Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2021

Robots de compagnie, idoles virtuelles etc

Franzi.jpg

Amy.jpg

De Franzi, le deutscher Roboter, aux "robots de compagnie" japonais et à Amy la chanteuse virtuelle chinoise, le big business exploite les nouvelles solitudes.  Mon éditorial à RCF :


<< On l’a vu la semaine dernière à la télévision : c’est Franzi, le petit robot nettoyeur d’une clinique de Munich. Il nettoie les couloirs. Il parle, d’une voix enfantine, pour dire que sa passion est de faire le ménage. Il pleurniche pour qu’on le laisse passer. Il chante des petites chansons. Et des gens s’attendrissent, comme si cette machine était un être vivant… Certes ce robot est utile : mais certains patients solitaires le prennent pour un ami, et c’est ça qui est inquiétant. Aussi inquiétant que le boom, au Japon, des petits "robots de compagnie" qui se vendent par milliers depuis les confinements sanitaires : ils bavardent, ils dansent, ils demandent des câlins…  Et ils coûtent de 700 à 2300 euros !  Car c’est une mine d’or pour le commerce.

Et regardez ce qui se passe sur YouTube : là, ce qui fait fureur ce sont les chanteuses et chanteurs virtuels. En Chine, par exemple, un avatar créé par ordinateur prend l’apparence d’une fille de 19 ans aux cheveux rouges prénommée Amy : elle chante, elle danse, elle "discute" avec ses millions de fans, elle vous envoie des "autographes" sur votre imprimante… Il y a même des émissions télé où les chanteuses et chanteurs virtuels sont en compétition devant le public réel. Et les gens en parlent comme de vraies personnes, que l’on puisse aimer…  Et le PDG de la firme Beijing Mizhoi Tech, créatrice du personnage d’Amy, affirme : "Chacune de ces idoles virtuelles a une vraie âme, avec sa personnalité et ses préférences"Euphémisme pour qualifier ce qui n’est en réalité que technique 3D sur ordinateur.

Surtout, le PDG a dit : "idoles". Le mot est exact. Ce business détourne le besoin humain d’affection ou d’enthousiasme vers des mirages fabriqués, sur lesquels des gens réels projettent leurs propres émotions…  C’est bien de l’idolâtrie, et c’est une impasse.

Ce qui n’est pas une impasse en tout cas, ce sont les profits commerciaux :  rien qu’en Chine, le business des idoles virtuelles pèsera 1,5 milliard de yuans en 2022.  >>

 

 

 

ouverture_site_doc_robot.jpg

 

Commentaires

"BUSINESS BIEN FICELÉ"

> https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/11/12/aux-origines-de-k-da-le-groupe-de-pop-virtuel-issu-du-jeu-league-of-legends_6059499_4408996.html

C'est flippant ! Ces hologrammes (souvent hypersexualisés, il faut le dire !) faisaient même des tournées quand les salles de concert étaient ouvertes ; "Hatsune Miku" 'chante' même plus vite qu'aucun être humain - quelle prouesse fantastique ;-( :
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/01/16/treize-ans-apres-sa-creation-hatsune-miku-poursuit-une-carriere-qui-n-a-rien-de-virtuelle_6026123_4408996.html

Bernanos, reviens, ils sont devenus fous !
______

Écrit par : Alex / | 01/03/2021

K-POP : ENFANTS FORMATÉS

> Il faut rappeler que l'industrie des "idoles" (humaines) du divertissement est déjà ancienne en Asie (Japon & Corée du Sud essentiellement), depuis plusieurs dizaines d'années : d'où notamment le succès mondial des BTS, de la K-pop, etc. Ces enfants sont formatés dès tout petits pour savoir danser, chanter, se trémousser, faire les beaux, etc. Jusqu'à des situations d'exploitation virant à l'esclavage :
https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/02/17/idoles-une-immersion-dans-l-univers-impitoyable-de-la-k-pop_6070232_3232.html
______

Écrit par : Alex / | 01/03/2021

SIGNÉ

> Objets considérés comme des personnes, humains chosifiés :
https://www.genethique.org/elle-est-mere-de-10-enfants-nes-par-gpa-et-ce-nest-que-le-debut/
Tout cela est signé...
______

Écrit par : Feld / | 02/03/2021

LOVE DOLLS

> Au Japon, depuis pas mal de temps (le début des années 80 ! ), on trouve des "love dolls" :
https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/robotique-homme-augmente/poupees-sexuelles-ces-japonais-qui-vivent-avec-une-love-doll/
En France aussi :
https://www.neonmag.fr/dolly-et-moi-mon-histoire-damour-avec-une-love-doll-483221.html
______

Écrit par : Feld / | 02/03/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.