Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2021

Les talibans devenus gouvernement afghan, c'est un peu plus complexe que ne le croient les "Occidentaux"

Emmanuel-Dupuy-president-de-l-IPSE-L-objectif-de-Daech-est-double-montrer-que-la-situation-securitaire-n-ets-pas-maitrisee-par-les-Talibans-et-montrer-que-les-americains-ont-totalement-perdu-cette-guerre-1104283.jpg

Mon édito de rentrée à RCF ce matin (7h55) :


<<  L’actualité de cette rentrée ? Déroutante et chargée, en France et dans le monde entier. Par exemple en Afghanistan : ce qui se passe là-bas donne à réfléchir. Ça ne correspond pas entièrement à l’idée qu’on se faisait de la situation. 

Oui, les talibans sont totalitaires : ils étouffent les libertés et ils oppriment les femmes... Mais sur le terrain la réalité a aussi d’autres aspects qu’il faut regarder. Au bout de vingt ans (la guerre la plus longue de toute l’histoire américaine), les Etats-Unis ont fini par perdre la partie. Ça veut dire quelque chose... Et ils laissent une situation encore pire qu’il y a vingt ans : à Kaboul, désormais, en plus des talibans il y a Daech.

Or Daech est non seulement notre ennemi mortel, mais aussi l’ennemi mortel des talibans ! Entre eux c’était déjà la guerre. Cette guerre va devenir encore plus féroce maintenant que les talibans sont devenus le gouvernement de l’Afghanistan, parce qu’entre talibans et Daech il y a une différence essentielle :    

- les talibans sont des islamistes totalitaires, mais ce sont aussi des nationalistes afghans. Si leur gouvernement commence à pouvoir faire des accords avec les pays voisins, c‘est parce que les talibans ne veulent pas exporter leur système. 

- Daech, au contraire, a déclaré la guerre au monde entier : c’est une Internationale du massacre composée de gens venus de nombreux pays, alors que les talibans sont des Afghans de naissance et presque tous de l’ethnie pachtoun.

Résultat : à Kaboul, dans la panique de ces derniers jours, les militaires américains ont fini par s’entendre avec les talibans pour essayer de résister ensemble aux terroristes de Daech…

La leçon à en tirer, c'est que les réalités, oui, sont toujours complexes et qu’il faut se méfier des idées toutes faites… C’est une leçon qui peut s’appliquer aussi aux problèmes franco-français sur tous les sujets : et la rentrée qui s’annonce sera riche dans ce domaine, puisque même cet été les controverses n’ont pas désarmé. Méfions-nous des apparences : elles sont parfois l’ennemi des réalités.  >>

 

 

25f9c1066090c2cfc95ede1724322a54.jpg

 

 

11:02 Publié dans Asie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : afghanistan

Commentaires

MÊME LONDRES

> Vous avez eu raison de mettre des guillemets à "Occidentaux" : même Londres s'est récemment offusquée de la volonté américaine de partir aujourd'hui, sans aucune prorogation possible, faisant vaciller une relation spéciale qu'elle pensait invincible. On ne peut plus vraiment parler de bloc occidental et c'est tant mieux : prochaine étape, à quand la fin de l'OTAN ?
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 31/08/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.