Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2017

"La peur des migrants n'est pas une peur chrétienne"

Mgr.-Thibault-Verny-01.jpg

Dans Paris Notre-Dame, Mgr Denis Jachiet (évêque auxiliaire de Paris depuis 2016) remet les pendules à l'heure. Extraits :


 

"Face aux migrants, la plupart des gens ressentent un danger. Ils les assimilent, je crois, à des peurs ancestrales liées à la question des invasions et à la peur de l'islam. Mais cette peur n'est pas chrétienne. Une peur chrétienne serait une peur de pécher, de ne pas vivre l'Evangile. La peur païenne, c'est la peur d'être envahi. Et celle-ci nous conduit à ne plus penser l'Evangile comme un trésor à annoncer, mais comme une espèce de capital en train de se perdre pour des raisons géopolitiques. C'est triste. C'est prendre l'Evangile à l'envers."

« Le pape n'est pas naïf. Il n'est pas contre le devoir des pays de réguler les flux migratoires. Il rappelle juste le message de l'Evangile, de la doctrine sociale de l'Eglise, à savoir qu'on ne peut pas être indifférent à son frère. Une fois qu'une personne est entrée sur notre terre, nous ne pouvons pas la considérer comme une chose. Nous avons le devoir de l'accueillir, de la protéger, de la promouvoir et de l'intégrer. J'étais un étranger et vous m'avez accueilli : c'est la rencontre avec le Christ qui se joue."



Mon commentaire - "Ne plus penser l'Evangile comme un trésor à annoncer mais comme une espèce de capital qui serait en train de se perdre pour des raisons géopolitiques. C'est triste. C'est prendre l'Evangile à l'envers..."  Parfaite définition de ce qui est en train de métastaser dans certains milieux aujourd'hui !

 

 

arton207[1].jpg

 

Commentaires

NE PAS CONFONDRE

> Deux jeunes filles assassinées à Marseille par un étranger...
Vraiment nous ne sommes pas dans le même monde...

Z.


[ PP à Z. - Ne confondez donc pas évêque et préfet. Chacun son métier. Le préfet, c'est la police. L'évêque, c'est l'évangile. Tout chrétien peut le comprendre. Cela dit, personne n'est obligé d'être chrétien. ]

réponse au commentaire

Écrit par : zitoun / | 05/10/2017

DOUBLEMENT

> Excellent commentaire de Mgr Jachiet.
"J'étais un étranger et vous m'avez accueilli : c'est la rencontre avec le Christ qui se joue",
écrit-il.
Doublement !
Pour nous : si nous n'accueillons pas l'étranger, c'est notre rencontre avec le Christ qui se joue.
Pour l'étranger aussi : si nous n'accueillons pas l'étranger, par notre contre-témoignage c'est aussi la rencontre de l'étranger avec le Christ qui se joue.
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 05/10/2017

SÛR

> Pour surenchérir sur votre commentaire, ne pas annoncer ce trésor est un moyen sûr de le perdre.
______

Écrit par : Sven Laval / | 05/10/2017

PAS D'ACCORD

> Tout à fait d'accord mais alors il est urgent que l'Eglise de France revoit son rapport à l'Islam qui est plus celui d'une semi dhimitude (avez vous entendu beaucoup d'évêques parler de cette annonce comme priorité ? On les voit plutôt fêter l'Aïd en se réjouissant de leurs relations avec les leaders musulmans) que d'une annonce explicite.
Combien de témoignages de musulmans mal accueillis ("mais pourquoi voulez vous vous devenir chrétien ? Vous avez deja la foi")
Je suis sûr qu'avec une telle attitude la peur va disparaître.

Ludovic


[ PP à Ludovic :
1. Vous trouvez que les rapports de courtoisie témoignent d'une "dhimmitude" ? En ce cas incriminez aussi Benoît XVI et Jean-Paul II, qui manifestèrent la même courtoisie envers les musulmans.
2. Comment pouvez-vous dire l'Eglise catholique ne fait pas "d'annonce explicite" de la foi ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 05/10/2017

NAÏFS ?

