Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2021

Ce qu'on prend pour "la spiritualité" aujourd'hui

Lecture-vibratoire.jpg

Par exemple : l'affaire de la jeune femme disparue dans l'Hérault... Ma chronique à Radio-Espérance (Auvergne Rhône-Alpes) :


<<  Je ne vais pas vous parler de toutes les affaires de disparitions mystérieuses qui occupent la gendarmerie depuis des mois. C’est une seule que je veux évoquer, parce qu’elle montre un symptôme d’aujourd’hui : celle de la jeune femme de l’Hérault, disparue elle aussi de façon bizarre. Ce dont je veux parler n’est pas l’enquête en elle-même. C’est ce que disent les relations de la jeune femme. Selon une de ses amies d’enfance, elle a des croyances issues « d’éléments piochés ça et là sur Internet » et elle se pose en « gourou », spécialiste « d’hypnose régressive ésotérique ». Elle vend sur les marchés des gri-gri pour « transformer les ondes négatives en ondes positives ». Elle réalise des vidéos prétendant « éveiller les consciences » et mélangeant conseils de santé et mythe du Nouvel Ordre Mondial. Dans une de ces vidéos, elle déclare à ses disciples : « Tout ce qu’on nous apprend ailleurs est faux, c’est pour nous conditionner, nous rendre débiles ». Dans une autre, elle parle de bien-être et du « complot » que serait selon elle la crise sanitaire. Et elle explique : « Les preuves sont sur Internet ». Et l’amie d’enfance conclut : « C’est une fille très spirituelle »…

Voilà donc ce qu’on appelle spiritualité en 2021 : un gros bouillon mental où mijotent des bribes d’actualités télévisée, des rumeurs folles issues des sites complotistes et des slogans du vieux NewAge. Par exemple cette histoire d’ « ondes positives » et d’ « ondes négatives », superstition bricolée dans les années 1980 derrière un vocabulaire pseudo-scientifique attrape-gogos. Cet état d’esprit est largement répandu en France aujourd’hui, et c’est un problème dans la mesure où il accapare la notion de spiritualité, la détournant au profit de l’obscurantisme le plus grossier... Un obscurantisme compact, qui gave l’esprit de beaucoup de gens, lesquels par ailleurs vous diront que la foi chrétienne est une imposture et une vieillerie qu’on devrait interdire : idée que les zozos des « ondes positives » partagent avec la foule des simples matérialistes sans souci ésotérique. Ainsi cette Française dont on me parlait l’autre jour : elle hérite d’une grande ferme familiale, et le jour où elle entre dans les lieux, son premier soin est de décrocher le crucifix de la grande salle en disant : « C’est nul ce truc, ça sert à rien ! ».

«Ça sert à rien » : voilà le mot-clé d’une Europe presque entièrement dominée par le nombrilisme et la consommation ; Europe dans laquelle la foi chrétienne doit néanmoins, parce que c’est sa vocation, être un germe et renaître quoi qu’il en coûte. Ce sera difficile, mais c’est notre feuille de route depuis 2000 ans.  >>

 

 

 

hypnose éso.jpg

 

 

10:03 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : hypnose

Commentaires

ASPIRATION

> Cet exemple montre surtout qu'il y a de plus en plus, chez les individus, une aspiration vers la spiritualité -- quand bien même resterait-elle aussi fruste et aussi simpliste. Il est bien évident que selon le degré d'éducation intellectuelle qu'on a reçu, on ne recourra pas au mêmes degré de spiritualité. Aujourd'hui, l'offre spirituelle s'est élargie, démocratisée, et même perfectionnée parfois, tandis qu'elle régressait ailleurs vers des formes de développement personnel primaire et archaïque, ou de superstitions variées. L'offre est même inférieure à la demande, selon moi, et selon les chiffres que j'ai pu voir.
Bref, il ne faut pas forcément canaliser de manière trop autoritaire ces choses, qui appartiennent au domaine du jardin secret de chacun.
Ceci étant, je regrette par exemple que l'Eglise catholique ne prenne pas les moyens de davantage faire connaître son message. J'en ai déjà parlé, ici. Alors que, par exemple, le Grand Maître d'une obédience maçonnique va venir en province porter sa bonne parole, comme ce fut le cas souvent dans la ville où j'habite, jamais des personnalités catholiques parisiennes ne viennent nous rendre visite. Que fait Mgr Aupetit, Mgr de Moulins-Beaufort ? Et vous-même, cher PdP, autre exemple prestigieux, quand vous publiez un livre, venez-vous en parler à Brest ? Il y a ici une grande librairie, qui organise des conférences : jamais ne font le déplacement des pointures religieuses. Il y a une désertification du discours religieux, qui reste replié sur lui-même. KTO n'est pas suffisant ! C'est l'asphyxie, et voilà pourquoi les citoyens de bonne volonté vont choisir plutôt, par exemple, la franc-maçonnerie que l'église de leur quartier pour s'épanouir. Voilà à mon avis un réel problème.
Après cela, comment s'étonner que tant de gens se tournent vers des superstitions débiles ? C'est une question que j'aimerais poser aux autorités religieuses, afin qu'elles améliorent leur manière de faire connaître le message dont elles sont porteuses. Certes, nous avons d'excellents curés, ici, un évêque remarquable, mais qui reste à Quimper et ne nous visite pas souvent. Gros problème, selon moi, nous sommes tous concernés par cet état de fait.
______

