Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2021

Message de François aux religieux latino-américains, dont une mise au point sur la liturgie

pape écrivant.jpg

Le pape a adressé un message vidéo au Congrès de la vie religieuse en Amérique latine et aux Caraïbes (13-15 août.) Il y inclut une mise au point contre la tentation de fabriquer une “idéologie de la liturgie” qui la transforme en entre-soi :  


Vatican News, 13/08 :

 

<<  En rappelant «l’importance du défi de l'inculturation de la foi  pour la vie consacrée», François martèle que «l'unité n'est pas l'uniformité, mais l'harmonie multiforme». L’harmonie, vécue grâce à l’Esprit Saint, conduit à «assumer les différences et valoriser les particularités, dans un esprit  d'interculturalité saine et ouverte». Les religieux ont ainsi un rôle fondamental à jouer pour le «développement d'une théologie inculturée, adaptée à la réalité locale et vecteur d'évangélisation. N'oublions pas qu'une foi qui n'est pas inculturée n'est pas authentique», insiste le pape argentin.

«Entrez dans la vie du peuple fidèle, entrez dans le respect de ses coutumes, de ses traditions, en cherchant à réaliser la mission d'inculturation de la foi et d'évangélisation de la culture», exhorte François, revenant ainsi sur des thèmes souvent abordés au long de son pontificat, notamment lors du synode sur l’Amazonie.

 

Le refus de l’inculturation mène la mission à l’échec

Le pape émet aussi un sévère avertissement sur la stérilité de certaines attitudes d’imposition de modèles culturels au nom, prétendument, de la diffusion du christianisme. «Lorsque cette inculturation n'a pas lieu, la vie chrétienne, et plus encore la vie consacrée, aboutit aux positions gnostiques les plus aberrantes et ridicules. Nous l'avons vu, par exemple, dans la mauvaise utilisation de la liturgie : ce qui compte alors c'est l'idéologie et non la réalité des gens, et ceci n'est pas l'Évangile…»

«La vie consacrée est experte en communion ; la vie consacrée est itinérante, elle est promotrice de la fraternité», explique le pape, qui regrette de voir certaines communautés s’enfoncer, au contraire, dans l’angoisse de l’avenir et la nostalgie d’un passé idéalisé. «Combien de fois fait-on le calcul du nombre de religieux ou de religieuses dans ma congrégation, ou évaluons-nous les courbes décroissantes... Il faudrait renoncer au critère des nombres et au critère de l'efficacité, qui pourraient vous transformer en disciples craintifs, tournés vers le passé et abandonnés à la nostalgie... Cette nostalgie est en fait le chant des sirènes de la vie religieuse», avertit le pape, qui incite au contraire à «marcher avec le Seigneur sur les chemins de l’espérance», en rejoignant le «saint peuple fidèle de Dieu» là où il est, avec respect et dans la joie.

 

La joie et l’humour ouvrent un chemin vers la sainteté

«La paix, la joie, le sens de l'humour» sont des dimensions fondamentales dans la vie religieuse. «Il est si triste de voir des hommes et des femmes consacrés qui n'ont aucun sens de l'humour, qui prennent tout au sérieux. S'il vous plaît : être avec Jésus, c'est être joyeux, c'est aussi avoir la capacité de ce sens de l'humour qui donne la sainteté», insiste le pape en renvoyant à la lecture de son exhortation apostolique Gaudete et exsultate.

«Que Dieu vous bénisse et que l'Esprit Saint vous accorde la lumière de sa grâce afin que vous soyez toujours des hommes et des femmes de rencontre et de fraternité. Que la Sainte Vierge veille sur vous. Elle connaît la rencontre, la fraternité, la patience, l'inculturation. Elle sait tout cela. Qu'elle veille sur vous», conclut François, en demandant aux religieux de prier pour lui. >>

 

 

vatican_logo.jpg

 

 

