Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2021

Interdiction de la chasse au filet ? Fureur des chasseurs de M. Schraen, pilier électoral de la Macronie

unnamed.jpg

Parmi les plus menacés : le vanneau huppé

La fédération de Willy Schraen (l’ami de Macron) vitupère l'arrêt du Conseil d’Etat, et fait pression sur l’Elysée en vue de 2022 :


Inquiétude à l’Elysée devant la fureur des associations de chasse, pourtant choyées par Emmanuel Macron depuis 2017 en tant qu’agent électoral ! Fureur déchaînée depuis la décision du Conseil d’Etat, le 6 août, de condamner la chasse aux vanneaux huppés, pluviers dorés, alouettes des champs, grives et merles noirs à l’aide de filets (pantes, tenderies) ou de cages (matoles). L’ire des chasseurs est d’autant plus grande que le Conseil d’Etat, en juin, avait déjà condamné la chasse à la glu… Le mobile des juges administratifs en la matière est d’aligner le droit français sur une directive européenne de 2009 interdisant les techniques de capture massive. On voit donc les moins éclairés des souverainistes se dresser contre le Conseil d’Etat aux côtés des chasseurs. On voit aussi des messages commencer à pleuvoir sur Facebook et Twitter dans le style : “à bas la dictature” : il est ainsi amusant de voir de fiers militants de gauche, écolos jusqu’à une date récente, désormais au coude-à-coude avec le président de la FNC  (Fédération nationale des chasseurs), Willy Schraen, qui tutoie quasiment le président de la République et ne voit rien à redire au néolibéralisme  – le laissez-faire libéral consistant aussi à laisser chasser de n’importe quelle façon. 

La FNC qualifie donc l’arrêt du Conseil d’Etat de “décision insupportable sans le moindre fondement sérieux”. Elle parle d’entamer une bataille juridique. Elle fait surtout pression sur l’exécutif : elle “en appelle à Jean Castex”, ce qui fait comprendre à M. Macron qu’en 2022 elle pourrait ne plus le soutenir.

À l’opposé, la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) applaudit l’arrêt du Conseil d’Etat. Elle demande au gouvernement d’agir en conséquence et “d’abolir ces pratiques d’un autre âge” : “Si la pratique des chasses traditionnelles en période de disette ou de guerre pouvait se concevoir, il ne s’agit plus aujourd’hui que d’un simple loisir”, souligne-t-elle.

Rappelons les faits : en trente ans, les populations d’oiseaux du monde rural ont chuté de près de 30 % (et celle des oiseaux urbains, de 27,6 %). Sur les 123 espèces les plus connues en France, 43 sont en déclin depuis 2019. Certaines d’entre elles ont diminué des deux tiers. Par rapport à ces données indiscutables, que vaut l’emphase pseudo-traditionaliste de la FNC ? En 2021, qualifier la glu, les cages et les filets “d’essence même de la passion de la chasse” (W. Schraen) est une pesante incongruité.

 

 

>  La France figure en bonne place parmi les pays les plus “tueurs d’oiseaux” :  Egypte, Syrie, Liban, Albanie, Chypre, Grèce, Croatie...

 

 Chasse à la glu : "L'essence même de la passion de la chasse" (W. Schraen)

Capture-d-ecran-2015-08-25-a-18.16.10_original_backup.png

 

 

12:05 Publié dans Ecologie | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : chasse

Commentaires

SCHRAEN ET LA GLU

> Si la chasse à la glu est l'un des sommets de la civilisation, que M. Schraen s'y essaye, en se badigeonnant les chaussures de colle sans plus pouvoir bouger. Le gag de Gérard Oury dans 'Rabbi Jacob' deviendrait rapidement insupportable : la civilisation, chrétienne en l'occurrence, c'est chérir la Création en s'en sachant responsable. Pas en agissant comme les deux personnes ci-dessous, catholiques par ailleurs.
https://ichef.bbci.co.uk/news/464/mcs/media/images/59725000/jpg/_59725485_elephant.jpg
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 07/08/2021

