ds l'article et le lien :https://www.famillechretienne.fr/eglise/pape-et-vatican/les-declarations-de-mgr-vigano-francois-sur-le-banc-des-accuses-241234
mais "révélations" est toujours dans le lien ici mais pas dans le texte
https://www.famillechretienne.fr/filinfo/revelations-de-mgr-vigano-le-pape-sur-le-banc-des-accuses-241186
______

Écrit par : E Levavasseur / | 31/08/2018

À Patrice :

> Il m'avait semblé - mais je me trompe peut-être - que par 'trou d'air', Jean-Pierre Denis évoquait la duperie dont le pape fut victime au Chili. François fait face en effet depuis plusieurs mois à des trahisons de tous bords, ce qui rend sa tâche extrêmement difficile et sans doute épuisante. Si Denis avait émis une critique contre les efforts du pontife, pourtant incessants depuis cinq ans, ce serait de la mauvaise foi de sa part.
J'ajoute ici qu'Isabelle de Gaulmyn hier sur Radio France a estimé que François ne va pas assez à fond dans les réformes attendues : il fait son âge, a-t-elle dit. Rappelons que le pontife n'est pas omnipotent : ce sont les évêques, au plan local, qui gouvernent l'Église. François ne peut tout résoudre à lui seul ; le transformer en bouc émissaire n'a aucun sens.
Concernant le commentaire de Feld, je suis d'accord : le clan Viganò a finalement atteint son objectif puisqu'il a médiatiquement sali le pape à l'échelle mondiale. En France, aucun média grand public n'a publié de démenti sur le libelle : celui-ci a donc force probante pour l'immense majorité des gens qui ne s'intéressent pas à ces questions. Trois fois hélas !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 31/08/2018

LE PAPE EST LUCIDE,
LES JOURNALISTES CATHOS LE SONT MOINS

> Cléricalisme pur d'un dominicain commentant ainsi la réflexion du pape ("lisez le texte de Vigano vous vous ferez votre idée et cherchez") :
-"encore une fois, dit ce dominicain, on est laissé seul, sans consigne."
Il ne comprend pas que le pape n'est pas le Duce, le gourou, qui dit aux gens ce qu'ils doivent penser.
Il ne comprend que le pape "étant l'offensé" si j'ose dire, ce n'est pas à lui de se défendre ce qui n'aurait pour résulter que de renvoyer son démenti à égalité avec les déclarations de Vigano.
En faisant appel aux journalistes, le pape a raison mais il est aussi habile.
En lisant les déclarations de Vigano on voit bien qu'elles sont écrites par un monument d'orgueil.
Ce texte en effet parle de lui-même dégoulinant de règlements de comptes, de rancœur recuite.
De plus, l'attitude du pape est habile A LONG TERME car si le pape avait répondu par une déclaration, les journalistes comme d'habitude en auraient fait une explication de texte sans la confronter aux faits, ils auraient parlé de sa "justification" et n'auraient pas analysé les délires viganesques pour les confronter aux faits.
Ils sont en train de le faire sauf apparemment chez les journalistes eunuques de la presse catholique.
EL


[ PP à EL - Exactement. Mais "eunuques" n'est pas toujours le terme adéquat. Parmi ceux qui désinforment leur lecteur sur ce sujet, il y a plutôt des droitistes inavoués (leur mobile : les migrants) et des déçus du Saint-Siège (auxquels on n'a pas donné St-Grégoire-le-Grand).
Eh oui. "Où il y a de l'homme il y a de l'hommerie", disait saint François de Sales. ]

réponse au commentaire

Écrit par : E Levavasseur / | 31/08/2018

NIVEAU

> Et on va loin dans la calomnie. Par curiosité (masochiste?), j'ai voulu savoir où en était certains et j'ai été faire un tour sur le blog de Daoudal....Voilà le niveau: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2018/08/27/le-puzzle-6075371.html
Les commentaires sont... je n'ai pas de mot pour un tel niveau.
Quand on lis ça, le schisme devient une bénédiction.

VF


[ PP à VF - J'aimais bien cet homme autrefois. C'est triste. ]

réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 31/08/2018

NÉO-JANSÉNISTES U.S.

> Très intéressant lien sur les néo-jansénistes américains : https://www. egun
Merci, votre blogue est une source de " journalisme mature"!

