Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2016

L'emprise américaine sur les Européens s'alourdit encore

Uncle-Sam-Data-400x466.jpg

Malgré l'opposition des eurodéputés, la Commission se soumet au Privacy Shield "encadrant" la capture des données personnelles de citoyens européens par les data centers des Etats-Unis :


 

 

Comme l'écrivent sobrement nos journaux, "malgré le Brexit, la Commission de l'UE continue de travailler".

Travailler à quoi ? à la main-mise américaine : non seulement sur le destin collectif de l'Europe, mais sur la vie privée des Européens.

Ce mardi 12 juillet 2016, la Commission Juncker adopte l'accord Privacy Shield, censé encadrer le transfert de données personnelles des citoyens européens vers les data centers des Etats-Unis. (Texte adopté le 8 juillet par les gouvernants des Etats membres : lesquels ne manqueront pas d'incriminer "Bruxelles" lorsque l'opinion publique s'insurgera contre cette nouvelle pression américaine sur leur vie privée).

A moins que la Cour de justice européenne ne contrecarre la Commission en condamnant Privacy Shield comme elle a condamné son prédécesseur, l'accord Safe Harbor signé en 2000 ?

Le nouvel accord a le même vice que le précédent : la protection en trompe-l'oeil des données des citoyens européens capturées par les data centers :

la "collecte massive" de données privées européennes par les Etats-Unis reste autorisée ;

les services de renseignement de Washington continueront à capturer et exploiter (sans limites) les données privées européennes ;

Privacy Shield repose sur un mécanisme volontaire d'autocertification par les entreprises concernées, vaguement "supervisée" par les autorités fédérales ;

en ce qui concerne les décisions d'exploitation  prises automatiquement par des ordinateurs US sur des données privées européennes, Washington ne s'engage à aucune surveillance réelle ;

le "médiateur" US prévu par Privacy Shield pour "recevoir et traiter les plaintes provenant d'Européens" dépendra du Département d'Etat, ce qui laisse augurer de son indépendance et de son équité ;

les plaintes de citoyens européens contre des fonctionnaires américains dépendront de procédures américaines (d'une complexité dissuasive) et du bon vouloir des juges américains, alors que ceux-ci s'arrogent le droit de poursuivre n'importe qui dans le monde sur la seule base du droit américain ;

quant à la prérogative que "se réserverait" la Commission de "dénoncer l'accord" en cas de "violation" par les Américains, elle fait sourire les initiés. Aucun gouvernement européen - et moins encore Bruxelles - n'a osé prendre la moindre mesure de rétorsion face aux abus exorbitants révélés (par exemple) par Snowden...

Pour toutes ces raisons, le Parlement européen avait demandé en mai une renégociation intégrale de l'accord. Quant au contrôleur européen de la protection des données, Giovanni Buttarelli, il estime [*] que la Cour de justice européenne va retoquer Privacy Shield. Ce serait la preuve que certains rouages de la machine UE peuvent coincer, et ce serait une bonne nouvelle pour l'avenir. A condition que la pression populaire pour une "autre Europe" s'exprime de façon croissante...

 

_______________

[*]  Le Monde Eco & Entreprise, 12/07.

 

 

9308354-14877260.jpg

 

Commentaires

CHUTE DE L'EMPIRE

> c'est triste à dire mais on pourrait avoir l'impression que tout cela (tout ce qui concerne la domination agressive E-U et la décadence U-E politique, sociale etc) ne pourrait prendre fin qu'avec une nouvelle "Chute de l'Empire" (romain pour la référence historique), et il est curieux de constater que certaines prophéties, bien sûr ambigües et discutables-donc ne citons pas de noms-, de voyants ou mystiques sembleraient faire allusion à ce genre de choses ... attention tout est au conditionnel.
______

Écrit par : laureline / | 12/07/2016

LIEN

> Sur le même thème :
http://www.letempsdypenser.fr/un-patriot-act-a-la-francaise/
______

Écrit par : Louis Charles / | 12/07/2016

DIRIGEANTS

> Tout ça révèle la corruption et/ou la folie de nos dirigeants. La moindre des choses dans une telle négociation c'est d'obtenir la réciprocité ! Mais comment avons-nous pu en arriver à ce niveau de bêtise crasse ?
______