> C'est fou de voir que certains font comme si les moines de Tibhirine, l'évêque d'Oran Mgr Pierre Claverie, deux autres soeurs assassinées à la même époque et le père Hamel ne comptaient pour rien? Selon eux, il s'agirait, peut-être, de doux naïfs?

OLP


[ PP à OLP - rappelez-vous les infamies écrites contre le P. de Chergé par des publications ultras... ]

réponse au commentaire

Écrit par : olivier le pivain / | 05/10/2017

PROTECTION

> Cher zitoun, vous croyez vraiment qu'en chassant les "étrangers" vous protégerez les femmes des Emile Louis, Francis Heaulme ou autre Michel Fourniret ? Quand la haine se confond avec la mauvaise foi...
______

Écrit par : VF / | 05/10/2017

ÉVANGÉLISATION

> Sven Laval a raison.
Juste une question: est-il beaucoup de catholiques et plus spécialement de prêtres et évêques considérant importante l'évangélisation des musulmans ?

PH


[ PP à PH - Bien entendu. A condition de s'entendre sur le sens chrétien du mot "évangélisation"... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 05/10/2017

2 commentaires

> On est en train de mélanger immigration et invasion et étranger et musulman. Il est chrétien d'accueillir l'étranger, y compris quand ca nous dérange, y compris s'il est musulman. Il est aussi chrétien de se défendre contre une invasion de barbares assassins importés comme des paquets pour satisfaire les usines vides fautes d'engendrement.
L'évangélisation des musulmans se met en route en France. Beaucoup d'initiatives de laïcs en route. Les jeunes prêtres et évêques s'y mettent aussi. Mais cela reste plus ou moins sous le couvert pour des raisons de sécurité (Cf. remarque ci-dessus)
______

Écrit par : stevenson / | 06/10/2017

CHRÉTIENS ET MUSULMANS EN FRANCE

> "...les gens ressentent un danger face à l'étranger..."
la peur ne serait-elle pas due au fait que certains peuvent avoir l'impression que des étrangers ont plus de droits que des "locaux" ?
Quand une musulmane a le droit porter le voile mais qu'un chrétien est intimé par les politiques et les média de restreindre sa foi au domaine privé, n'ouvre-t-on pas un vide (un boulevard) aux peurs et aux musulmans ? Peut-on dire tantôt aux gens de se taire et tantôt d'ouvrir un dialogue ? (et encore faut-il pour un vrai dialogue ne pas avoir l'impression d'être inférieur [ni supérieur].)

franz


[ PP à Franz - Je comprends votre souci : mais en fait de boulevard, il ne me semble pas qu'Anne Hidalgo interdise par exemple les grandes processions catholiques du 15 août à travers les rues du 5e arrondissement ! Ou que le président de la République ait hésité à venir à St Etienne du Rouvray dire du bien de l'Eglise catholique en l'honneur du père Hamel. Ou que l'Institut du Monde arabe, présidé par Jack Lang, ait hésité à accueillir une exposition sur les chrétiens d'Orient. Etc.
Non, les catholiques ne sont pas persécutés en France. Qu'ils prétendent l'être est de très mauvais goût quand on sait ce que les chrétiens subissent sous d'autres latitudes... ]

réponse au commentaire

Écrit par : franz / | 06/10/2017

> Les catholiques ne sont pas persécutés en France, et c'est effectivement de très mauvais goût de se l'imaginer. Je me dis même que vu le niveau de paganisation de la société, c'est même étrange que nous ne soyons si peu contredits, et que nous suscitions avant tout l'indifférence.
Je ne peux pas m'empêcher de penser que si nous étions plus fervents, nous réveillerions les gens, et les forcerions à se positionner de façon plus tranchée...
Nos vies sont souvent plus proches de l'American Way of Life que de l'Evangile.
Ceci dit, pour revenir au sujet, même si l'avenir n'est jamais écrit d'avance, il est tout de même raisonnable d'envisager que la situation change en France : la démographie, sans même parler de l'arrivée de nouveaux migrants, laisse prévoir une islamisation à moyen terme de la France. Et le sort des minorités dans les pays à majorité musulmane peut légitimement inquiéter. Mais tout cela doit nous pousser à l'évangélisation et à la confiance en Dieu, pas à la guerre ethnique. A quoi bon sauver la France si c'est sans Dieu ? Personnellement une France américaine ne me fait pas plus rêver qu'une France musulmane...
______

