Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2022

Mgr Ulrich aux nouveaux prêtres : "Votre vie devra plaider en faveur du Christ : et uniquement en sa faveur..."

Site-banniere-darticle-haut-de-page-17-1024x341.png

Sur l’Eglise catholique comme sur tous les sujets, avant de s’exprimer, mieux vaut s’informer. Par exemple en lisant l’homélie de Mgr Ulrich aux ordinations à Paris (25/06)... Elle exprime le sens du sacerdoce et la lucidité sur l’époque. Extraits :


<< Avouons que, pour beaucoup de nos contemporains, dans notre entourage, dans nos familles (…), il y a une question sur la validité d’un tel appel [au sacerdoce] : à quoi “sert-il” ? Est-il possible de mener une vie fidèle à un tel engagement ? N’est-il pas mutilant de renoncer (…) à la vie en couple, à la vie familiale, à la vie professionnelle, aux engagements de la vie sociale ? Que deviendront ces hommes jeunes qui s’apprêtent à servir le Seigneur et leurs frères durant toute leur vie ? Est-ce que l’on ne cherchera pas, plus ou moins, à transposer sur eux les termes de la réussite sociale, en “analysant” comment se déroulera leur ministère : seront-ils brillants et un jour récompensés de leurs belles actions et de leur éloquence ?

L’évangéliste commente sobrement : “la main du Seigneur était avec lui”. Tous les dix qui êtes devant nous ce matin, vous avez déjà perçu que l’annonce de l’Evangile ne se contente pas d’une énonciation, d’une proclamation : il ne s’agit pas d’un simple enseignement, qui n’est certes pas inutile, mais d’abord d’une façon d’être, d’un amour pour le peuple que Dieu aime. Auprès de tous ceux que Dieu placera sur votre chemin, de tous ceux qu’il vous sera donné de rencontrer, votre vie devra plaider en sa faveur et uniquement en sa faveur ! Ce n’est pas de vous qu’on devra faire l’apologie : c’est le Christ que votre ministère et votre vie doivent montrer. Vous demeurez, nous demeurons, simples serviteurs. J’aime que l’on ait traduit, dans sa version liturgique, ce verset de l’évangile de Luc [17,10 : “Nous n’avons fait que notre devoir”]. Dieu a bien l’intention que notre service soit actif et utile : nous ne sommes pas des serviteurs quelconques, Dieu nous donne une vraie dignité par l’amour qu’Il met en nous…

Nous sommes, vous êtes, de simples serviteurs, et des serviteurs joyeux : des serviteurs de la joie, comme l’a écrit le cardinal Kasper, la joie qui vient de la rencontre du Christ. Vous avez été gratifiés par Lui de sa présence discrète : qu’il vous soit donné d’en être chaque jour les témoins au milieu du peuple que vous côtoyez. Et les serviteurs de toute vocation chrétienne : il s’agit de constituer sans cesse, jour après jour, ce peuple en assemblée sainte où chacun a sa place selon les dons que l’Esprit de Dieu lui a fait. Il s’agit de permettre à chaque baptisé, ou à toute personne qui commence à connaître le Christ, de devenir à son tour un disciple qui fera resplendir Son visage dans la société. Il s’agit de permettre à l’Eglise entière d’être ce signe de Sa présence, qui sauve et qui appelle.  >>

 

 

 

LEsprit-Saint-symbolisé-par-la-colombe-et-la-lumière.jpg

 

 

 

Commentaires

EN ACTES

> Cela est bien dit Monseigneur !
Un prêtre est un témoin du Christ en paroles ET EN ACTES.
Il ne peut pas être un militant politique, un permanent syndical ou un animateur socioculturel !

Raoul


[ PP à Raoul – Vous connaissez des prêtres "militants politiques, permanent syndicaux ou animateurs socioculturels" ? Moi, aucun... Cette confusion des rôles est abandonnée depuis quarante ans. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Raoul / | 22/07/2022

L'ESSENTIEL

> C'est bien ce que le Seigneur nous demande.
Aller à l'essentiel: faire connaitre Jésus Christ la tendresse infinie,
nous aimer les uns les autres ses enfants.
Oublions nos mesquineries allons dans ses bras.
Le monde a soif de LUI.
______

Écrit par : Delaunay Claude / | 23/07/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.