Irène Dupuis


[ PP à ID - Merci à vous, mais l'adresse du site que vous indiquez ne fonctionne pas. Est-celle complète ou correcte ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Irène Dupuis / | 01/09/2018

"eunuques" c'est pour la presse catholique celle qui habituellement suit l'Eglise et dont on s'attendrait à ce qu'elle se mouille.
Elle camoufle bien mal sa lâcheté en invoquant la neutralité, le souci d'écouter sans parti-pris. Elle se contente de compter les points (jusqu'à présent).
Il est impossible de rester neutre en cette affaire, pas seulement en raison de sa gravité mais déjà, soyons serieux ! ne serait-ce que par amour-propre, la lettre de Vigano étant une insulte à l'intelligence : comment veut-il qu'on croie en la lisant que c'est la vertu qui le motive ? C'est une insulte véritable à l'esprit critique !
Il multiplie les poses vertueuses enrobées de mise en scène et dégouline de haines recuites et de puerilité orgueilleuse.
Il faut être aveugle !
Ça saute aux yeux !
Et encore une fois : c'est celui qui accuse qui doit prouver : alors ? où sont ses preuves ?
On les attend toujours !

EL


[ PP à EL - Il est déjà lamentable que des catholiques, a fortiori journalistes, prétendent avoir une posture de "neujtralité" entre un prélat calomniateur et un pape calomnié. Surtout quand ces journalistes (au moins l'un d'entre eux) persistent dans cette posture alors que les indices s'accumulent de la mauvaise foi de Vigano, de l'artificialité de son texte... écrit par un autre, et du parti-pris politique partisan de ses supporters (tous trumpistes) aux USA ! Je suis consterné d'avoir eu à ce point raison d'écrire 'Cathos, ne devenons pas une secte'... ]

réponse au commentaire

Écrit par : E Levavasseur / | 01/09/2018

@ PP

> Ils vous diront justement que l'attitude chrétienne c'est de ne pas suivre ses sentiments( comme si cela se résumait à une question de sentiment) ses passions mais la Vérité par la voie de la Prudence soeur de Charité... et le pire c'est qu'ils le croient. Peut-être.
C'est, pour eux, pour mieux servir l'Église qu'ils ne s'engagent pas : mais si voyons ! monsieur de Plunkett abandonnez vos oeillères ! il faut voir plus loin !
("Il vaut mieux qu'un homme périsse plutôt que le peuple tout entier")
et que c'est le moment de se montrer ROMAINS !
"Si donc, cet ami demande pourquoi Brutus s’est élevé contre César, voici ma réponse : ce n’est pas que j’aimais moins César, mais j’aimais Rome davantage. Qu’auriez-vous préféré ? César vivant, et vous mourant tous esclaves, ou César mourant, et vous vivant tous hommes libres ? Comme César m’aimait, je le pleure ; comme il fut heureux, j’ai applaudi à sa fortune ; comme il était vaillant, je l’honore : mais comme il était ambitieux, je l’ai tué. Voilà des larmes pour son amour, des applaudissements pour sa fortune, de l’honneur pour sa valeur, et la mort pour son ambition. "
Shakespeare, Jules César acte III scène 2

... et de laisser le reste à la plèbe catholique...

C'est délirant mais c'est comme cela qu'ils se voient.
Et en plus ils refusent de voir Vigano et sa clique comme hier ils refusaient de voir les pédophiles dans l'Église.
Ce sont les héritiers de cette fausse conception de la Miséricorde : il ne faut pas dénoncer Vigano et ses complices, ce n'est pas charitable...
______

Écrit par : E Levavasseur / | 01/09/2018

NONCES

> Vous l'aviez vu dans votre dernier ouvrage, Patrice, mais pensiez-vous que l'étincelle viendrait d'un diplomate pontifical ? Ce point est préoccupant : les nonces et leurs collaborateurs sont généralement appréciés pour leur discrétion, leur loyauté au souverain pontife et leur érudition. Même s'il n'est qu'un simple rouage dans un engrenage beaucoup plus vaste, Viganò reste l'auteur d'un texte qui a appelé à la démission du pape. Indigne de tout catholique, cette requête l'est encore davantage de la bouche d'un diplomate du Saint-Siège. La prise de position (en faveur de Viganò) de son ancien collaborateur à Washington, le Français J.-F. Lantheaume, est tout aussi décevante.

PV


[ PP à PV - L'attitude de Lantheaume n,'a rien de surprenant, à en juger par l'effet produit Washington par ses comportements à la Benalla envers des manifestants...
Quant aux nonces en général : beaucoup sont des gens remarquables. Mais certains se laissent circonvenir par tel ou tel groupe de pression local. On en voit des exemples. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 02/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.