Écrit par : Gilles Texier / | 06/10/2017

EXPAT'

> De tout temps nous avons été envahis. Cédons la place que diable. Quant à moi je sais ce que je vais faire. Je vais aller à Londres bien à l'abri du tunnel, rejoindre mes trois cent mille compatriotes, immigrés eux-aussi. Là-bas c'est cool le maire est musulman et le précédant était un facétieux garnement bien posh, et bientôt premier ministre. Je jouerai au casino mondial, tout en buvant des bières ou plutôt du champagne à la sortie du bureau et, tel un anglais pur malt, je basherai la France en buvant à sa mauvaise santé. Ici au moins, en UK, les ministres osent subordonner le climat au commerce. C'est ça la clé du redressement. Ensuite, le dimanche, j'irai faire un tour à Brampton Oratory pour soigner my french touch, mon attachement à la tradition et à mes racines familiales. Peut-être que dans quelques années, fortune faite, je reviendrai. Si d'ici là les choses ont changé et que le business est possible.
______

Écrit par : bertrand / | 06/10/2017

DOMAINES

> A la suite du pape Mgr Jachiet rappelle à juste titre l'attitude de charité que nous devons avoir, et le devoir des Etats de réguler l'immigration.
Alors, pourquoi tant de chrétiens ont-il, comme les autres gens, cette cette peur qui n'est pas chrétienne?
Pour une raison qu'on ne trouvera pas dans dans Le Monde ou La Croix: ils associent l'immigration à la montée de l'insécurité. La composition de la population carcérale ne leur donne pas complètement tort.
Si les médias parlent en abondance du terrorisme et de ses crimes tragiques, le quotidien de millions de gens, surtout des pauvres, est pourri par la constitution de quartiers ou les accès aux immeubles sont filtrés par les dealers, les pompiers et les policiers caillassés, les autobus changés d'itinéraires.
La dramatique absence de réponse judiciaire désespère les victimes.
Si on veut de la sérénité de la part de nos concitoyens, y compris les chrétiens, il faut d'abord que l'Etat remplisse ses missions régaliennes. Entendons-nous souvent nos évêques sur ce sujet?
Il est plus difficile d'admonester des gouvernants que des lampistes.

PH


[ PP à PH - La mission des successeurs des Apôtres est-elle de donner des conseils de police au gouvernement ?
Il faut arrêter de confondre les domaines : c'est ça qui entretient un malaise factice dans les rangs catholiques. Revenons à une saine distinction entre les charges de l'Etat et les devoirs évangéliques du chrétien, et la fièvre artificiellement entretenue tombera.
Qui donc a intérêt à entretenir cette fièvre ? C'est un des sujets du livre que je suis en train d'écrire. Parution en janvier... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 15/10/2017

ÉVÊQUES

> Le sentiment d'abandon qu'éprouvent les Français et pas seulement au sujet de la sécurité est au dela de la politique, c'est une question culturelle et pastorale aussi. Certains évêques en sont conscients mais la parole collective de la CEF est faible.

PH


[ PP à PH - De quel point de vue nous permettrions-nous de juger si elle est faible ou forte ?
Si c'est du point de vue politique, c'est déplacer le problème et transférer abusivement sur l'Eglise les responsabilités de l'Etat et de la société civile (cf le contenu de la "culture" de masse omniprésente en régime néolibéral).
Si c'est du point de vue évangélique, qui sommes-nous pour juger les évêques ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre Huet / | 17/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.