Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2022

Charles III: plus "moderne" que Liz Truss

x720.jpg

Les convictions personnelles du nouveau roi ne sont pas pour lui un handicap, contrairement à ce que veulent croire une partie de nos médias... Mon éditorial de ce matin 7h55 à RCF :


 
<< Jusqu’à ses funérailles solennelles le 19 septembre à Westminster, feue la reine Elizabeth nous quitte accompagnée des larmes britanniques et des grands éloges de nos médias.
Mais plusieurs médias sont moins chaleureux envers son successeur. Pourquoi cette tiédeur envers le roi Charles III, et pourquoi ces médias se demandent-ils (je les cite) s’il “sera à la hauteur” – c’est-à-dire : s’il aura de bons sondages ? Selon cette presse, c’est que Charles sera fragile parce qu’il a de vigoureuses convictions sur le système économique et l’état de la planète, alors que la règle du jeu à Londres veut que le souverain soit muet sur ce genre de sujets.
Mais dès ses premières paroles de roi, Charles a souligné qu’il imiterait la “loyauté” (je cite) avec laquelle sa “maman chérie” (“my darling Mama") a respecté “les principes constitutionnels qui sont au cœur de cette nation”. Autrement dit : selon la coutume, le roi ne dira rien qui puisse gêner les gouvernements ou diviser l’opinion.
D’ailleurs Charles III n’aura pas besoin de parler. Quand il était prince de Galles, il s’est tellement exprimé (et a tellement agi) pour le social et l’environnement, que tout le monde connait ses convictions. Il continuera à les incarner, même s’il ne les exprime plus.
Or les convictions de Charles III sur le social et l’environnement, de même que sa sensibilité visible et ses dons d’empathie, rejoignent l’esprit de notre époque et même les opinions d’une grande partie des populations du Royaume-Uni, surtout dans la jeunesse. C’est un atout considérable.
D’autant plus que cette sensibilité aux besoins de la planète paraît étrangère à la nouvelle Première ministre, l’ultralibérale Liz Truss, dont les premières annonces expriment une idéologie froide et un mépris évident envers la protection de l’environnement : mépris qui date des années 1980 et ne tient aucun compte du danger climatique. Par contraste avec une Truss qui ramène quarante ans en arrière, le roi Charles III, malgré ses 73 ans, fera figure de défenseur moderne de la nature et de la société. C’est un beau paradoxe. >>
 
 
 

charles iii

 

 

17:53 Publié dans Angleterre | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : charles iii

Commentaires

DES SIGNES

> Du reste, il peut, sinon par la parole, exprimer ses convictions au travers de fondations diverses qui sont parfois le mode d'action des monarques apparemment décoratifs. On évoque aussi d'intentions (ou de velléités ?) de la part de ce nouveau roi d'afficher une certaine sobriété dans le train de la cour et de la famille royale : des signes et des exemples encourageants ?
______

Écrit par : Sven Laval / | 12/09/2022

DÉFIS POUR CHARLES III

> Charles III n'est pas roi "d'Angleterre" mais "de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord" ; il est encore moins "roi du Commonwealth" mais son chef. A contrario, je lisais un papier qui le désignait "chef" de l'Église d'Angleterre ; il n'en est que le gouverneur suprême, le chef étant évidemment le Christ (comme c'est également le cas dans l'Église catholique).
Je rejoins votre analyse en y ajoutant le soutien qu'a apporté Charles à la médecine naturelle, soutien que certains médias ont d'ores et déjà qualifié de "controversé" : les grands groupes lobbyistes sont à l'œuvre !
Heureux que la reine Élisabeth n'ait pas assisté de son vivant au délitement de son royaume : il a plu à Dieu qu'elle rejoigne la Maison du Père depuis l'Écosse. Charles III devra sans doute faire face à d'importants défis : indépendance écossaise, réunification irlandaise, républicanisme en Australie, en Nouvelle-Zélande, peut-être au Canada, affaiblissement du Commonwealth sur fond de wokisme. Les Anglais sauront cependant garder leur flegme et c'est tant mieux !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/09/2022

NEWMAN ET CHARLES

> https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-10/canonisation-cardinal-john-henry-newman-editorial-prince-charles.html
...ou comment peut-on être anglais et roi, et même voir "loin" ...
______

Écrit par : Gérald / | 13/09/2022

QUAND MÊME

> Il faudra quand même aussi être vigilant à son égard cf : https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/biodynamie-medecines-alternatives-charles-iii-roi-anti-sciences-et-ami-des-charlatans_2179949.html
______

Écrit par : Jean-Marie / | 17/09/2022

> Merci Gérald pour ce beau texte de Charles III sur Newman.
______

Écrit par : Isabelle Meyer / | 26/09/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.