Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2020

Quand la chaîne de télé 'C News' hallucine en confondant messe du dimanche et revendication identitaire

reconfinement,catholiques

À propos de la messe dominicale et du reconfinement : “débat" entre ultra-cathos complotistes sur C News hier ! Néfaste pour le témoignage évangélique dans une France déchristianisée :


►  C News se rêvant en Fox News, son émission dominicale est la version ‘catho’ des plateaux de Pascal Praud durant la semaine : un club de complotistes. Dans l'émission d'hier, tournant le dos sans le dire à la directive (fermement raisonnable) du communiqué des évêques de France, les intervenants ont appelé en pointillé à susciter des messes dans le mépris des normes sanitaires. Ils "justifiaient" cela par des arguments sociologiques et/ou surnaturels pris dans l'Italie du XVIe siècle et la France du XVIIIe ; anachronisme et hétérodoxie, puisque :

  1. contrairement à l'Italie et à la France anciennes, où la quasi-totalité de la population était censément catholique pratiquante, la France actuelle n’a qu’une infime minorité de pratiquants et leur revendication d’exemption ne peut que heurter nos contemporains en proie à l’angoisse générale de l'épidémie ;
  2. il est aberrant (et contraire aux consignes explicites du pape et des évêques) de croire et dire, surtout à la télévision, que la foi et la messe immuniseraient les pratiquants contre les maladies: c'est à peu près ce que les chefs de guerre africains font croire aux enfants-soldats à propos des amulettes... Que la religion puisse mépriser des faits scientifiquement établis n’est pas une idée catholique ;  or elle fut plus que suggérée, hier, notamment par une intervenante présentée comme“journaliste”.

 

► Encore plus radicaux, certains des invités de C News ont dit carrément ne pas croire à l'épidémie et refuser le port du masque. Cette aberration de leur part est le produit d’un engrenage... En effet, c’est se mettre en porte-à-faux que de revendiquer pour le seul culte catholique (au nom d'arguments admissibles par les seuls membres d'un micro-courant au sein du catholicisme) le privilège de ne pas respecter le bien commun sanitaire national. Ceux qui soutiennent cela sont donc amenés – pour garder contenance – à nier l'utilité des prescriptions sanitaires. Et en fin de compte, à nier la réalité de l'épidémie ! Ce qui est une conclusion digne de Donald Trump, qui nie aussi le changement climatique...

Voir des cathos bien-comme-il-faut fascinés par un Trump, brutal Ubu des "faits alternatifs", est un paradoxe à faire hennir les constellations comme aurait dit Léon Bloy.

 

► Avec ce genre d'exhibitions télévisées, des catholiques prennent (et de quel droit ?) la responsabilité d’attirer sur le catholicisme la compréhensible réprobation des contemporains.

Bizarre témoignage évangélique !

Faire obstacle à l’évangélisation est objectivement une faute grave, de la part de catholiques médiatiquement affichés.

Constater cela et le déplorer n'est pas “contraire à la charité” :  parce que la charité n'est pas une complicité avec les fautes objectives. Tirer au clair un problème ne contrevient pas à la charité ; c’est au contraire le moyen de résoudre ce problème. Application difficile mais nécessaire de la charité fraternelle : cf. St Paul et les Actes des Apôtres.

 

 

 

coronavirus-Covid-19_0_729_473.jpg

 

 

Commentaires

L'ÉMISSION

> Bonjour Monsieur de Plunkett,
De quelle émission précise parlez-vous ?
Merci pour votre réponse
Bien à vous
François Fechner


[ PP à FF – De l'émission religieuse catholique de C News du dimanche 13 h, animée par Aymeric Pourbaix (ex-rédacteur en chef de 'Famille chrétienne' puis de 'France catholique'). Vedette de celle d'hier : le politicien Jean-Frédéric Poisson ].

réponse au commentaire

Écrit par : François Fechner / | 09/11/2020

IMPRESSION

> Merci pour votre article. J’ai l’impression que dans mon entourage catho, beaucoup de personnes adoptent une position complotiste. Et j’ai l’impression de m’éloigner de l’Eglise (pas de Dieu car ma foi demeure), car je ne me sens plus faire partie d’un groupe qui partage et vit les mêmes choses.

