Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2020

Appel franciscain mondial pour 'La révolution Laudato Si'

écologie,catholiques

Joie sans aucun doute de François d'Assise, Hildegarde de Bingen, Jean-Paul II et bien d'autres – dont Jean Bastaire qui avait tant souhaité cela : l'ordre franciscain mobilise pour l'écologie intégrale ! Ma chronique à Radio Espérance (Toulouse Midi-Pyrénées) : 


<< Cette semaine écoutons l’appel mobilisateur lancé par les frères de saint François. Il s’intitule : Des franciscains du monde entier se joignent à la révolution Laudato Si’.  C’est une campagne catholique mondiale visant à appliquer les préconisations de l’encyclique sociale du pape François. Elle a commencé fin mai, et durera jusqu’au 24 mai 2021. Les franciscains expliquent :

« La Révolution Laudato Si’ est une campagne mondiale dont le but est d’animer et de promouvoir la conversion écologique intégrale, c’est-à-dire une écologie environnementale, économique et sociale… La crise sanitaire provoquée par la pandémie de COVID-19 nous rappelle notre fragilité et nos limites. Avec douleur, nous avons assisté à la mort de nombreuses personnes, aucun d’entre nous n’est resté étranger ou protégé face à cette urgence internationale. Nous constatons que tout est intimement lié. Malgré l’incertitude, ne perdons pas espoir. Selon les propos du ministre général de l’ordre des Frères mineurs, Michael Perry, “ce n’est pas le moment de nous enfermer en nous-mêmes. Laudato Si’ nous encourage à sortir, à ouvrir nos bras. Elle nous rappelle que nous sommes tous connectés et que le cri des pauvres est notre cri, le cri de la terre l’est aussi". Aujourd’hui plus que jamais, nous avons la possibilité d’imaginer un nouveau monde pour demain. Dans ce contexte, nous pensons que les enseignements de l’encyclique Laudato Si ’peuvent offrir un cadre plus humain et plus fraternel pour réfléchir à un développement intégral et plus juste pour toute l’humanité. Pour cette raison, frère Michael Perry nous invite à rejoindre une révolution spirituelle, "une conversion de l’esprit et du cœur qui nous rapproche de la réalité de la vie". En plus des événements qui se tiendront dans le monde entier, l’initiative présente une série de ressources pour la liturgie, la réflexion et la formation. Toutes les informations sur www.laudatosirevolution.org

Voilà l’appel de l’ordre franciscain, héritier direct de l’esprit de saint François d’Assise. Il faut le prendre au sérieux. Il faut empêcher que le monde d’après ne ressemble au monde d’avant… en pire !  Le Covid-19 nous donne un avertissement ravageur sur les dangers d’un système mondial sacrifiant l’homme à l’économie et l’économie à la finance. Il nous montre quelles retombées désastreuses ce système a sur l’être humain et sur la nature. Depuis saint Jean-Paul II et son appel vibrant du 1er janvier 1990, le magistère de l’Eglise catholique est en première ligne pour demander un changement radical dans la finance et l’économie mondiale. Sachons-le ! Faisons-le savoir !   >>

 

 

écologie,catholiques

 

Commentaires

À L'OEUVRE

> Oui,en effet. Bravo à l'ordre des Franciscains pour cet appel à une prise de conscience qui aille jusqu'à l'efficience, et n'en reste pas aux voeux pieux ou aux veillées de prière (contre lesquelles je n'ai bien sûr rien, si elles ouvrent vers la tête et les mains actives).
C'est une révolution qui se trouve devant nous, dès aujourd'hui.
Que faire ? Comment faire ? De bien des endroits il y a des idées qui n'en restent pas aux idées... : alors, à l'oeuvre citoyens et de toute notre audace et volonté abreuvons notre avenir.
______

Écrit par : Jean-Claude / | 16/06/2020

DU CONCRET

> Au gré des mues de chaque ordre ou organisation catholique, j'ai l'impression pénible de lire toujours les mêmes appels avec les mêmes mots, dans un ordre légèrement différent, tout en donnant des leçons au monde, qui ne nous a pas attendus pour se sensibiliser.
En attendant rien ne change, encore moins dans l'église (cf Le Guépard).
Avant d'appeler les mondes de la finance et de l'économie à se réformer nous pourrions balayer devant notre porte. C'est le seul moyen d'entrer en cohérence et d'espérer être des prophètes. Et c'est ce que le pape nous demande dans LS.
Voici par exemple ce que nous pourrions faire:
- Convertir au bio les terres catholiques françaises (sur le plan mondial l'Eglise serait le plus gros propriétaire terrien) et les mettre à la disposition de jeunes agriculteurs. Gérer écologiquement les forêts.
- Engager toutes les communautés catholiques, les paroisses et les établissements scolaires privés catholiques dans la décroissance à commencer par la consommation d'énergie, l'alimentation et les déplacements, dans un esprit d'ascèse et de sobriété. Donner des objectifs précis.
- Ne plus permettre que les offrandes eucharistiques soient corrompues ou souillées par la chimie: a minima bio et les moins corrompues possible. Qu'elle redeviennent réellement le fruit de la terre et du travail de hommes.
- Défendre la vie certes mais alors dans toutes ses dimensions; les marches pour la vie devraient s'étendre à la défense de la vie animale et végétale pour prendre pleinement conscience de l'effondrement de la biodiversité et de nos devoirs vis-à-vis de la Création, afin de changer nos comportements prédateurs,
- Se mobiliser contre les lois de bio-éthique mais aussi savoir rejoindre les mouvements qui défendent la nature. Encourager les catholiques à les rejoindre et à s'opposer aux projets de lois portant atteinte à l'intégrité de la nature.
- Promouvoir le retour à la pratique de jeûnes réguliers (vendredis, périodes liturgiques de l'Avent, et du Carême) comme cela était l'usage autrefois dans l’Église catholique et encore
aujourd'hui chez nos frère orthodoxes.
- Demander aux fidèles d'introduire dans leur examen de conscience avant de se confesser, les péchés commis contre la Création.
- Créer au sein de la CEF un service national « Alliance avec la Création et Révélation » ou toute autre nomination, chargé par exemple :
◦ de veiller à la mise en œuvre des orientations décidées par les évêques en matière d'écologie intégrale,
◦ de soutenir et approfondir spirituellement la conversion à l'écologie intégrale au sein de l’Église
◦ de développer les liens avec la société civile et les ONG
. d'encourager les mouvements scouts à se réformer en profondeur pour adopter une charte Laudato Si.

