Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2018

Le prof de maths ouvre le feu : un blessé léger

28379115_10215441610622401_7860268522671295532_n.jpg

Au pays de Trump (“grand homme d’Etat” pour l’ultradroite gauloise)  : la ministre Betsy Devos déclare qu’il n’y a “pas de temps à perdre” pour former les enseignants au maniement des armes à feu afin d’éviter les tueries. Sitôt dit, sitôt fait :


Libération.fr, 16/03 :

<< Lycée de Seaside (Californie) : un professeur a tiré accidentellement mardi avec une arme à feu, en pleine classe, lors d’un cours sur la sécurité. Au moins un élève a été légèrement blessé, a informé, vendredi, la police locale. Dennis Alexander, enseignant de mathématiques et policier réserviste, a tiré avec une arme semi-automatique en visant le plafond de la salle de classe, précise dans un communiqué le chef de la police, Abdul Pridgen. Trois étudiants ont reçu des impacts de gravats, rapportent les médias locaux. «Un élève a eu une marque de brûlure au cou, après que des blocs sont tombés du plafond. Nous ne confirmons pas les deux autres blessés», a dit à l’Agence France-Presse la commandante de police de Seaside, Judy Veloz. […] L’incident s’est produit quelques jours après que le président Trump a suggéré que les enseignants s’arment pour défendre les élèves et faire face à des attaques dans les collèges et les lycées. La polémique proposition est intervenue à la suite de la fusillade du lycée de Parkland (Floride), le 14 février, avec un bilan de 17 morts. L’incident de Seaside fournit des arguments à ceux qui qualifient de «stupide» l’initiative présidentielle. La tuerie de Parkland a suscité un vigoureux mouvement de protestation et de résistance des lycéens et collégiens, qui s’est traduit, mercredi et jeudi, par des grèves et des manifestations… >>

 

 

90e5898d4e2d338cc0f192905a7b92c9.jpg

 

19:34 Publié dans Trump | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : trump

Commentaires

EXEMPLE

> Un tel incident devait tôt ou tard se produire ; les admirateurs de M. Trump diront qu'il n'a qu'un caractère anecdotique, mais il en va ainsi des esprits partisans. Disons (pour ne pas tomber dans le travers inverse en faisant d'un cas une généralité) que cette initiative présidentielle est intrinsèquement stupide : les Américains semblent souffrir d'une fascination pour les armes à feu que leurs autorités feraient mieux de chercher à faire diminuer (mais comment ?).
Cependant, cet incident, outre son caractère anecdotique, a quelque vertu d'exemple pour aller dans ce sens : si un policier réserviste n'est pas capable de respecter ce qui devrait être des consignes de sécurité élémentaires, on se demande ce qui en est du "pékin" moyen...
______

Écrit par : Sven Laval / | 16/03/2018

SILEX

> Excellent, Patrice... j'adore. Et quelle idée pour le bibliothécaire...
Bon, pour le prof d'histoire, tu aurais pu rester dans le pistolet et prendre un lepage ou un charles Moore (je préfère le Moore pour son équilibre). Un an IX aurait été bien aussi si tu veux rester dans le réglementaire.
Ceci dit, je crois me souvenir que ce délire d'armer les profs n'est pas de Trump au départ mais d'un sénateur du Texas il y a quelques années. L'idée d'armer tous le monde est appliquée à Kennesaw (Géorgie) depuis un réferendum en 1989. Mais que Trump reprenne l'idée pour les écoles montre où ils en sont...
Pour réflexion, en Europe il y a deux pays surarmés: la Finlande (surtout pour la chasse) et la république Tchèque (où les gens ont le port d'arme et pas seulement la détention). Il n'y a pas de tueries. Avant que certains ne s’excitent sur leur clavier, je précise ma pensée.
Oui, il faut contrôler les armes et leur conditions d'accès et de détention (surtout les histoires de santé mentales et de casier.) et oui, vouloir se balader dans la rue ou faire ses courses avec un "flingue" à la ceinture n'est pas sain.
Mais le problème vient aussi de la société américaine et de la psychologie des Américains. Pour avoir discuté sur un forum avec deux anciens militaire US après Las Vegas, ils m'expliquaient combien leur société était violente socialement et psychologiquement et combien de milliers de gens sont détruits par le système libéral et notamment par le fait qu'il n'y a aucune protection sociale, aucun parachute en cas de crise personnelle ou de perte d'autonomie.
P.S: je précise que je suis prof d'histoire et tireur sportif. Je possède des armes, principalement des armes anciennes à poudre noire et je dois subir un contrôle médical tous les ans. La loi française est bien faite. En espérant que l'UE ne s'en mêle pas...
Et non, je ne suis pas un psychopathe narcissique. De toute façon, pour faire un massacre de masse avec un fusil à silex...;-)
Et puis, mon amour pour le Christ dépasse ma colère bien pécheresse envers certains de mes contemporains...
______

