Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2016

"Le sang des martyrs est une semence de chrétiens"

index.jpg

P. Jacques Hamel, 86 ans

assassiné à l'autel et en haine de la foi le 26 juillet 2016

dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime)

tandis qu'il célébrait l'eucharistie

 

 

Commentaires

PÈRE JACQUES HAMEL, PRIEZ POUR NOUS

> Je m'unis à votre intention, cher PP.
Reste mon écœurement devant le concerts de « gazouillis » (le français de « tweets » comme chacun sait) qui nous a été servi au chevet de l’« église attaquée », au-dessus des cadavres encore chauds de la « prise d’otages ».
Ainsi du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Il tweete à 12h07, quelques minutes après avoir arpenté le bitume de la commune normande, en compagnie du président de la République, devant les caméras des chaînes d’info: « Effroi devant la barbarie »… (il ne manque au message que la mention « en direct de Saint-Etienne-du-Rouvray »).
Manuel Valls, lui, a dégainé son tweet dès 11h01 : «horreur face à l’attaque barbare »…
Mais, à tout seigneur tout honneur, c’est bien l’Elysée qui aura été le plus en pointe, annonçant, quelques minutes après la mort des terroristes, dès 10h36, sur le compte twitter du chef de l’Etat : « Le président @fhollande est en route pour Saint-Etienne-du-Rouvray. ».
Eloquente signature de M. Hollande : « @fhollande ». Affole-Land.
Il est partout… allant comme l’éclair, sur les talons du GIGN. Plus rapide que la plus dévouée des assistantes sociales. Avec tout de même une différence. Nos assistantes sociales, la plupart du temps, trouvent des solutions aux difficultés et aux drames que vivent les familles. Pas lui.
Reste que, comme le dit volontiers M. Hollande : « La mort habite la fonction présidentielle ». C’est bien cela : la mort, en France aujourd’hui, écrase tout, elle est la suprême justification. Elle est censée faire taire toutes les critiques.
Elle nous confronte chaque jour un peu plus à l’abaissement, à l’écrasement, à la déconfiture de la classe politique.
Ô Christ, prends pitié…
Père Jacques Hamel, prêtre et martyr, priez pour la France, priez pour François Hollande, priez pour nous !
______

Écrit par : Denis / | 26/07/2016

Le rapport avec de prénom de ce prêtre dénote un raté, c'est hier que nous célébrions Jacques le Majeur, Apôtre...
Pour ma part mon chapelet sera, dans quelques minutes, bien sûr plus fervent envers les victimes et leurs agresseurs, pardon je me reprends, précision: comme si souvent ces dernières années que ça en devient hebdomadaire, sinon quotidien.
Je crois, en définitive, que c'est vers le saint martyr qui me sert de pseudonyme sur ce site, et dont nous avons donné le patronyme à l'un de nos fils, et qui faisait l'objet d'un pèlerinage aujourd'hui à l'abandon, qu'il va convenir de nous tourner. Vous nous suivez ?
______

Écrit par : Aventin / | 26/07/2016

TOUS À GENOUX

> « Que nous soyons les derniers à pleurer… » Il est bon que le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray ait su trouver les mots, les silences, les expressions d’une authentique douleur, en réaction à l’attentat qui a frappé sa commune ce matin.
J’ai pleuré tout à l’heure en écoutant Hubert Wulfranc, comme nombre des téléspectateurs qui auront assisté à son intervention en ce début de soirée.
Il m’arrive de penser, quand je vois l’état de la France, que nos évêques feraient bien de témoigner aussi de la douleur réelle et profonde de leurs ouailles et concitoyens et de la partager en vérité avec eux. Et s’ils n’en sont spontanément pas capables, comme ce maire, qu’ils fassent au moins ce que la pénitence commande : à genoux, pour le pardon, la conversion et la sanctification de leur troupeau, de notre pays, de ceux qui le dirigent.
______

Écrit par : Denis / | 26/07/2016

TERTULLIEN, AUGUSTIN, JACQUES HAMEL

> Oui, le Père Jacques Hamel mérite qu'on lui rende hommage avec les mots de Tertullien (Apologétique, chapitre 50, § 13): "Nous devenons même plus nombreux, chaque fois que vous nous moissonnez: le sang des chrétiens est une semence!"
Que lui soit dédiée aussi cette phrase où saint Augustin ('La Cité de Dieu', livre 4, fin du chapitre 30) dit que Dieu agit efficacement dans l'Histoire "par la très profonde humilité du Christ, par la prédication des apôtres, par la foi des martyrs mourant pour la vérité et vivant avec la vérité".
______

Écrit par : Jean-Marie Salamito / | 26/07/2016

THÉ À LA MENTHE

> Puisse le sang de ce martyr donner à nos évêques la parole forte qu'on attend d'eux sur l'islam et aux chrétiens d'agir.
L'amour des musulmans nous enjoint à sortir de cette collaboration avec l'islam qui est la ligne officielle, il faut maintenant dire la vérité sur sa nature qui nie de manière affirmée et en bloc notre Seigneur Jésus Christ incarné et Sauveur. Comment souhaiter cela aux musulmans ?
"Les musulmans nous attendent" me disait un prêtre d'une banlieue. Que chaque chrétien se forme pour leur annoncer le Christ.
Il y a urgence. Ils sont là dans notre pays pour y rester. Ils sont souvent dans un état de coercition que l'on n'magine pas. Ils rêvent d'une relation personnelle avec un Dieu qui les aime. Ils espèrent la liberté des enfants de Dieu. Le temps des réunions de discussion autour du thé à la menthe ou l'on se dit que chacun suit sa voie est fini. C'est le temps de l'annonce et du témoignage . Les générations suivantes nous jugeront de ne pas l'avoir fait.
______

Écrit par : Ludovic / | 26/07/2016

PAR DESSUS LES SIÈCLES

> Oui, j'ai immédiatement pensé à ça : le sang des martyrs... Vu le grand âge de ce prêtre, j'ai pensé à saint Pothin à Lyon et à Polycarpe de Smyrne, tous deux assassinés, martyrisés de façon tout aussi stupide vers 90 ou 85 ans. C'est la marque de l'Adversaire, d'assassiner avec délectation les vieillards sans défense, peut-être...
J'ai pensé à Ignace d'Antioche écrivant ses lettres magnifiques en route pour Rome.
Tout cela pour dire que dans ces circonstances, les chrétiens regardent par dessus les siècles vers les ancêtres et vers le Christ.
Hollande, Valls ... oui on sait qu'ils sont là quelque part. Les représentants des religions sont bien complaisants, ils ont tous rappelé qu'il faut rester bien tous unis, qu'il ne faut pas laisser se disloquer l'union nationale. C'est bien vrai, mais notre espoir, notre consolation et notre souffle viennent de beaucoup plus loin. Les gesticulations politico-médiatiques m'affligent, je détourne le regard !
______

Écrit par : Roque / | 27/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.