Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2016

Najat croit que le pape est influencé par "les intégristes" !

Najat-Vallaud-Belkacem-Tout-mettre-en-oeuvre-pour-que-la-rentree-scolaire-se-passe-au-mieux.jpg

Motifs et perspectives de cette absurdité ministérielle :


 

Le sectarisme rend sourd et aveugle. Les ministres de M. Hollande ne voient ni n'entendent rien. Depuis plusieurs semestres, la bergogliophobie des intégristes français s'étale sur Twitter, sur Facebook et dans des revues : ils accusent ce pape de pactiser avec l'islam et d'ignorer les "vrais catholiques" (ceux qui défilent contre les "réformes sociétales"). La semaine dernière, une des succursales de cette ligue relayait un appel à la destitution de François ; etc. Les évêques s'en soucient. Un livre explosif va sortir. Tout le monde le sait.

Mais Mme Vallaud-Belkacem n'est pas au courant ! Avisée que François - dans l'avion du retour de Géorgie-Azerbaïdjan - a qualifié de "colonisation" et de "manipulation" l'infiltration de l'idéologie du genre dans les écoles françaises, Mme la ministre de l'Education nationale accuse le pape de relayer une "campagne de désinformation massive des intégristes". Idée particulièrement absurde dans l'Eglise de 2016.

Comme dans une télé-réalité, Mme Vallaud-Belkacem exhibe son émotion. Elle se déclare "très en colère". Contre son bilan ministériel ? Non : contre ce qu'a dit le pape. Officiellement l'idéologie du genre n'existe pas ; nul n'a le droit de constater qu'elle se manifeste dans les médias, la mode, les colloques universitaires, les spéculations scientifiques télévisées  - et les chantiers de l'industrie biotechnologique, qui est l'infrastructure de tout ça.

Ce qui met Najat en colère, c'est que l'interdit ne soit pas respecté : que certains, tel le pape, se permettent de parler de façon synthétique de ce qui se manifeste de façon segmentée, subliminale, selon le marketing des comportements.

Que Najat lise donc Laudato Si' : mieux que la gauche de la gauche (qui devrait relire le Manifeste de 1848), François a compris que le marketing des comportements est l'un des rouages de la bio-économie, stade suprême de l'exploitation capitaliste. La bio-économie entreprend de compléter (avant de la remplacer) l'exploitation déclinante des énergies fossiles par l'exploitation illimitée des processus biologiques du vivant. Transformer et manipuler le vivant doit permettre de continuer à courir après l'introuvable "croissance infinie". Voilà le ressort de phénomènes commerciaux comme l'idéologie du genre, qui couvre une opération de  marché.

Cette main-mise de l'Argent sur le vivant aura de plus en plus d'adversaires. Mme Vallaud-Belkacem a déjà de quoi faire une colère ; elle et ses successeurs de droite en auront d'autres occasions..

 

ps - Les précédents propos d'avion du pape François avaient enragé l'ultra-droite ; elle l'avait couvert d'imprécations dans un vocabulaire vieillot qui rappelait le schisme Lefebvre, voire les années mi-1920. La devise de ces incorrigibles semble être "Qualis ab incepto" : "Comme j'ai commencé." 

 