Écrit par : VF / | 16/03/2018

ARME FATALE

> Incident propre à ouvrir les yeux des personnes à l'entendement obscurci. (Du moins on l'espère.)
Sinon, tout individu d'intelligence normale prévoyait bien qu'armer les profs ne pouvait que créer des occasions supplémentaires de blessures par arme à feu.
______

Écrit par : Bernadette / | 17/03/2018

St PATRICK

> Cher Patrice, permettez-moi de vous souhaiter une bonne fête !

ps : j'aime beaucoup l'illustration de votre note (avec une mention particulière pour l'arme dévolue au responsable du CDI ! ).
______

Écrit par : Feld / | 17/03/2018

SILENCIEUX

> Toutes mes excuses pour avoir oublié de vous souhaiter une bonne fête.
Et merci pour l'humour de l'illustration : bien évidemment, le ou la bibliothécaire a une arme munie d'un silencieux pour ne pas troubler la tranquillité des lieux et le prof d'histoire une arme ancienne. Il fallait quand même y penser.
______

Écrit par : Bernadette / | 17/03/2018

PAS ARMÉ

> Je me rappelle avec regret qu'au cours de mes années lycée nous avions poussé à bout un enseignant dont nous avions décelé les fragilités. À 15 ans, nous étions sans pitié. L'un de nous avait reçu une baffe ÉNORME (et méritée bien que déjà illégale à l'époque). Le professeur était ensuite parti en larmes.
Heureusement qu'il n'était pas armé ... Il y aurait eu 28 morts !!!
______

Écrit par : Nicolas / | 17/03/2018

'AMERICA'

> Sur Trump, les armes et « l'Amérique profonde », courez voir 'AMERICA', le dernier film de Claus Drexel, sorti cette semaine dans les salles. Édifiant, sans commentaire, et une photographie époustouflante qui ne gâche rien !
(Et bonne fête à vous, PP !)

AC


[ PP à AC - Merci ! ]
réponse au commentaire

Écrit par : Albert Christophe / | 17/03/2018

BALISTIQUE

> Heureusement que c'est le prof de maths parce que le prof de physique, lui, il est un peu plus calé en balistique et il ne les aurait pas loupés.
______

Écrit par : Yvan / | 18/03/2018

CUIMNHE NAOMH PADRAIG ("mémoire de saint Patrick")

> J’arrive en retard, mais nous sommes encore dans l’octave de la Saint-Patrick, alors bonne fête Patrice !
Je découvre enfin en détail – il n’est jamais trop tard – la vie de votre saint patron : Succat, fils de Calpurnius, apparenté par sa maman à saint Martin de Tours… Né en Angleterre, réduit en esclavage en Irlande à l’âge de 16 ans. Libéré avec l’aide d’un ange. Puis moine en France. Grand voyageur de Rome à Wicklow, en passant par Pise et Lérins. Evêque à 60 ans. Exaucé sur le tard, lui qui rêva pendant plus de quarante ans d’évangéliser cette Irlande païenne où il fut, jeune adulte, si maltraité… L’Irlande devenue juste par la foi de saint Patrick ?
https://www.maintenantunehistoire.fr/saint-patrice-ou-patrick/
Ma foi en la communion des saints me convainc que nous avons parfois un lien spécial avec notre saint patron, que nous sommes seul à connaître… et qui est peut-être le seul caractère « identitaire » que nous puissions revendiquer, outre celui de notre appartenance au Christ par le baptême ! (je ne vous demande pas le vôtre, nous échangerons là-dessus en « temps voulu »…).
Bref, Patrice, merci pour votre blog, et permettez-moi d’entonner en votre honneur ce refrain cher aux fils et filles catholiques de la verte Erin : « Foi de nos Pères, ô sainte foi, Nous te serons fidèles jusqu’à la mort… ! »

Denis


[ PP à Denis - Merci, cher ami. 'Buiochas le Dia !' ("nous rendons grâce à Dieu"). ]

réponse au commentaire

Écrit par : Denis / | 20/03/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.