L'ANIMAL-MACHINE

> https://www.lepoint.fr/sport/jo-de-tokyo-un-cheval-frappe-durant-une-epreuve-une-coach-exclue-07-08-2021-2438143_26.php

Deux exemples de folie humaine. Un cheval se blesse après avoir sauté un obstacle aux J. O. ? Euthanasié sur-le-champ. Un autre cheval refuse d'obtempérer en concours ? Giflé en public. Cessons de voir la Création comme un objet au service de l'homme.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 07/08/2021

LE GULF STREAM

> Et pendant ce temps là les résultats sont en train d'arriver :
https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/faut-il-s-inquieter-du-ralentissement-d-une-partie-du-gulf-stream_4319645.html
______

Écrit par : Pierre O. / | 07/08/2021

EN ZONES URBAINES

> Un des plus grands tueurs d'oiseaux et un perturbateur endocrinien de premier ordre mais des plus banals, serait en réalité l'éclairage de nuit.
Perturbant le cycle du sommeil humain, et dans le cas des oiseaux, mais aussi des insectes et autres bestioles, cela perturbe leurs cycles sommeil/réveil, peut les empêcher de se diriger correctement, nuit à leur sens de l'orientation, les freinant dans la reproduction et le fait de se nourrir.
Et oui, la lumière tue. Donc à consommer avec modération et un jour, peut-être pourrons nous lever les yeux vers le ciel nocturne et voir des étoiles.

ALP


[ PP à ALP – C'est vrai pour l'extinction d'oiseaux dans les zones urbaines. J'en suis témoin : ma rue est trop éclairée, et les oiseaux s'épuisent en chantant jour et nuit. ]

réponse au commentaire

Écrit par : A-L P / | 08/08/2021

à Pierre O. :

> https://mobile.twitter.com/EtienneKlein/status/1422533295452172288
Et ceci, pour nous rappeler que le réchauffement climatique n'est pas un fantasme...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 08/08/2021

LA PHOTO DE L'OISEAU ENGLUÉ

> Atroce.



[ De PP à "Image atroce" – Bien d'accord avec vous si vous voulez exprimer de l'horreur devant la pratique imbécile (en 2021) de la chasse au filet.
ps - Ici nous ne sommes pas sur Twitter. Pourquoi ne signez-vous pas de votre nom ? ]

réponse au commentaire

Écrit par : image atroce / | 08/08/2021

à ALP:

> D'autres plus urgents chantiers, si la finalité est bien la protection de la faune sauvage aviaire, consistent à veiller au non assèchement des prairies humides, mises "en valeur" (?) sous forme de peupleraies ou de champs céréaliers.
Aussi d'entretenir et de replanter bosquets, sous-bois et haies vives. Et de limiter fortement -interdire ?- l'usage de certains intrants agricoles.
______

Sans négliger une nécessaire prise de conscience: En termes de faune aviaire sauvage, la prédation des chats -harets ou domestiques- n'a absolument aucune commune mesure avec ce qu'attrapent à la matole ou à la glu la poignée de chasseurs s'y livrant encore.

En l'occurence qui nous intéresse, pour la LPO et l'ensemble associatif se donnant pour objet la protection de la faune sauvage, quelles que soient les conclusions de leurs rapports, agir contre la chasse -le mal majuscule- est bien plus aisé que sensibiliser les propriétaires de chats, dotés d'une image autrement plus aimable.

Écrit par : Aventin / | 08/08/2021

@ Pierre O.