Écrit par : Bégand / | 22/03/2021

PRATIQUES OCCULTISTES

> Cette Française, ce fut également ma propre soeur qui, ayant acheté une vieille ferme lorraine, prit évidemment soin de dégager les crucifix laissés par les précédents propriétaires : l'un d'eux fut déménagé à la buanderie où il figure "pour son seul intérêt esthétique". Tout est dit : la génération Y est non seulement athée mais aussi indifférente dans sa grande majorité au fait religieux, n'ayant rien appris en ce domaine de l'école laïque ou de parents soixante-huitards.
Le problème est que l'occultisme n'a rien de pratiques innocentes. Il suffit d'écouter le P. Verlinde pour s'en rendre compte. Derrière toutes les pratiques occultes, quelles qu'elles soient, se trouvent des entités démoniaques : les mages les utilisent lorsqu'ils agissent sur le plan astral, les coupeurs de feu lorsqu'ils interviennent pour soulager des douleurs inflammatoires, les adeptes du reïki, etc. Quiconque croit à l'Évangile sait que ces entités ne sont pas pure affabulation : le Christ les a pourchassées toute sa vie.
Je fais part ci-dessous de deux vidéos du P. Verlinde qui résument bien les dangers de la tellurgie, cette divinisation de l'homme par l'homme proposée par la soi-disant 'spiritualité' ambiante inspirée du Nouvel Âge. Tout naturalisme est incompatible avec le christianisme ; toute proximité avec les pratiques occultes est dangereuse car ces dernières impliquent la présence de démons qui, dès lors que nous leur manifestons notre adhésion, peuvent agir de manière néfaste en nous à tout moment. Lorsque je pratiquais le yoga, je le traitais comme un simple exercice de gymnastique, zappant la respiration alternée et récitant intérieurement des 'Notre Père' lorsque les autres chantaient des mantras. J'ai arrêté le yoga : la pratique m'apparaissait être une porte d'entrée occulte trop dangereuse pour pouvoir la continuer sereinement.

https://www.youtube.com/watch?v=tKjjjPduyW0
______

https://www.youtube.com/watch?v=XG5Drh2NsYI

Écrit par : Philippe de Visieux / | 23/03/2021

@ Bégand

> Si l'Eglise a un message premier et universel à faire passer, c'est celui de l'incontournable chemin de la grâce divine que tout un chacun est appelé à emprunter dans la prière, adressée au Père éternel, avec et par le Fils, dans l'Esprit… Bien des athées revendiqués ou vieux adeptes du New Age se découvriraient "spirituels" en vérité, en beauté, en bonté, s'ils relevaient ce défi : un ‘Notre Père’, un “Je vous salue Marie’ jeté avec cœur à la face des étoiles…
A cet égard, je déplore la timidité parfois rencontrée dans l'Eglise sur ce chapitre de la prière. Ainsi, dimanche, j'ai regretté que dans l'émission "En quête d'esprit" sur CNews, personne ne se soit permis de demander à l'invité-vedette, Michel Onfray, né, et baptisé, et premier communiant, à Argentan (Orne) il y a de cela un demi-siècle, et qui, en quête de paix et de lumières, a fait plus d'une fois étape chez les trappistes, si donc il lui était déjà arrivé, ou s'il lui arrivait quelquefois, de prier le Christ sauveur… Ou si la raison, l'intelligence lui interdisaient à jamais d'entrer dans cette hypothèse gratuite, l'existence de Dieu. Une question toute simple, qu'en bonne compagnie, une personne en quête d'esprit devrait se permettre… quand bien même elle encourrait pour une telle audace le châtiment exemplaire que réserve la "cancel culture" aux affreux mâles blancs et colons subreptices, voire esclavagistes, des corps et des âmes – que nous sommes nécessairement tous, vous et moi les premiers, comme lecteurs de ce blog !
______

Écrit par : Denis / | 23/03/2021

PLANÈTE ET SPIRITUALITÉ

> Merci de me dire ce que vous pensez de ça

https://www.letemps.ch/societe/lecospiritualite-sauver-planete

Dès le départ je note qu'il parle "d'union" au lieu "d'unité" de l'homme et de la nature.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 23/03/2021

@ Begand

> Vous pouvez inviter PP à venir parler à une conférence dans votre paroisse. Parlez-en à votre curé. C'est ce que j'avais fait.
Idem pour le père Verlinde, Maurice Caillet, Annie Laurent, Gaël Giraud, Gauthier Bès, etc. chacun sur leur sujet.
Créez un groupe avec quelques amis partageant ce même désir d'information et de formation.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 23/03/2021

> Tout cela une fois la crise du covid terminée bien sûr
______

Écrit par : E Levavasseur / | 23/03/2021

à Éric Levavasseur :

> Remarquable texte que celui produit par ce frère orthodoxe.
J'émettrais un bémol à l'affirmation selon laquelle "l’approche orthodoxe présente des analogies avec la tradition mystique de l’islam, le bouddhisme, l’hindouisme". Non : ou bien on considère que la nature est divine (naturalismes orientaux), ou bien on considère qu'elle est l'œuvre du Créateur (monothéismes du Livre) : qu'il y ait des échanges entre les deux, soit, mais de là à parler d'analogies...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 25/03/2021

DEUX POIDS

> Un monument aux morts et une église vandalisés en Poitou, on a aussi uriné sur l'autel.
Seul le journal régional en parle, c'est déjà ça.
Notre société est spirituellement malade et il y a vraiment deux poids deux mesures.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 25/03/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.