Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2021

Le déboussolage général aujourd'hui

campagne-marketing1-1170x625.jpg

...bien résumé par Didier Péron dans sa présentation du film de Bruno Dumont 'France' (Libération 25/08) :

"Dans le tumulte réactif des commentaires et d’un branchement en continu sur tous les canaux de communication devenus foire d’empoigne, plus personne ne sait ce qu’il veut ni s’il est même encore capable de vouloir quelque chose. Cet «état de solidarité négative», dont parle Pankaj Mishra dans son essai 'L’Âge de la colère', dévore peu à peu l’idée que nous nous faisons de la réalité, remplacée par l’intensité incessante des conflits de perceptions et d’opinions..."

12:14 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

AUTANT

> Oui c'est bien résumer la situation. Et la maladie de pérorer dans le vide touche autant la droite que la gauche.
______

Écrit par : Marianne Closterbourg / | 25/08/2021

ARENDT

> Sur un autre plan, celui de la surproduction du capital et des classes sociales transformées en "masse informe d’individus furieux", H. Arendt parlait de "terrifiante solidarité négative".
… Il ne s’agit pas seulement ici de droite et de gauche mais d’individualités.
______

Écrit par : Philippe / | 26/08/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.