Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2020

'Fratelli tutti' – 2. "Proche de notre expérience quotidienne"

16904637_10155087477199583_4276473953505086184_o.jpg

L'encyclique irrite à droite, mais il revient à des chrétiens de surmonter leurs préjugés de milieu pour se laisser bousculer par l'Évangile ! Prochain article : une lecture de Fratelli tutti. Ci-dessous aujourd'hui, ma chronique sur l'encyclique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne :


07102020 chroeco airtemps

 

<< Avez-vous lu la nouvelle encyclique, Fratelli tutti, Tous frères, parue il y a trois jours ? Il faut vraiment trouver le temps de la lire : soit sur le site du Saint-Siège, vatican.va, soit en vous le procurant en librairie. C’est un texte salutaire. Il tombe en pleine actualité. Il fait la lumière sur ce qui ne va pas dans notre société et sur les moyens de changer les choses dans le bon sens. C'est une analyse lucide, très concrète, très proche de notre expérience quotidienne, et pleine d’espérance à la fois humaine et théologique : car les deux peuvent se compléter et s’enrichir mutuellement, on le comprend en lisant ce pape argentin qui parle clair et fort.

En lisant Fratelli tutti, je tombe par exemple sur le paragraphe 179 :

« Sur le plan mondial, la société a de sérieux défauts structurels qu’on ne résout pas avec des rapiècements ou des solutions rapides, purement occasionnelles. Certaines choses sont à changer grâce à des révisions de fond et des transformations importantes. Seule une politique saine sera à même de les conduire, en engageant les secteurs les plus divers et les connaissances les plus variées. De cette manière, une économie intégrée dans un projet politique, social, culturel et populaire visant le bien commun peut ouvrir le chemin… »

Une économie "intégrée dans un projet politique, social, culturel et populaire” ? Cette idée d’intégrer l’économie dans un projet de société qui la transcenderait, qui la ferait servir à autre chose qu’à la domination de la finance, c’est le contraire de l’idéologie imposée au monde depuis quarante ans. Selon cette idéologie dite “globale”, c’est la société qui doit servir l’économie, et l’économie doit servir la finance, laquelle ne doit servir qu’elle-même. Voilà comment on fabrique un monde antinaturel à tous points de vue, avec de lourdes conséquences sur notre vie privée et notre existence personnelle.

Parmi ces conséquences il y a l’isolement croissant des personnes : qu’elles soient mises à l’écart en raison de leur âge ou de leur infériorité sociale, ou au contraire qu’elles se replient sur la défense aveugle de leur statut confortable, dans une indifférence croissante envers les autres. Le résultat de l’idéologie actuelle, c’est l’émiettement de la société.

Et le remède à cela, la planche de salut, c’est de redécouvrir “l’amitié sociale”, comme dit l’encyclique.

Amitié sociale ? le mot sonne bizarre dans une époque où les médias nous font baigner dans une ambiance de conflit de tous contre tous. Mais si l’esprit de fraternité a été chassé de la société séculière, qu’on ne s’étonne pas de le voir revenir sur les ailes du message du Christ. On ne peut que souhaiter le voir renouveler la face de la Terre, comme dit le chant bien connu. >>

 

arton207[1].jpg

 

Commentaires

ZEMMOUR TOUJOURS

> Il faut écouter Zemmour sur l'encyclique. C'est extraordinaire de confusions, d'assertions péremptoire sur le pape et son encyclique.
On dirait la gauche d'il y a 20 ans ... Sûre d'elle-même et plus capable de faire d'effort intellectuel.

Benoît C.

[ PP à BC – Dire qu'autrefois j'ai connu Zemmour sympathique et ouvert... Il est maintenant possédé par son rôle d'imprécateur télé. Esprit médiatique, sors de cet homme ! ]

réponse au commentaire

Écrit par : Benoit C. / | 08/10/2020

RIGIDES

> Les idéologues se font phagocyter par leur idéologie ... Une lecture rigide du monde finit par rendre l'homme qui la produit aussi rigide.
______

Écrit par : Benoit Cs. / | 13/10/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.