Écrit par : BCM / | 12/07/2016

VENTE FORCÉE

> Et pour ma part j'attends avec impatience, pour ne pas dire beaucoup d'impatience, une autre décision dans un domaine informatique parallèle : la vente forcée de système d'exploitation.
Ci dessous le lien pointant vers le blog de l'avocat qui a tenté le plus possible de faire évoluer la jurisprudence.
Il a écrit plusieurs articles sur le sujet mais voici le dernier :
https://cuifavocats.com/ventes-forcees-de-logiciels-devant-la-cjue-la-mascarade-des-etats-membres-et-de-la-commission/
Les deux problématiques juridiques (privacy et vente d'OS) sont finalement liées. Pour ne pas dire intimement.
______

Écrit par : gnuTux / | 12/07/2016

TROMPE-L'OEIL

> La revendication pour "une autre Europe" me paraît passablement illusoire puisque le Parlement européen n'est qu'une institution démocratique en trompe-l'œil.
En effet, pour arriver à une decision, il lui faudrait l'unanimité des 28 États. Or ses membres viennent d'horizons bien différents : droite, gauche, centre-droit, centre-gauche, extreme-droite, extreme-gauche... sans compter les possibles « infiltrés » de type Barroso.
De plus, les dirigeants de Bruxelles ne sont pas élus, mais cooptés.
En d'autres mots, Washington l'emportera toujours. C'est l'éternel retour de la fameuse "doctrine de Monroe" (lequel n'a rien à voir avec la Marylin de meme patronyme).
______

Écrit par : P. Jean-Claude Alleaume / | 13/07/2016

SMARTPHONES

> Vous écrivez je cite "Travailler à quoi ? à la main-mise américaine : non seulement sur le destin collectif de l'Europe, mais sur la vie privée des Européens. "
Je partage complètement cette analyse ! Mais au delà de la main mise sur la vie privée, je pense qu'il faudrait mesurer le désastre économique que cela représente, notamment en terme d'innovation dès lors que les données privées de populations entières se trouvent en grande partie outre atlantique !!
La problématique n'est pas que chez nos gouvernants mais il est aussi chez nos dirigeants économiques, industriels et chefs d'entreprise. Lorsque l'on sait que la moitié du CAC 40 (ou pas loin) utiliserait Office 365 et l'autre moitié les services de Google pour leurs agendas et services de courriers électroniques.
Les solutions alternatives sont systématiquement ignorées :-( Pourquoi ? Parce que cela nécessite de mettre un peu plus les mains dans le cambouis et surtout de prendre aussi pour eux (et leurs DSI) leurs responsabilités ?
A titre personnel, alors que l'industrie du smartphone était essentiellement européenne il n'y a pas si longtemps que cela, j'utilise le dernier smartphone européen dont le matériel et le système d'exploitation ont été conçus entièrement en Europe. Il n'est plus commercialisé depuis 3 mois mais j'attends avec impatience la solution de remplacement.
De fait lorsque que la CJUE invalide les Safe Harbour où lorsque la Commission signe les privacy shields, je ne suis pas impacté contrairement à tous les autres appareils sous Android ou OSX.
Mon smartphone, bien qu'ayant de modestes caractéristiques, enfonce tous les smartphones du marché y compris les plus cher à la fois en terme de design et de respect de la vie privée. Et je pèse mes mots : TOUS ;-)
Et de la même manière que vous soutenez l'écologie responsable, le développement durable et équitable, en informatique il faut faire exactement de même.
Je regrette profondément que vous n'ayez pas pensé utile de diffuser mon commentaire d'hier. J'ai taché de faire celui ci plus neutre.
Et je vous confirme à nouveau que j'attends beaucoup de la décision à venir de la CJUE sur la vente forcée de système d'exploitation car cette problématique est exactement dans la même veine que celle que vous soulevez.