> Cet affaiblissement de la circulation atlantique n'est pas une nouvelle complètement mauvaise: ralentissant le réchauffement du Groenland, du Spitzberg, elle devrait ralentir la fonte des glaces, jusqu'à ce que ce ralentissement la relance: il y aurait alors des cycles. On peut s'attendre au même processus autour de l'Antarctique.
______

Écrit par : P. F. Huet / | 08/08/2021

Réponse à Aventin :

> Je ne crois pas que nos deux commentaires s'excluent mutuellement. Les mesures que vous venez de citer sont toutes aussi valables et l'exemple que j'ai cité vient juste d'une vidéo regardée récemment sur ce sujet.
Préserver l'environnement ne demande pas des petites mesures comme celles prises par le gouvernement afin de calmer momentanément les manifestations pour la lutte contre le réchauffement climatique.
Le problème est que l'écosystème est un système (je sais, un peu redondant...), mais en tant que tel, cela a besoin de mesures globales, dans plusieurs champs d'action incroyablement variés (chasse, bétonisation des terres, agriculture, énergie, changement d'habitudes de vie...)
Pour que l'écologie fonctionne vraiment, il faudrait la mettre en priorité, aussi bien dans notre société qu'en politique, avant le système économique qui cause sa perte, à savoir l'ultralibéralisme dans lequel nous sommes enfermés.
Ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter d'essayer de changer les choses à notre échelle, via l'information, les pétitions, nos propres habitudes.
Ce n'est qu'une goutte d'eau dans le système mais je crois que c'est Mère Thérèsa qui disait que faire le bien était une goutte d'eau douce dans un océan salée mais qui répondait : "Faîtes le bien quand même."
______

Écrit par : A-L P / | 09/08/2021

ÉCOUTER ETIENNE KLEIN

> https://www.youtube.com/watch?v=KgDiK2L_Czk
Excellent dialogue entre deux grands, Étienne Klein et Jean-Marc Jancovici, sur les enjeux actuels du climat. Une discussion de qualité.
Étienne Klein à [40:50] remet à leur place, avec brio, tous les climatosceptiques de notre époque. À écouter !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 11/08/2021

Vidéo Klein/Jancovici, [47:00]

> Jancovici : "Il y a quelques mois, j'ai discuté avec un des ministres du gouvernement actuel [de Jean Castex] qui croyait que la baisse des émissions de gaz à effet de serre d'un pays modifiait le climat du pays en question."

L'écologisation du monde a de belles années devant elle !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 11/08/2021

Réponse à Aventin :

> Je ne crois pas que nos deux commentaires s'excluent mutuellement. Les mesures que vous venez de citer sont toutes aussi valables et l'exemple que j'ai cité vient juste d'une vidéo regardée récemment sur ce sujet.
Préserver l'environnement ne demande pas des petites mesures comme celles prises par le gouvernement afin de calmer momentanément les manifestations pour la lutte contre le réchauffement climatique.
Le problème est que l'écosystème est un système (je sais, un peu redondant...), mais en tant que tel, cela a besoin de mesures globales, dans plusieurs champs d'action incroyablement variés (chasse, bétonisation des terres, agriculture, énergie, changement d'habitudes de vie...)
Pour que l'écologie fonctionne vraiment, il faudrait la mettre en priorité, aussi bien dans notre société qu'en politique, avant le système économique qui cause sa perte, à savoir l'ultralibéralisme dans lequel nous sommes enfermés.
Ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter d'essayer de changer les choses à notre échelle, via l'information, les pétitions, nos propres habitudes.
Ce n'est qu'une goutte d'eau dans le système mais je crois que c'est Mère Thérèsa qui disait que faire le bien était une goutte d'eau douce dans un océan salée mais qui répondait : "Faîtes le bien quand même."
______

Écrit par : A-L P / | 11/08/2021

PLUS

> Courageuse décision du conseil d'état pour le coup. Mais il en faudra bien plus pour maintenir la population d'oiseaux, et prendre aussi des décisions courageuses en matière d'agriculture moins intensive, de replantage de haies et de réduction des pesticides.
______

Écrit par : Alain Airault / | 18/08/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.