Commentaires

DE DEFENSA, UN NAUFRAGE MENTAL

> Voici un autre exemple extrêmement divertissant d'anti-papisme alimenté par une vaste ignorance de tout ce qu'est le christianisme - dans un style curieux, d'ailleurs, qui se voudrait électrique mais n'en a pas les moyens, qui mélange tout dans un complet chaos mental (Juppé et Tarkovksi, Zuckerberg et le style sulpicien, Lady Gaga et les Goncourt), qui va chercher (on se demande bien pourquoi) ses autorités morales du côté de Houellebecq, et qui se dresse triomphalement sur les épaules de Léon Bloy, comme s'il suffisait d'entasser les citations pour prouver quelque chose, comme si les vitupérations hors-d'âge du demi-fou autorisaient à vociférer sans prendre la peine de se renseigner ni de réfléchir (Dantec était de la même école : certains s'imaginent qu'il suffit de gueuler pour être Bernanos).
J'ai toujours défendu le catholicisme, explique cet élégant bourgeois convaincu d'être maquisard, sans doute parce que je croyais qu'il pensait la même chose que moi, mais l'image totalement délirante que j'en ai aujourd'hui par ignorance pure ne m'y autorise plus.
Et moi qui suis un héros de guerre bardé de décorations, je crois avoir le droit de vomir "la lâcheté des catholiques" qui suivent leur pape sans protester, sans doute parce qu'ils comprennent la doctrine de leur Église au lieu de s'adonner avec délice aux confusions mentales absconses de 'DeDefensa', le site Internet qui prend 'The Onion' pour un journal sérieux (je leur recommande aussi la lecture du Gorafi).
Tout y passe, avec une violence rare mais sans substance, sans logique ni articulation intellectuelle, sans argument ni raison, tout : jusqu'à l'allusion aux enfants de chœur "auxquels on peut tout faire", petite phrase qui signe un homme : on prétend s'élever aux plus hautes vues morales, d'où il est permis de juger et de condamner, mais on est réellement au niveau des graffitis de toilettes publiques et des petites insinuations crasses...
http://www.dedefensa.org/article/la-catastrophe-bergoglio-et-la-lachete-des-cathos
______

Écrit par : Lucas / | 03/10/2016

GOOD BUSINESS

> Pour y voir clair, quelques liens du site 'Vigi-Gender' (je sais qu'il est issu de l'UNI, mais il a le mérite d'exister et de faire le travail d'épluchage des documents officiels, des manuels, etc.) :
http://www.vigi-gender.fr/wp-content/uploads/2013/12/Manuel-SVT-Couples.pdf
https://www.youtube.com/watch?v=A9uipYXddn4
(à partir de 5'15 concernant les manuels de Première)
Ici, il s'agit du lycée français ; je n'ai pas cherché ce qui concerne le Gender au collège (propos du pape par ouï-dire d'un père de famille français).
Mais PP a raison ; il faut remonter plus haut : détruire les structures naturelles "is good business". Le pape parle de colonisation. Colonisation libérale.
______

Écrit par : Alex / | 03/10/2016

à Lucas

> 'De Defensa' : au début le bulletin faisait illusion sur les questions militaro-industrielles.
Puis l'auteur a sombré dans une logorrhée que ses lecteurs venus d'écoles de commerce prenaient pour de la philo.
Maintenant c'est devenu pathologique.
Rideau.
______

Écrit par : abali / | 03/10/2016

INUTILE ?

> Votre argumentaire de qualité est totalement... inutile ! C'est trop d'honneur !
Comme vous le dites, on n'est plus que dans du discours marketing, peu importe la réalité. C'est l'aboutissement du subjectivisme en politique.
Alors à quoi bon raisonner ? Najat n'en n'a rien à faire de 'Laudato Si'. Elle est dans une posture moderne.
Malheureusement, on ne se bat pas contre le vide. Il nous aspire. Seul le temps fera son affaire, espérons que la mode passe vite.

Ludovic


[ PP à Ludovic - On ne peut jamais mesurer l'utilité de ce que l'on fait. Mon analyse ne s'adresse d'ailleurs pas à Mme Vallaud-Belkacem, mais au public ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 03/10/2016

LIVRE

> C'est quoi le livre explosif dont vous parlez ?