Et que sais-je encore...
Au lieu de cela des mots, toujours de mots, ad nauseam.

Bertrand


[ PP à Betrand :
– Bien d'accord.
– Le jour où les monomanes des "marches ppour la vie" se seront convertis à l'écologie intégrale (et pour certains d'entre eux, à ne plus rejeter le pape François), c'est que l'Esprit Saint aura agi sur eux.
– En lien avec le site franciscain, le site 'Laudato Si Revolution' (en anglais) s'engage à publier des informations sur les actions concrètes. A suivre...]

réponse au commentaire

Écrit par : bertrand / | 16/06/2020

LES CHEVALIERS DE COLOMB

> https://www.ncronline.org/news/opinion/priestly-diary/im-done-knights-columbus
Le Conseil suprême des Chevaliers de Colomb aurait invité Donald Trump à se rendre au sanctuaire national Saint-Jean-Paul-II de Washington : le président avait eu sa photo "protestante" la veille, il devait donc en avoir une "catholique" le lendemain ! Logique très curieuse mais c'est ce qu'affirme un chevalier américain 'du quatrième degré', le P. Peter Daly.
Son propos indique une bataille en coulisses entre l'archevêque de Washington, Mgr Wilton Gregory, et la mouvance Chevaliers de Colomb-LifeSiteNews-Church Militant-Trump.
Le P. Daly rapporte très justement que le racisme est un péché, certainement un péché grave, et doit être condamné : la visite présidentielle au sanctuaire, en contribuant à instrumentaliser la question raciale, n'aurait dû être autorisée que par l'ordinaire du lieu, Mgr Gregory ; or elle l'a été par le 'Chevalier suprême' Carl Anderson et par l''Aumônier suprême' et archevêque de... Baltimore, Mgr William Lori. Mgr Gregory l'a critiquée publiquement dans les heures qui ont suivi la publication de la photo présidentielle devant le feu pape polonais.
Le P. Daly rappelle par ailleurs les liens qui existent entre M. Anderson et un sénateur ségrégationniste qui s'était opposé à la création aux États-Unis d'un jour commémorant l'assassinat de Martin Luther King en 1968.
On apprend que ce même Anderson est payé comme un PDG du Dow Jones et que les Chevaliers de Colomb, loin de l'image un peu ridicule de ses membres à smoking, épée, bicorne et plumes de couleur, sont une compagnie d'assurance brassant vingt-deux milliards de dollars d'actifs.
On ne peut que comprendre la décision du P. Daly, qui quitte les Chevaliers de Colomb : soutenons Mgr Gregory !

Écrit par : Philippe de Visieux / | 17/06/2020

TRUMP AIME VIGANO

> https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1270842639903006720?lang=fr
Donald Trump remercie Mgr Vigano pour la lettre qu'il lui a envoyée (et qui n'est peut-être pas de sa main) : si l'expéditeur et le destinataire considèrent que cette énième opération freinera le pape François dans sa volonté de dialoguer avec la Chine, ils se font beaucoup d'illusions.

N.B. Le style de la lettre est trop américain pour faire croire à une missive écrite par le prélat italien. J'ajouterais que Mgr Vigano n'irait sans doute pas jusqu'à écrire qu'il eut "le privilège et l'honneur d'être envoyé par le pape Benoît XVI comme nonce apostolique" à Washington : l'homme vécut cette nomination comme une gifle du cardinal Bertone qui souhaitait ainsi éloigner un gestionnaire du Vatican un peu trop scrupuleux. On aurait aimé qu'il ait les mêmes scrupules vis-à-vis du pape actuel !

PV


[ PP à PV – On sait que Vigano n'est qu'un prête-nom. Son pamphlet contre le pape en 2018 était d'un journaliste italien, et ses textes US sont fabriqués dans les barbouzières religieuses de Trump : Napa Institute, EWTN...]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 17/06/2020

LES FRÈRES RATZINGER

> https://fr.aleteia.org/2020/06/18/le-pape-emerite-benoit-xvi-en-allemagne-pour-rendre-visite-a-son-frere-malade/

L'évêque émérite de Rome a été honteusement instrumentalisé ces derniers mois. Mais aujourd'hui, le coeur de Benoît XVI est certainement loin de toutes ces vilenies. Pour la première fois depuis sa renonciation, l'ancien pape a quitté la péninsule italienne : au chevet se son frère probablement à l'article de la mort, à Ratisbonne, ayons une pensée et une prière pour "l'humble travailleur dans la vigne du Seigneur" que nous aimons tous, ainsi que pour son frère aîné.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 19/06/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.