Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2021

Giordano Bruno indésirable sur la planète Mars

perseverance-mars.jpg

Pourquoi un astrophysicien français croit-il devoir faire d'un occultiste du XVI° siècle un précurseur de l'exploration de Mars ? Mon éditorial ce matin à RCF (Radios chrétiennes de France)  autopsie une "légende laïque" fabriquée en 1880 :


https://rcf.fr/la-matinale/l-astrophysique-l-histoire-et-...

  

<< Le succès de la mission Perseverance, septième atterrissage réussi sur Mars, fait rêver tout le monde : on ne se lasse pas des images de la planète rouge, même en sachant que la vie selon nos paramètres y est impossible… et même en se demandant si les sommes réellement astronomiques dépensées pour aller sur Mars ne seraient pas mieux employées sur Terre contre notre réchauffement climatique – qui risque de gâcher la vie sur notre planète, la seule habitable de ce système solaire. Ce qui n’empêche pas d’envisager qu’il y ait de la vie ailleurs dans l’univers !

 Mais je me suis étonné avant-hier, écoutant une émission sur l’exploration de Mars, en entendant un astrophysicien français nous parler soudain d’un occultiste du XVIe siècle, Giordano Bruno, et nous affirmer qu’en l’an 1600 Bruno fut brûlé “pour avoir osé dire que l’univers est infini et habité”.

Evidemment, brûler Bruno, ou qui que ce soit, fut une affreuse aberration ; le pape Jean-Paul II en a proclamé la repentance lors du grand bilan historique du millénaire.

Mais sur Giordano Bruno, les historiens actuels apportent un éclairage. Ils montrent que Bruno n’avait rien d’un scientifique, et surtout rien d’un pionnier de la libre pensée démocratique : image de lui fabriquée en 1880. D’ailleurs si Bruno avait été un précurseur de la démocratie, sa mémoire n’aurait pas été honorée par le régime fasciste italien !  Ajoutons qu’Il n’avait rien non plus d’un ami des gens, lui qui écrivait par exemple des textes enragés contre les femmes. Comme le disait il y a trente ans le Pr Couliano, spécialiste de la question, Giordano Bruno (auteur entre autres de six ouvrages de magie et d’occultisme) était, comme tous les magiciens, mû essentiellement par le désir de manipuler les gens et la nature : et c’est surtout comme magicien qu’il fut condamné au bûcher. Procédé atroce, oui, dont Rome aurait dû se dispenser… Mais cette triste histoire n’a vraiment aucun rapport avec l’exploration de la planète Mars. L’astrophysique de 2021 n’a pas à s’encombrer de légendes politiques fabriquées au  XIXe siècle !  >>

 

 

_giordano_bruno_campo_dei_fiori_cropped.jpg

Giordano Bruno, magicien et idolâtre de la "divine" reine Elizabeth première

 

10:23 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : planète mars

Commentaires

ANGÉLIQUE E.T.

> Giordano Bruno professait par exemple l'idée que « les astres sont des corps rationnels animés », autrement dit « des anges ». Allez savoir, Patrice… Peut-être que nos astrophysiciens passionnés par la conquête de Mars envisagent celle-ci comme un point de rencontre avec les anges ?
______

Écrit par : Denis / | 22/02/2021

CONFUSION MENTALE ?

> Hum, l'astrophysicien en question sortait-il d'un épisode covid ? Il paraît que chez certains malades cela induit une confusion mentale.
Ou alors, s'il en est encore à admirer les sorciers, astrologues, magiciens et alchimistes, qu'on ne vienne pas me dire que l'humanité a progressé depuis l'époque de Giordano.
______

Écrit par : Bernadette / | 22/02/2021

AD ASTRA

> Et ce dominicain en est même venu à haïr l'Eucharistie ! Mais certes rien ne justifiera jamais les bûchers de la Renaissance.
Pour tempérer ce qui nous fait rêver dans les missions spatiales (jusqu'à l'idéologie atroce qui sous-tend le film "Interstellar" de Nolan), je conseille les films "Gravity" de Cuaron et "Ad Astra" de Gray : de beaux retours sur terre, pleins de sens et d'amour de notre seule maison.
______

Écrit par : Alex / | 22/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.