Ludovic


[ PP à Ludovic :
Trop tôt pour le dire. Mais :
1. il n'est pas de moi ;
2. il paraîtra en janvier ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 03/10/2016

CE PAPE ME PLAÎT DE PLUS EN PLUS

> Je vais blesser des amis mais ce pape me plaît de plus en plus. Arriver à vexer la droite et la gauche "des valeurs", marque une indépendance d'esprit remarquable.
François, notre pape, mène la barque de l'Eglise. Sous sa direction, notre Eglise suit son chemin.
Je le reconnais avec plaisir et fierté comme pape. J'ai un peu peur car des amis seront vexés par cette déclaration.
Je pense choisir la vie ou même la Vie en faisant ce choix. Ça vaut quelques peines.
______

Écrit par : DidierF / | 03/10/2016

CONDITIONNEMENT

> Il faut en effet plutôt parler d'idéologie du genre que de théorie ou d'études, en ce qui concerne la soupe servie au vulgum pecus dont je m'honore de faire partie en la matière : en rentrant chez moi ce soir, machinalement, j'allume la radio, et hop ! encore une émission de France-Culture où il est question d'histoire du travestissement, de transgression des genres, etc.
Mais je suis sans doute sujet à des hallucinations sonores d'inspiration intégriste.
On comprend, à voir dévoilées les ficelles de tout ce conditionnement (en fait assez grossières : faire prendre au public les objectifs que l'on sert pour les désirs de celui-ci, et ces désirs pour des droits), le courroux de Mme Vallaud-Belkacem contre les méchants "zintégristes", sans doute acoquinés avec quelques "pseudo-z-intellectuels".
______

Écrit par : Sven Laval / | 03/10/2016

@ Lucas

> Bien vu, bien envoyé! Si vous pouviez seulement éviter de vous montrer injuste envers Léon Bloy...
______

Écrit par : Jean-Marie Salamito / | 04/10/2016

ATTENTION

> Attention! Le débat sur l'idéologie du genre est d'emblée tronqué. L'imagination débridée des uns a donné l'occasion aux autres de mettre sur pied une campagne moralisatrice délétère qui vise le grand retour aux "inégalités justes et nécessaires" (T.F.P.) de l'ordre traditionnel du patriarcat. Méfions-nous des néfastes exagérations (cf. la Pologne!).

PLB


[ PP à PLB
- Parfaitement d'accord avec vous. Ce que je dis ici de cette affaire n'a rien à voir avec ce qu'en disent les intégristes (qui tentent de réactiver à cette occasion une propagande passéiste) et les libéraux-conservateurs, qui se gardent de parler de la dimension économiciste ultralibérale des "réformes sociétales".
- "L'ordre traditionnel du patriarcat" est enfoui sous les couches les plus profondes d'un passé révolu. Il ne risque pas de revenir ( sinon comme symptôme de dérangement mental et chez un très petit nombre de gens).
- Cette clarification évidente étant rappelée, et le risque de nous confondre avec les intégristes ou les libéraux (!!!) étant nul, nous ne devons pas nous taire sur ces sujets d'aujourd'hui. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierronne la Bretonne / | 04/10/2016

APOSTOLIA

> Cher PP,
Je ne sais pas où mettre ce commentaire : je viens de lire l'éditorial de la revue APOSTOLIA (publication de la Métropole orthodoxe roumaine d'Europe occidentale et méridionale), signé de l'évêque Timothée, intitulé "la pollution de l'âme, cause de la pollution de la nature !" au sujet de la journée du 1er septembre, journée de prière pour la création.
C'est un très beau texte qui fait bien le lien entre l'homme et la création, selon le dessein de Dieu : l'homme est chargé de garder la création, dans la communion avec son Créateur. Mais l'homme tournant le dos à son Créateur, dans sa soif de pouvoir, asservit la nature à ses désirs dévoyés.
Je ne sais pas si vous pouvez trouver ce texte, mais il est à lire !
Amitiés,
Pema

