Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2012

Mariage : ne pas confondre les "manif pour tous" et la parade sectaire

Pour déblayer la désinformation, un article de La Vie : ici

 


-

Commentaires

PIÈCE À CONVICTION

Ce qu'on va lire ci-dessous, et qui vient de nous parvenir, appartient à un genre que nous mettons en général à la corbeille. Mais c'est un exemple trop significatif (de ce qui circule actuellement sur la Toile) pour n'être pas versé au dossier :

" 'La Vie' = article fétide d'un épiscopat de lapins en cage du mondialisme socialiste.
Vrais catholiques = le 18 novembre avec les vrais prêtres et Civitas, et pas tout seuls mais avec les nationaux de la France de toujours. France réveille toi !"


[De PP à tous - Je n'ajoute aucun commentaire, cette pièce se suffisant à elle-même. ]
______

Écrit par : PP / | 15/11/2012

À DENFERT

> Je manifesterai à Denfert-Rochereau, ce samedi 17 novembre. Avec des cathos et des homos (ceux de « Plus gay sans mariage ») et un bon nombre de fidèles de ma paroisse (notre jeune curé mobilise).
Je ne serai pas habillé en bleu, blanc ou rose comme, paraît-il, certains nous y invitent (entendu sur RND ce matin).
Et je n’applaudirai pas, comme le propose « Plus gay sans mariage », aux « kiss-in » agressifs programmés par les militants LGBT.
Nos gestes et nos pensées seront donc divers.
Et cependant nous serons ensemble, bravement unis pour exprimer le rejet d’un projet de loi profondément néfaste.
Dimanche 18 novembre, jour du Seigneur, jour de repos en Christ, aucune raison de manifester.
______

Écrit par : Denis | 15/11/2012

NATION ? PATRIE ?

> "les nationaux de la France de toujours"...
bon sang ce que c'est con!
voilà pourquoi il ne faut pas abandonner plus longtemps les domaines, les mots nation, patrie, France à des cons pareils.
Un catholique qui parle de la nation comme on doit parler de Dieu n'a rien compris à sa foi mais il l'utilise comme élément de son identité.
Or c'est l'homme qui est à l'image de Dieu. Un reflet n'existe pas par lui-même.
La nation c'est un fait, on en forme une. C'est un fait, pas un but. C'est "tribal". Ce n'est pas mauvais en soi mais ça ne fait pas monter vers Dieu c'est purement factuel.
En revanche, parler de "patrie" c'est dire qu'on l'a reçue de nos pères et par eux du Père qui est aux cieux en même temps que nous avons reçu la nature qui est la création divine.
On peut sanctifier cet amour si l'on y voit une incarnation de l'amour de patrie céleste comme la sexualité est l'incarnation de l'amour conjugal.
Sinon, c'est masturbatoire. Le nationalisme, c'est de la branlette.
Seul le patriotisme ouvre vers l'altérité : je reçois, j'aime, je transmets.
Mon pays c'est ce que j'ai reçu de mon père ; les autres peuples sont des cousins qui ont reçu leur patrie de leurs pères qui sont mes oncles, tous enfants du Père.
L'homme et la femme image de l'union du Christ et de l'Eglise.
L'union des membres d'un même peuple, l'union ds peuples des différentes patries pour l'amour du Père, image de l'union des anges avec Dieu.
Tous selon les talents reçus du Père qui forment leur personne, collaborent à son règne.
______

Écrit par : zorglub / | 15/11/2012

@ Zorglub

> Nation, Patrie.
Difficile de comprendre pourquoi on se se drape d'indignation à propos du choix entre ces deux termes.
Nation: communautés de ceux qui sont nés sur une même terre.
Patrie: pays des pères, des ancêtres.
On aurait tendance à associer, en termes modernes, nation à droit du sol, patrie à droit du sang...
______

Écrit par : Pierre Huet / | 16/11/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.