Marion


[ PP à Marion – Ce n'est pas vous qui vous éloignez de l'Eglise, ce sont les complotistes !
Ils ne sont pas "l'Eglise" : ils ne sont qu'un certain courant, minoritaire, au sein des milieux catholiques français.
Ce milieu est d'ailleurs en état de muitinerie plus ou moins avouée à l'encontre du pape François.
Donc, tenez bon !
Étudiez l'encyclique 'Fratelli tutti' : ça, c'est la voix de l'Eglise. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Marion / | 09/11/2020

FAKE NEWS U.S. SUR LES CLOCHES FRANÇAISES

> Et quand Fox News croit sincèrement (!) que les sonneries de cloches en France à 17h45 sont pour célébrer la victoire de Biden ! Quel orgueil ridicule !
Ben non : c'était pour les vêpres, comme tous les jours.
On notera au passage que l'hyper libérale Fox News, voix de l'impérialisme US, se réjouit de la victoire de Biden...
https://www.foxnews.com/world/europe-celebrates-biden-win-with-fireworks-church-bells
On voit que Démocrates et Républicains sont aussi vaniteux et ridicules car Trump en son temps avait sincèrement cru que les Gilets Jaunes scandaient "nous voulons Trump".
Le monde nous adore, a les yeux rivés sur nous, nous sommes le centre du monde, nous sommes leurs dieux, nous sommes les Américains, le nouveau peuple élu et le ciel va foudroyer ceux qui s'opposent à notre marche triomphante, sonnante et trébuchante, vers la gloire !
Sonnez trompettes de Jéricho !
Death to popery !
______

Écrit par : E Levavasseur / | 09/11/2020

FAITS SCIENTIFIQUES

> Je me permets de trouver que l'expression que vous employez "faits scientifiquement établis" n'est pas appropriée à ce que nous vivons depuis le début du mois de Mars. Trop de naïvetés arrogantes, trop de messages contradictoires, trop de morgue parfois chez les médecins, politiques et médias. Quand on revoit certains discours ou interventions des mois de Mars ou Avril on se dit que certains (politiques, médias, médecins et autres) sont vraiment des têtes à claques.

BH


( PP à BH – Ce qji est scientifiquement établi aujourd'hui, c'est la nature meurtrière du virus et l'urgence de le combattre. Et c'est cela que les trumpistes transatlantiques nient.
A part ça les chercheurs ont tâtonné longtemps, ce qui est normal. Et les gouvernements pataugent encore, ce qui n'est pas normal du tout. ]

réponse au commentaire

Écrit par : B.H. / | 09/11/2020

DISCUSSION

> Patrice, pour être honnête, je serais beaucoup moins sévère que vous sur ce débat. Certes, je suis loin d'avoir tout regardé (peut-être 25 minutes au total). Mais le peu que j'ai vu ne m'a pas semblé ... choquant. J'ai trouvé Mgr Ginoux, T. Collin, l'abbé de Maistre (prêtre extraordinaire que j'ai moi-même croisé alors qu'il était aumônier général d'un grand établissement scolaire parisien), JF Poisson (que pourtant je n'apprécie pas plus que cela d'habitude) et la dame dont j'ai oublié le nom plutôt pondérés dans leurs propos et jugements.
Peut-être les intervenants auraient-ils dû aborder (l'ont-ils fait dans les passages que je n'ai pas visionnés ?) la frontière ténue entre une authentique démarche de résistance spirituelle et la revendication communautariste, en tout ça susceptible d'être perçue comme telle ... surtout dans un contexte où les catholiques pratiquants représentent 3% de la population max. A mon sens, la comparaison avec Nowa Huta (faite par un des intervenants) n'était pas pertinente...
Et faut-il s'interdire de dire que le foi ("la prière et le jeûne" aurait- je dis bien aurait- précisé la Vierge à Medjugorje) peut suspendre les lois naturelles ? Exemple : les franciscains allemands sortis indemnes de l'explosion d'Hiroshima, alors qu'ils se trouvaient à 100 mètres de l'épicentre ? Evidemment, ce n'est pas automatique... combien de prêtres italiens sont morts, ayant contracté le COVID au chevet de malades ?

Feld


[ PP à Feld :
► AUCUNE de leurs comparaisons historiques ne tenait debout : problème et époques sans commune mesure ! Et invoquer des choses exceptionnelles comme si elles étaient courantes, ça tombe sous le coup du : "Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu". Surtout si c'est pour nous soustraire à la solidarité envers autrui, comme c'est le cas de l'ultradroite corona-négationniste.
► Je suis un peu effrayé que vous n'ayez pas senti cette carence grave dans l'ensemble de ce débat : l'insensibilité, espérons inconsciente, aux réalités douloureuses de l'épidémie. Voire la négation de ces réalités (J.F. Poisson), enveloppée dans un surnaturalisme de mauvais aloi : la façon dont cette dame suggérait que la foi intense protège de toute contagion !
Je ne nie pas que Dieu puisse faire de miracles ici et maintenant, s'Il le juge bon selon son plan éternel. Je vois simplement que les miracles sont rarissimes, et qu'il est présomptueusement sacrilège de les invoquer comme s'ils étaient la norme... surtout si c'est pour cacher le fait qu'en bon adepte de Trump, on ne croit tout simplement pas à l'épidémie !
► Non, cette émission n'a été qu'un symptôme de plus de la contamination de nos ultraconservateurs cathos par le complotisme et l'irrationaité à l'américaine. Ces métastases progressent de semestre en semestre. Je ne me lasserai pas de mettre en garde contre elles, et je souhaite que la Conférence épiscopale ait finalement le courage d'en parler... alors qu'elle connaît le problème. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 10/11/2020