Écrit par : Pema / | 04/10/2016

PAS D'ACCORD

> à PLB et PP :
Étant un peu lent, pouvez-vous préciser le texte : "L'imagination débridée des uns a donné l'occasion aux autres de mettre sur pied une campagne moralisatrice délétère qui vise le grand retour aux "inégalités justes et nécessaires" (T.F.P.) de l'ordre traditionnel du patriarcat. Méfions-nous des néfastes exagérations (cf. la Pologne!)."
Quelle campagne les intégristes tentent-ils de réactiver, et quels exemples en Pologne? Quel est cet ordre traditionnel du patriarcat?
Le découpage de la communauté catholique française devient compliqué : les intégristes, les libéraux(-libertaires?), les libéraux-conservateurs, les autres (dont ce blog je déduis). Surement d'autres encore qui ne se reconnaitront pas sur ce site. Je m'y perds, ce qui n'est pas bien grave, mais...

Catho1728


( PP à C1728 :
- N'inversez pas la question. Il ne s'agit pas de savoir s'il y a un "découpage compliqué" (sous-entendu : "illégitime"). Il s'agit de savoir si ce "découpage" correspond ou non à une réalité.
Si cette réalité existe, c'est elle qui est regrettable : pas le "découpage".
- Or elle existe. Vous ne pouvez pas nier le flot de propos sales et faux qui se déversent contre le pape depuis plusieurs semestres, et qui viennent de prendre une tournure apocalyptique dans telle revue ou sur tel site.
- Ceux qui refusent l'enseignement du magistère se "découpent" eux-mêmes, et c'est effectivement regrettable. Surtout pour eux... Comme dit saint Paul : "ils étaient parmi nous,
mais ils n'étaient pas des nôtres."
ps - Je suppose que PLB vous répondra de son côté sur les autres sujets. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Catho1728 | 04/10/2016

PRISE AU MOT ?

> http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/10/03/critiques-apres-les-propos-du-pape-sur-la-theorie-du-genre-dans-les-manuels-scolaires_5007255_1653130.html
« Je regrette cette parole pour le moins légère et infondée, a réagi la ministre de l’éducation, Najat ­Vallaud-Belkacem, sur France ­Inter lundi 3 octobre. [Le pape] est lui aussi victime de la campagne de désinformation portée par les milieux réactionnaires. Je l’invite à venir à la rencontre des enseignants, à feuilleter les manuels, les programmes, pour voir que cette théorie du genre n’existe pas. »

" Je l’invite à venir à la rencontre des enseignants" : Attention, Madame le Ministre, le pape pourrait vous prendre au mot !
______

Écrit par : Feld / | 04/10/2016

LA VISION CHRÉTIENNE

> Une précision : l'ordre du patriarcat n'a rien de traditionnel
Michel Rouche a montré qu'à l'origine de l'humanité on avait plutôt un matriarcat qui d'ailleurs a perduré dans certaines zones
Ne nous faisons pas contaminer par la propagande de ceux qui voient l'histoire de manière simplifiée voire réécrite à des fins politiques,
Il est bien clair que la vision chrétienne n'est ni patriarcat, ni matriarcat mais que c'est un équilibre plus subtil que la pensée libérale veut détruire, en retirant le caractère sexué de l'humanité, c'est à dire en nous déshumanisant. Pour cela un "grand pas" sera la main- mise de la technique sur la procréation. Car procréer passera alors dans l'ordre marchand et ne sera plus une activité coûteuse pour la société et la carrière des parents.
______