Pierre


[ PP à Pierre - Je n'ai pas reçu votre précédent commentaire : raison pour laquelle il n'est pas ici en ligne ! ]
______

Écrit par : Pierre / | 13/07/2016

à Pierre:

> De quel smartphone s'agit-il ?
______

Écrit par : VF / | 13/07/2016

JOLLA

> Il s'agit du Jolla : http://jolla.com/
Il s'agit d'anciens de Nokia qui ont monté leur startup lors de la cession de la branche Smartphones à Microsoft.
Il s'agit donc d'une entreprise finlandaise. Le système d'exploitation est Sailfish OS. Jolla a intégré une couche de compatibilité Android.
Je peux donc installer des applications androids sans avoir à passer par Google Play ! Notamment j'utilise le magasin d'applications F-Droid.
Malheureusement, Jolla a tenté de se lancer sur le marché de la tablette. Elle a remporté le prix de la meilleure tablette à Barcelone en mars 2015.
https://jollafr.org/la-jolla-tablet-recoit-un-prix-lors-du-mobile-world-congress-2015/
Et entre les levées de fonds et les opérations de crowfunding d'une part, le coût du développement de sailfish OS et les difficultés d'approvisionnement avec la Chine (qui selon mon intuition ont du bien savonner la planche en favorisant les "gros" contre les "petits") l'argent a tout de même manqué et Jolla a été mis en redressement judiciaire fin 2015 et a du licencier plus de la moitié de ses salariés.
Jolla a abandonné le hardware pour ne se concentrer que sur l'OS.
Le Jolla Phone a commencé sa vie commerciale fin 2013. J'ai acheté le mien à Noel 2014.
Actuellement il est toujours maintenu en terme de mise à jour.
Sailfish OS est open source à 80% environ. Reste propriétaire l'interface et bien entendu la couche Alien Dalvik qui apporte la compatibilité Android.
Actuellement Jolla n'a pu livrer qu'environ 1500 tablettes mais est en passe de rembourser tous les acheteurs de la Jolla Tablet. Et a réussi une nouvelle levée de fonds en provenance de fonds d'investissements russe. Et Jolla préfère désormais se concentrer sur le "licensing" de Sailfish OS.
Dans ce cadre, la compagnie indienne de smartphone Intex a signé un accord avec Jolla pour sortir un smartphone plutôt bas coût en Inde, mais je ne vois rien venir :-(
Un accord aurait aussi été signé avec Fairphone mais là aussi je ne vois rien venir.
En fait Sailfish OS a été porté sur de nombreux smartphones (dont le fairphone 2) et sur nombre d'entre eux c'est compatible.
https://wiki.merproject.org/wiki/Adaptations/libhybris
Mais l'installation d'un nouvel OS sur smartphone est une opération plutôt complexe et pas sans risque. Et de surcroît on ne bénéficie pas d'Alien Dalvik, la couche de compatibilité Android pour des raisons de licence.
Si je casse mon Jolla Phone, je n'aurais pas d'autre solution de prendre un OnePlus X ou un Fairphone et d'y installer Sailfish OS.
Fairphone est une compagnie hollandaise dont le but est de faire des téléphones plus éthiques dans leur fabrication, notamment au niveau des minerais employés. Mais il est commercialisé avec Android.
A moins que Jolla ne relance son opération "Jolla C" d'il y a quelques semaines (visiblement des Intex adaptés pour l’Europe en terme de fréquences radios). Mais il n'y en a eu que 1500 environs de proposés à la vente. Ils sont tous partis en quelques minutes.
En conclusion: ni Orange, ni SFR, ni bouygues, ni Free pour s'intéresser à ce système.
Wikio ? Archos ? non plus.
Bref une désolation d'ignorance ? d'incompétence ? de trafics d'influences ? de chantages sur des problématiques de Propriété Intellectuelle ?
J'ai cru comprendre que Nokia envisageait à terme de se relancer dans le smartphone, une fois épuisé ses accords avec Microsoft. Pour faire du smartphone Android. Aucun intérêt. Et à mon avis (mais ce n'est là aussi qu'une intuition et un avis personnel) des dirigeants trop orgueilleux pour qu'un rapprochement entre Nokia et Jolla puisse se faire.