Commentaires

DISCUSSION

> J'ai écouté attentivement la vidéo du pape. Il s'adresse donc à l'Amérique latine. On sent que, dans le prolongement sans doute de son dernier motu proprio, il a quelque chose à reprocher aux catholiques de là-bas. Mais quoi ? Je dois dire que j'ai du mal à comprendre l'arrière-fond de ce message. Quels ont été les "abus" commis, et par qui ? Le souverain pontife ne le dit pas, il fait comme si ses interlocuteurs savaient, eux, parfaitement en quoi ils ont mal agi. Cela voudrait donc dire, in fine, que ce message ne s'adresse pas à tout le monde, mais seulement aux catholiques latino-américains -- comme du reste ce motu proprio, qui nous aurait inquiétés pour rien (du moins moi) ? Cela confirmerait votre vision du motu proprio sur la messe tridentine, comme quoi il concernerait certaines entités, et pas d'autres. C'est ce que m'avait dit l'abbé de ma paroisse, d'ailleurs, sans me donner beaucoup de précisions.
Mon opinion est que tout ceci ne forme pas une communication satisfaisante. Ce sont à chaque fois des messages obscurs, ésotériques, compréhensibles seulement par certains -- et tant pis pour ceux qui le prennent pour eux. Ils n'ont pas besoin de savoir de quoi il s'agit ! C'est très dommage, car cela va finir par brouiller la doctrine du Vatican. Les effets ne pourront en être que néfastes. C'est vraiment une manière de gouverner qui nous fait retomber au Moyen Age. Le Vatican doit apprendre à mener une communication moderne, performative. Il a tout à y gagner. Le Christ disait "que votre oui soit oui, et votre non non". Moi aussi j'ai le droit de savoir ce qui se passe, et d'accueillir, comme tout catholique, une parole de François qui soit claire comme de l'eau vive !

Bégand


[ PP à Bégand – Avez-vous lu les messages de Benoit XVI ou de Jean-Paul II aux différents clergés de différents pays ? Ils ont tous leur part de "localisme" et leur part universelle, facile à saisir si on veut bien ne pas avoir de préjugé défavorable. C'est le cas de ce message aux religieux latino-américains. Peu nous importe de savoir quel "abus" particulier peut être commis à Tegucigalpa. Mais nous comprenons (si nous le voulons bien) la part d'universalité qu'il y a dans l'avertissement du pape : n'ayez pas une vision idéologique de la liturgie.
Vision "idéologique" ne veut pas dire vision "doctrinale" : ça veut dire "ne projetez pas sur la liturgie une vision de tendance, de parti, de milieu, de classe ou de nation ; et n'oubliez pas que le culte ne s'adresse pas au culte mais au Christ".
Avoir un "culte du culte" (dire par exemple que "la messe de saint Pie V est la seule valide"), c'est idéologique.
Ce qui est réellement doctrinal tient : a) dans les paroles de Jésus à la Cène, b) dans le récit des eucharisties dominicales par saint Justin aux premiers temps de l'Eglise, et que l'on retrouve dans les deux formes du rite romain – à mon avis plus clairement dans le rite de saint Paul VI, mais c'est un autre débat.
Quant au Motu proprio, puisque vous en reparlez, il vise les groupes qui font de la liturgie une idéologie (culte du culte) et ne vise pas les autres... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Bégand / | 14/08/2021

CLAIR POUR TOUS

> Clair et net. Quand je pense que certains accusent ce pape de n'être pas clair ! En réalité ils lui en veulent d'avoir un langage compréhensible de tous au lieu de parler le jargon de leur tribu, qui sert à noyer les réalités.
______

Écrit par : Amicie Terray / | 15/08/2021

POSTMODERNE ?

> Ma critique ne visait pas du tout le contenu du message du pape François en lui-même. J'en approuve complètement le fond, notamment lorsqu'il refuse l'idéologisation du culte (nous ne sommes pas chez les scientologues !) : une liturgie doit avoir un but unique, bien sûr, la Trinité. Les deux messes actuelles, qui se ressemblent tant, sont en adéquation parfaite l'une et l'autre sur ce plan.
Je regrettais seulement la forme des messages de François, trop éliptique, trop "postmoderne", selon moi. Du temps de Benoît XVI et de Jean-Paul II, c'était toujours plus clair, du moins il me semble.
______

Écrit par : Bégand / | 16/08/2021

HUMOUR ET ESPRIT

> A propos de l'importance spirituelle du sens de l'humour:
http://www.letempsdypenser.fr/le-sens-de-lhumour-un-tresor-spirituel/
______

Écrit par : Louis Charles / | 30/08/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.