Écrit par : Ludovic / | 04/10/2016

MANIPULATRICE

> Mme Najat est une manipulatrice : elle cite des propos que le pape n'a pas tenu. Sur le site de 'La Croix' on peut retrouver les propos exacts du Pape : "Et le papa s’est rendu compte que dans les livres du collège, on enseignait la théorie du genre. Et cela est contre les choses naturelles"
Tandis que la ministre dit : "Je n'imaginais pas que le Pape se laisserait embarquer par des intégristes et leur folie mensongère. Ça me met en colère. Le pape semble avoir été convaincu que les enseignants français passeraient leur temps à enseigner aux enfants que dans la vie, on peut changer de sexe." (source 'le Figaro')
!
Première rhétorique : ceux qui sont opposés à la ministre sont forcément des intégristes, selon quelle définition, quels critères ? mystère. Jeter un grand mot sans l'expliquer lui permet de donner un [semblant de] fondation à un propos.
Deuxième manipulation : déformation. A l'outrance des propos on passe de "les livres enseignent" à "les enseignant français passeraient leur temps..."
Le tout en y ajoutant une embrouille supplémentaire, puisqu'elle cite le français alors que ce sont particulièrement les livres de SVT qui en sont porteurs.
Mme Vallaud-Belkacem maitrise parfaitement le parler manipulateur. Maître ès-embobinage, elle donne des mises en garde au pape "contre ceux qui voudraient l'embarquer", on rêve !!!! (au second degré, sans quoi il faudrait plutôt dire on est en plein cauchemar).
Si le mensonge tuait il y a longtemps que cette dame serait six pieds sous terre !
______

Écrit par : franz / | 04/10/2016

@ franz

> Plus simplement, c'est certainement un de ses conseillers à qui, au dernier moment, on a demandé de rédiger une fiche sur le sujet (et qui a demandé des éléments au service compétent...qui lui a dû faire à la vitesse de la lumière). Avec tout ce qu'il a pu trouver sur le web. Dans ce cas-là, on ne fait pas dans la nuance. C'est transmis, via X échelons internes au cabinet, et la ministre se dém... avec comme elle peut.
A titre personnel, je ne fais pas de fixation sur la personne de NVB. Comme tous ceux qui nous "gouvernent", elle est un simple rouage - consentant certes- d'un système qui la dépasse (et de beaucoup ! ).
En tant qu'être humain : je pense que c'est une personne de grande valeur (on serait sur un fil de commentaires du SB , je serais déjà mort...).
______

Écrit par : Feld / | 04/10/2016

"J'AIME CE PAPE"

> Bonjour,
J'aime infiniment ce pape et m'efforce, dans tout ce qu'il dit, de m'approcher de lui. Je lis régulièrement des billets sur ce blog relatant des propose "bergliophobes", etc. Il n'est pas étonnant que la presse et la classe politique s'emparent de propos pour les déformer et j'adhère à bon nombre de vos analyses.
Ce que je veux simplement dire c'est que :
- dans ma paroisse, où je suis très investie, le pape François remporte le cœur et l'adhésion de tous.
- dans les milieux non cathos ou "aux périphéries", que je fréquente, le pape attire et interroge au-delà tout ce qu'on peut imaginer, et parfois de manière surprenante.
Je ne veux pas tenir pour néant le travail de sape opéré par certains médias ou certains courants.
Je réagis simplement parce qu'il me semble qu'il ne faut pas non plus surestimer leur impact, qui n'est pas égal à leur virulence. C'est certainement le boulot d'un journaliste tel que vous de dénoncer ces dérives et ces attaques infondées. En l’occurrence,réagir aux propos de NV Belkacem, c'est très bien. Pour autant, j'ai confiance dans le message profond de l'Eglise et je sais qu'il oeuvre dans le cœur de chacun. Je sais au plus profond de moi que le message du pape François (du Christ en fait!) surpasse toutes les médisances et toutes les calomnies. Méritent-elles de faire couler autant d'encre ?

ArmL


[ PP à ArmL - Je vous rassure en redisant ce que j'ai souvent dit ailleurs : je fais les mêmes constatations que vous dans toutes les paroisses où l'on m'invite à venir parler de l'écologie intégrale et de 'Laudato Si'. Donc : alleluia.
Le problème de l'offensive anti-pape, c'est qu'elle se déploie, non dans nos paroisses, mais dans l'espace virtuel du médiatique et des réseaux sociaux - où elle prend une visibilité néfaste.
Cette visibilité nous oblige à intervenir, dans le même espace virtuel, pour rétablir les faits et contredire les malveillants.
C'est mon devoir d'état que de le faire !
Aux yeux du grand public, la réalité médiatique tend à dissimuler la réalité paroissiale. Or c'est le gand public qu'il faut informer de ce qu'est en vérité la foi chrétienne. Il faut donc commencer - quand c'est nécessaire - par balayer les fausses images, qui peuvent être gravement toxiques. Surtout quand elles sont fabriquées par des gens qui se disent super-catholiques... ]

