Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2016

Sous Sarkozy l'ordre régnait, monsieur !

311273TheSystemDVDWarnerArchive04728.jpg

Révélée par Le Canard enchaîné (12/10), cette anecdote édifiante :


 

<< ...Quelques mois après avoir pris la direction de la DCRI, ce "FBI à la française" cher à Sarkozy, [Bernard Squarcini] confie à ses agents de la section L2 une mission de confiance : protéger un grand patron. [...]  L'opération secrète consiste à identifier un cybermaître-chanteur qui enquiquine Bernard Arnault, patron de LVMH et ami de Sarko. A ses gars, Squarcini précise : "L'ordre vient d'en haut". Chaque jour, de 9 heures à 22 heures, trois équipes de la DCRI planquent alors devant trois cybercafés - deux à Paris, un en province - pour tenter de débusquer l'auteur du chantage. Au bout d'une semaine, le coupable est identifié : il s'agissait d'un salarié du groupe, aussitôt viré. Ce travail clandestin, mené aux frais de l'Etat, a-t-il permis à Squarcini de s'attirer les faveurs de l'homme le plus riche de France ? A peine la gauche était-elle arrivée au pouvoir que le Squale [*] avait créé sa propre boîte de privés et décroché un juteux contrat avec... LVMH. C'est ce qu'on appelle un retour sur investissement. >>

 

______________

[*]  surnom de Squarcini au quai des Orfèvres.

 

18:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : police, sarkozy

Commentaires

LE SCANDALE

> Le scandale n'est pas tant qu'il l'ai fait pour BA mais plutôt qu'il ne l'aurait pas fait pour le vulgum pecus qui aurait été envoyé aux pelotes. Mais personne ne souhaite à quiconque d'avoir ces salopards sur le dos.
______

Écrit par : stevenson / | 14/10/2016

> Si vous ne l'avez encore fait, regardez "Merci Patron!"
______

Écrit par : Anne Josnin / | 14/10/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.