DISCUSSION

> Bien d’accord avec votre dénonciation (récurrente d’ailleurs) des complotistes et autres disciples de la peur qui divise. Néanmoins, il faut toujours discerner et éviter les vues simplistes et définitives.
Vous dites que le caractère mortifère du covid est scientifiquement établi, mais n’est-ce ignorer qu’un vrai débat agite la communauté des sachants, à ce sujet comme sur les’ mesures adoptées. Avez-vous déjà écouté Louis Fouché (reinfocovid.fr) ou le considérez vous comme un agitateur dangereux au même titre qu’un Raoult ?
Cette épidémie et son traitement politique se fondent aussi sur le virus de la peur: cela mérite une critique inspirée et qui évite les raccourcis faciles. Car cette peur du covid est aussi facteur de division mortifère.

Qb


[ PP à Qb – Les désaccord entre chercheurs ne portent pas sur la dangerosité du virus, mais sur des paramètres épidémiologiques bien plus complexes. Quant à leurs tâtonnements, ils étaient inévitables en face d'un virus atypique et surprenant par de nombreux aspects. Les chercheurs commencent seulement maintenant à le comprendre (cf le Pr Sicard ce matin à France Culture). Cette lenteur du processus scientifique déconcerte les profanes, ce qui a permis aux démagogues d'installer le doute puis le négationnisme.
– Je ne comprends pas cette histoire de "virus de la peur". Il est normal d'avoir peur de ce qui est potentiellement mortel. Il est anormal, voire irresponsable, de dire aux gens de s'en f... (au nom de la croissance économique ou de la 'national greatness'). C'est cela qui est "simpliste", et pousse les gens à risquer une issue... définitive. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Qb / | 10/11/2020

à PP

> Les démagogues avaient fait exactement le même coup pour nier le réchauffement climatique, dont la réalité saute aux yeux aujourd'hui. Et exactement de la même façon les ultracathos avaient fait de ce négationnisme un article de foi. J'entends encore une petite jeune fille d'une agence catho interviewant un cardinal : *Et à propos du prétendu réchauffement climatique, Monseigneur, que pensez-vous", etc. Si vous leur disiez que le réchauffement était un fait scientifique établi, ils vous disaient que vous n'étiez "pas catholique".
______

Écrit par : Laurent Bizot / | 10/11/2020

LETTRE DU DIOCESE D'ARS-BELLEY

> https://catholique-belley-ars.fr/notre-diocese/notre-eveque-et-ses-conseils/textes-de-mgr-roland/en-2020/lettre-aux-catholiques-du-diocese-de-belley-ars?fbclid=IwAR0iTtolhkLDPd2iqkSBnzYp1xd8tmpUiBC7klM6fS6_9eqjeB_h_qDG9jo

Cette chaîne aurait été bien mieux inspirée d'interroger Mgr Rolland, l'évêque du diocèse d'Ars-Belley dont la lettre aux fidèles est vraiment remarquable. Je pense qu'elle devrait circuler largement, pour faire oublier les énervements de certains.
______

Écrit par : Aurélien Million / | 10/11/2020

@ PP

> Je vais essayer de visionner le débat en entier, " à froid". Peut-être (voire même certainement) que je n'écrirais pas la même chose aujourd'hui.
Autre sujet : j'ai l'impression que (si je puis m'exprimer ainsi) le film "Hold-up" (dont j'avais parlé dans un autre message) se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.
Envisagez-vous de le visionner ? De mon côté, pas le courage. Une très grande puissance d'évocation paraît-il. Mais si son contenu relève au mieux de la demi-vérité, à quoi bon se plonger dans la désespérance ? La rage impuissante détruit. Ne l'entretenons pas en nous.
Feld


[ PP à Feld – Si j'en crois ceux qui l'ont vu, ce long "documentaire" mélange le vrai et le faux : recette éprouvée et qui ne tend pas à cerner une réalité, mais à pousser le spectateur dans une direction fixée d'avance... C'est ce pratiquent Trump et tout le "storytelling" des experts en marketing : malédiction propre à la société consumériste. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld | 12/11/2020

à "Doudou"

Madame,
S'inviter chez les gens pour leur tenir des propos insultants est une grossièreté.
Le faire sous le couvert de l'anonymat est une lâcheté.
Mais que ces propos reflètent une telle ignorance des gens et des lieux est une excuse atténuante.

PP

Écrit par : à "Doudou" | 14/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.