réponse au commentaire

Écrit par : ArmL / | 04/10/2016

à Ludovic,

> Toute tradition ne remonte pas à l'origine de l'humanité. Il suffit de lever son regard sur le plafond de la chapelle Sixtine (XVIe siècle) pour y voir, tel le vieux Zeus, trôner le patriarche ! OK pour "l'équilibre plus subtil", s'il se traduit effectivement dans la vie de tous les jours (du couple à l'ensemble de la société).
______

Écrit par : Pierronne la Bretonne / | 05/10/2016

LE PAPE EST INFORMÉ

> J'invite à (ré)écouter l'invité de ce matin sur Radio Notre Dame, un enseignant d'histoire-géographie-éducation-civique. Il a expliqué que dans les manuel d'éducation il y a toute la matière pour développer la théorie du genre, et quand les prof vont en "formation" on leur explique ce qu'il faut dire à partir de cette "matière".
Le pape est donc très bien informé.
______

Écrit par : franz / | 05/10/2016

à PLB

> Il semblerait que je ne sois pas digne d'une réponse, oublions cela.

à Patrice de Plunkett

> Je cherchais une manière concise de vous répondre puisque nous nous écartons du sujet. Un exemple parfois vaut mieux qu'un long discours. J'ai cru voir que le pape cherchait à réintégrer la FSSPX, et que des responsables de cette dernière y étaient plutôt favorables. Ils nous montrent le chemin.
Mettre des gens dans des cases fige la réflexion et la communication. Utiliser les épithètes d'apostat, d'intégriste et autres est pire encore (je parle des sites et des commentaires en général, non de ce blog en particulier ; si j’écris ici c’est justement parce que j’y remarque beaucoup de raison).
Ce qui nous sépare ne peut pas être plus grand que ce qui nous unit, ce serait blasphématoire, et il y a de la vérité aussi chez l’autre.
Donc illégitime n’est pas le mot (ne soyons pas aveugle non plus), forcément artificiel et surtout renforçant une impression de division irréversible dont personne ne devrait faire le vœu.
Une dernière illustration : votre article (très bon) a été publié sur Aleteia, et une brave dame n'a rien trouvé de mieux que de vous traiter de gauchiste, point final. C'est typique de ce dérèglement généralisé agissant comme un cancer de la pensée! Luttons contre...

Catho 1728



[ PP à C1728 :
- Excusez-moi, mais l'affaire de la "brave dame" me fait rire. Car sa réaction - traiter de gauchiste quelqu'un qui marche avec le pape (pape que les amis de cette dame doivent traiter de gauchiste matin et soir, cf Twitter et Facebook) - correspond très exactement au comportement de l'intégrisme. Vous voyez bien qu'il existe !
- Quand à l'affaire de la FSSPX, c'est bien plus complexe. Je vous suggère d'aller sur leurs sites voir ce qu'ils en disent eux-mêmes. Vous allez voir à quel point leur logique (un enfant prodigue orgueilleux et sans aucun repentir) ne coïncide pas avec celle du pape... (la main tendue sans conditions). ]

réponse au commentaire

Écrit par : Catho1728 / | 06/10/2016

à Patrice de Plunkett

> Oui, la main tendue au frère, sans condition.
Mais que dis-je d'autre? Il faut bien que cela commence par certains.
Sinon je fais l'effort d'aller sur les grands sites catholiques, y compris de la FSSPX. Il y a toujours à glaner (et à mettre de côté, le discernement est fait pour cela).
______

Écrit par : Catho1728 / | 06/10/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.