Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2021

Que cache l’étrange “opération Zemmour” de BFMTV ?

Story-8-Zemmour-Marechal-lune-de-miel-a-Budapest-24-09-1134498.jpg

Expliquant dans ma note précédente pourquoi j'ai signé l’appel des 100 de La Croix, je parle de la dérive (“polémiques” et superficialités people) substituée au débat par une partie de l’audiovisuel et par les réseaux sociaux. Exemple de cette dérive, le cirque Zemmour de 48 heures monté cette semaine par BFMTV :


le 23 septembre  à BFMTV, faux suspense et compte à rebours avant le face-à-face Mélenchon-Zemmour, présenté comme “le grand événement” par des animatrices haletantes (mais le grand événement n'a pas été au rendez-vous) ;

puis, le 24 septembre, nouveau cirque zemmourien de BFMTV autour d’un autre faux “grand événement” :  M. Zemmour reçu à Budapest par M. Orban ! Comme si la rencontre de ces deux climato-négationnistes libéraux antisociaux avait quelque chose d’étonnant...

La seule chose étonnante est l’acharnement de BFMTV, deux jours de suite, à promouvoir M. Zemmour. Dans son reportage du 24 septembre, cette chaîne a même ressorti Marion Maréchal de son obscurité pour exalter encore le voyage de M. Zemmour : comme si Mme Maréchal avait  consistance et charisme – et comme si la présence de cette dame à Budapest était pour M. Zemmour un adoubement : l’onction secrète d’un connétable par Celle Qui Viendra Un Jour, la Reine blanche de l’autre côté du miroir... C’est la politique d’Alice in Wonderland.

En fait, BFMTV peut n’avoir eu en vue qu’une opération audimat immédiate : draguer l’ultradroite via M. Zemmour, personnage qui peut-être ne sera plus à la mode dans deux mois.

 Mais peut-être aussi y a-t-il anguille (politicienne) sous roche. BFMTV en a donné un indice éventuel les 23 et 24 septembre, en martelant que c’est à Marine Le Pen que M. Zemmour prend des voix. En ce cas, promouvoir M. Zemmour  vise à rétrograder Marine Le Pen en 2022... Si Mme Le Pen terminait en troisième position, c’est vraisemblablement le candidat-de-la-droite-et-du-centre qui serait au second tour face à M. Macron. Est-ce la clé ?

__________

* Le fantasme marionnesque n’existe qu’en deux lieux de la société française : l’aile libérale de l’ultradroite, et les salles de rédaction de la télévision.

 

 

marion.jpg

 

Commentaires

LES HISTORIENS CONTRE ZEMMOUR

> A noter que ce matin sur BFMTV, Bourdin a donné la parole longuement à l'historien Gérard Noiriel pour contredire les thèses aberrantes de Zemmour, notamment celle qui soutient que Pétain aurait sauvé les Juifs de France sous l'occupation. Bourdin était très manifestement de l'avis de l'historien, c'est-à-dire qu'il trouve Zemmour épouvantable. A la fin de cette interview qui prônait la raison et le bon sens, il ne restait plus rien de Zemmour, et de sa prétendue culture historique. Zemmour est un publiciste particulièrement ignare, qui répète toujours les mêmes énormités. C'est un sophiste de basse qualité. Ce n'est à aucun moment un véritable historien, disait Noiriel qui, lui, a étudié pendant trente ans la question de l'immigration. Zemmour ne va jamais consulter les archives, ajoutait Noiriel. On croise Zemmour sur des plateaux de TV, et d'autres endroits à la mode rempli de paillettes -- jamais dans les bibliothèques où les historiens travaillent laborieusement et patiemment !
______

Écrit par : Bégand / | 28/09/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.