Bref en attendant, il faut utiliser le plus possible les outils /logiciels européens et/ou qui ne sont pas impactés par les safe harbour 1.0 ou le privacy shield (safe harbour 2.0) comme par exemple le moteur de recherche franco allemand Qwant
Pour ma part avec mon Jolla je suis tranquille. Lorsque j'ai signé le contrat lors de l'activation du smartphone je n'avais aucune clause sur les safe harbour.
Bien entendu si j'installe une application comme google maps, je peux être impacté. Mais au moins je maîtrise.
______

Écrit par : Pierre / | 13/07/2016

à Pierre:

> Merci. Pour l'instant, j'utilise toujours mon vieux Nokia 100. Mais je risque d'avoir besoin d'un smartphone. Vous auriez une solution pour un ignare comme moi? Trouver un Jolla ?
______

Écrit par : VF / | 14/07/2016

PAS IMPOSSIBLE

> Trouver un Jolla n'est pas impossible en surfant sur ebay ou d'autres boutiques du même type. Cela étant, je ne vous le conseillerais pas pour l'instant dans la mesure où en cas de pépin, cela risque d'être très compliqué pour avoir de la maintenance (même si Jolla assure toujours la maintenance).
A mon sens il vaut mieux attendre d'ici la fin de l'année. Soit des choses nouvelles sortent, soit le projet s'arrête ou prend l'eau.
Je vous propose de suivre l'actualité de Jolla sur ce blog:
http://jollafr.org/
Vous pourrez notamment découvrir dans le dernier article le Turing Phone de la société Tri qui commence tout juste à être envoyé aux premiers acheteurs, mais c'est un appareil haut de gamme, cher, avec des prises non standards. Et la surface financière de TRI me semble fragile. Mais chose à noter quand même: c'était une entreprise californienne qui est devenu finlandaise ;-) Mais à suivre quand même, étant précisé que pour le moment la boutique n'est pas "ouverte".
Il y a également une compagnie russe qui semble se lancer avec sailfish OS
http://jollafr.org/deux-nouveaux-smartphones-russes-sous-sailfish-os/
Mais il me semble que c'est un sailfihOS adapté en Russie, et donc en dehors aussi de l'Europe.
Si la compagnie indienne finit enfin par sortir et commercialiser son modèle aquafish comme annoncé à Barcelone ce printemps, cela pourrait être une option intéressante également. Mais ce modèle ne sera prévu que pour le marché indien et il vous manquera la 4G lte pour le "data".
Sauf peut être partiellement chez Bouygues si j'en crois le site frequencycheck
https://www.frequencycheck.com/compatibility/OL7AU2v/intex-aqua-fish-td-lte-dual-sim/france
Et il ne sera que très peu compatible en Amérique du Nord.
______

Écrit par : Pierre / | 14/07/2016

GOOGLE

> Mais je vous prends les doigts dans le pot de confiture ;-)
Pourquoi sur votre blog vous utilisez Google Analytics alors qu'il existe :
- une solution française avec AT internet
- une solution open source avec Piwik.
https://www.cnil.fr/node/329
En utilisant Google Analytics, vous êtes en contradiction avec votre article.
Bon cela ne m'empêchera pas de lire quotidiennement votre blog de très haute qualité ;-)

Mais c'est là où je râle parfois sur le manque de logique et de cohérence de mes contemporains. Ainsi Marc Dugain qui a publié avec JC Labbe, cet excellent ouvrage "l'Homme nu" utilise, pour l'avoir avoué face un journaliste, au quotidien un iphone sans chercher vraiment s'il n'existe pas sur le marché une solution alternative.

Pierre


[ PP à Pierre- Vous avez raison sur le principe. Cependant mon blog dépend techniquement de
Hautetfort : c'est à eux qu'il faudrait poser la question ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre / | 30/07/2016

TRACKERS

> En effet, Hautetfort ne semble proposer que Google Analitycs, mais ce n'est - a priori - pas obligatoire :
http://success.blogspirit.com/hc/fr/articles/205271458-Statistiques-ajouter-un-code-de-suivi-Google-Analytics
Peut être pourriez vous demander à Hautetfort s'il est possible de faire appel à un autre tracker que Google Analytics ?
A mon avis cela est possible si l'on en croit les explications de hautetfort :
http://www.hautetfort.com/cookies.html
Pour ce qui me concerne je bloque tous les trackers avec deux outils :
µblock origin et Privacy Badger. Deux extensions que l'on trouve très facilement pour Firefox.
En tous cas, merci beaucoup pour votre réponse.

Pierre


[ PP à Pierre - Je vais voir ça, mais je suis loin d'être un geek... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Pierre / | 30/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.