Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2021

L'islamo-gauchisme n'est pas une invention de droite

La-presidente-de-l-Unef-voilee-repond-a-Gerard-Collomb.jpg

Paris-IV Sorbonne : Mlle Pougetoux, patronne de l'UNEF

J'emprunte ces lignes (claires et nettes) à Natacha Polony dans Marianne, et j'engage tout le monde à lire le livre de Pierre-André Taguieff L'imposture décoloniale, éditions de l'Observatoire :


 << Cette expression [« islamo-gauchisme »] désigne quelque chose de précis – la complaisance, jusqu’à l’alliance objective, de nombre de militants gauchistes pour l’islamisme au nom de la défense des musulmans comme minorité opprimée et de la détestation de l’Occident –, mais devrait être bannie par quiconque, ministre comprise, ne la définit pas clairement. En l’occurrence, la faute de Frédérique Vidal est de l’avoir employée comme un stigmate pour désigner l’activisme qui se déploie dans les universités, les syndicats étudiants et les associations, et dont l’islamo-gauchisme n’est qu’une des dimensions. Sa plus grande faute est d’avoir imaginé que le pouvoir politique pouvait prétendre contrôler le savoir universitaire, déchaînant les appels à la résistance des Jean Moulin d’amphi...  Mais ne tournons pas autour du pot. Les vierges effarouchées qui crient au scandale depuis dix jours savent pertinemment de quoi il est question et que Marianne avait décrit en avril 2019 comme l’offensive des « obsédés de la race, du genre et de l’identité ». Et nombre de chercheurs insoupçonnables de tentation réactionnaire ont identifié le mal. Sur France Inter, lundi 22 février, Olivier Roy décrivait une « nouvelle génération de jeunes chercheurs fascinée par ces thèmes » et « un effet de mode, d’autant plus qu’ils sont en compétition pour les postes ». Même Pascal Blanchard, au cours de la même émission, finissait par admettre que nombre d’étudiants n’ont que cette grille de lecture obsessionnelle. Et les chercheurs Gérard Noiriel et Olivier Beaud s’en sont inquiétés dans un livre, Race et sciences sociales. Mais, une fois de plus, la bêtise politicienne risque de faire rentrer dans le rang les quelques esprits lucides qui commençaient à faire entendre une autre musique. >>

 

 

black.jpg

 

20:25 Publié dans Idées | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : "islamo-gauchisme"

Commentaires

APPROCHES OPPOSÉES

> Il y a de cela plus de quinze ans, on me confia un TD associé au cours de "littératures francophones" à Paris IV... J'ai bien senti, en échangeant avec la jeune dame maître de conf' (mais je n'ai pas pu échanger avec la prof faisant le cours magistral) qui avait d'autres groupes de TD, que nos approches étaient diamétralement opposées : elle me parlait postcolonial, politiques culturelles, etc. Je traitais les textes à étudier comme n'importe quelle oeuvre littéraire écrite en français, pour en faire ressortir la pensée littéraire (les idées indissociables des émotions), sans tout focaliser sur les questions politiques, bref sans idéologie.
Bien entendu, il faut tenir compte de ce que disent les auteurs, de leurs combats éventuels contre un ancien colon, du rapport d'intranquillité qu'ils ont parfois avec la langue française, etc. Mais tout centrer là-dessus, c'est paradoxalement traiter ces oeuvres, au prétexte de les mettre en avant, comme de la sous-littérature. Toujours la mystique qui finit en politique...
______

Écrit par : Alex / | 25/02/2021

VARIANTS IDÉOLOGIQUES

> Le Messie c'est celui qui en se relevant relève l'humanité et lui fait faire un bond dans un monde meilleur. Pour les marxistes, le Messie c'est un groupe social, la classe ouvrière. Problème: aujourd'hui la classe ouvrière n'existe plus exactement comme Marx la voyait et de plus elle est passée corps et biens du côté de l'extrême droite. Il faut donc trouver d'autres groupes messianiques et les candidats sont nombreux pour dire "c'est moi, c'est moi je suis l'opprimé de l'histoire, le stigmatisé; mon relèvement relèvera l'histoire". Pour les féministes c'est les femmes, mais les "bonnes" femmes : c'est-à-dire celles qui sont féministes justement. Et puis il y a les autres, les homosexuels, mais uniquement ceux qui adhèrent au lobby gay. Ou encore les musulmans... ou d'autres encore.
Pour l'extrême gauche, l'Islam est la religion des opprimés (le roi d'Arabie, l'émir du Koweit et autres apprécieront). Et il faut organiser une "transversalité des stigmatisations" pour fédérer tous ceux qui vont ainsi constituer le nouveau groupe messianique.
Si l'on considère que le marxisme est un virus, il faut donc voir dans l'islamo-gauchisme et consorts autant des "variants" de ce virus.
______

Écrit par : B.H. / | 26/02/2021

VIOLS ET VOILE

> L'UNEF est passé du viol au voile.
Pendant des années, des filles s'y faisaient violer. Personne ne disait rien.
Alors l'islamisation...
Dans les deux cas, personne ne dit rien. Oui même dans le premier cas, qui était criminel, les militants ne disaient rien.
Parce que ça "donnerait des arguments aux fachos" (sic)
L'emprise morale libertaire (banalisation du sexe jusqu'à nier le viol) et trotskyste (banalisation de la haine de la France jusqu'à nier l'islamisation) est telle dans les organisations de jeunes de gauche, qu'on n'y réfléchit plus.
Cracher dans la soupe de la démocratie française, de l'État de droit français dont on bénéficie chaque jour, est devenu une preuve d'indépendance ... On se grise de mots, on suspecte celui qui cherche à nuancer, à réfléchir d'abord.
Cela est arrivé parce qu'ils sont déboussolés.
Ils ne savent plus ce qu'est être un syndicat ni ce qu'est être de gauche.
Quant aux enseignants soit ils cherchent plus à faire passer leurs idées qu'à enseigner, soit ils cherchent à quelle mouvance se raccrocher pour faire carrière.
Quand on a nié la vérité, il ne reste plus qu'à servir son intérêt.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 26/02/2021

L'OPINION

> Un sondage dont il faut tenir compte. Il semble bien qu'aux yeux des Français, la question islamo-gauchiste, loin de se limiter à quelques "imposteurs" du monde universitaire, concerne la société tout entière :
https://www.lefigaro.fr/politique/islamo-gauchisme-une-large-majorite-de-francais-soutient-frederique-vidal-20210224
______

Écrit par : Denis / | 26/02/2021

> Pierre-André Taguieff et l'islamo-gauchisme :
https://radionotredame.net/emissions/legrandtemoin/25-02-2021/
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 26/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.