Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2020

“Scandale” de la note Le Gendre : encore un symptôme

l-interview-politique-du-20-avril-2020-gilles-le-gendre-20200420-0905-df767a-0@1x.jpeg

La Macronie encore plus en convulsions depuis que Marianne a divulgué, cette semaine, une "note secrète" à l’Elysée écrite par Gilles Le Gendre (en théorie chef de file des députés macronistes)... et surtout dirigée contre Edouard Philippe :


Il s’agit d’un projet de nouveau gouvernement, et M. Le Gendre a commencé par soumettre sa liste pour avis à Philippe Grangeon, “principal conseiller politique” de M. Macron. Révélant à la fois la haine de M. Le Gendre envers M. Philippe et son mépris envers les députés LREM, cette note soulève une triple tempête : 1.  chez ces députés, vexés à mort par une phrase affirmant (à l’intention de l’Elysée !) qu’aucun d’entre eux n’est “crédible” ; 2.  à Matignon, où M. Philippe – maintenant persuadé d'avoir un grand avenir – feint de mépriser Le Gendre et sa note ; 3.  à l’Elysée, où les balourdises de la Macronie (Le Gendre, Ndiaye, Castaner etc) exaspèrent un président de plus en plus empêtré.

D’autant que les suggestions contenues dans la note ne témoignent pas d’une grande lucidité. Passe encore de proposer M. Le Maire à la place de M. Philippe :  affichée par le ministre de l’Economie, cette ambition n’a pas encore l’air d’agacer l’Elysée. Mais l'idée de confier les Affaires étrangères au très emporté Manuel Valls, qui redeviendrait ainsi ministre à Paris alors qu’il ne sait plus s’il est français ou hispano-catalan [*] ? D'autant que la note Le Gendre le qualifie de ”poids lourd” bien que la cote de M. Valls en France tende aujourd'hui vers zéro ! on voit que la lucidité des leaders LREM tend vers zéro elle aussi. Ce que semble confirmer l’enquête de Marianne, selon laquelle M. Le Gendre a l'inconscience de se proposer comme ministre des relations avec le Parlement  – alors qu'il exprime son dédain des députés !  En fait de relations avec lui, maintenant les élus LREM veulent le passer à la trappe.

Pas seulement eux, d’ailleurs… Des ministres disent aux journaux qu'avec sa note M. Le Gendre a “signé son arrêt de mort” : par “imprudence et impudence”, précisent-ils.

Mais l’impudence et l’imprudence, sans compter l’incompétence, caractérisent le personnel macroniste depuis 2016-2017. Il en a fait la démonstration dans tous les domaines. Aveuglés de dogmes d’école de commerce, ces hommes et femmes  se sont révélés dangereux amateurs en politique. Et dotés d’un esprit grossier... On le voit dans le ton lui-même de la note Le Gendre, symptomatique d’un affaissement culturel : pour désigner sa liste d’éventuels ministres, M. Le Gendre parle de “casting” ; il demande au conseiller de l’Elysée si ce projet de liste lui paraît ou non “déconnant”.  Et M. Grangeon, dans sa réponse, ne paraît pas s’étonner de ce vocabulaire... On dit que le président de la République est un homme de culture : c’est heureux, parce qu’on se demande – sinon – de quoi il aurait composé son entourage.

 

__________

[*] “Qui a deux maisons, perd sa raison” (proverbe).

 

 

 

 

dokjytlxoaapm_i.jpg

 

 

17:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gilles le gendre

Commentaires

GUÈRE SURPRENANTE

> La note de M. Le Gendre donne tellement l'effet de n'importe quoi (dans l'ensemble et dans les détails) qu'on pourrait croire à un canular. Mais à la réflexion elle n'est guère surprenante, vu ce dont se sont montrés capables jusqu'à présent les copains de la Macronie.
Sur la manière qu'a M. Macron de s'entourer, on serait porté à penser que c'est le cas classique du chef qui s'entoure de médiocres afin qu'aucun ne lui fasse d'ombre. En général, cela ne donne rien de bon, les craintes d'un tel chef pouvant être le signe de piètres qualités.
______

Écrit par : Sven Laval / | 06/06/2020

LE PIRE SERAIT LE MEILLEUR

> Oh ! Il se préparerait donc un gouvernement de "combat" en vue des élections présidentielles ? Pour ceux qui ne veulent pas les voir revenir, la proposition de M. Le Gendre est peut-être une bonne proposition, en fait. À moins qu'il y ait pire ... pardon, je veux dire meilleur.
______

Écrit par : Yvan / | 06/06/2020

PAS UN JEUNOT

> Le pire, c'est que ce n'est pas un jeunot encore immature dont on pourrait dire que le fait d'être élu lui est monté à la tête.
C'est peut-être, au rebours, de la sénescence précoce ?
______

Écrit par : Bernadette / | 07/06/2020

VRAIMENT ?

> C est de la basse politique tout cela.
Aucun intérêt.
Aujourd'hui fêtons la Sainte Trinité et ouvrons notre coeur et notre intelligence à l Esprit de Vérité.

Roger


[ PP à Roger :
Prenez-vous la foi en la réalité trinitaire pour un refuge loin des réalités d'ici-bas ?
Loin d'être "sans intérêt", la dégradation du politique (croissante depuis vingt ans) est un sujet d'urgence. Si nous nous taisons sur ce phénomène et ses causes, il ne faudra pas s'étonner que la suite soit pire.
Pour mémoire :
"Les dérives de la politique politicienne ne doivent pas faire oublier la grandeur de la fonction politique... Les chrétiens ne peuvent déserter les réalités politiques, puisque le politique est un des lieux où se joue la vie des hommes et des communautés humaines..."
(Les évêques de France, 'Catéchisme pour adultes' §§ 570-572, 13 éditeurs 1991).]
______

Écrit par : Roger / | 07/06/2020

LEGENDRE

> "Déconnant" ? N'oublions pas que Gilles Legendre est "sans doute trop intelligent, trop subtil" (ipse dixit)
______

Écrit par : E Levavasseur / | 08/06/2020

"CUMULARD"

> Notons que M. Le Gendre propose de remplacer Sibeth Ndiaye au porte-parolat par lui-même tout en accédant aux fonctions de ministre des relations avec le Parlement. Un "cumulard" comme aurait dit Georges Marchais : après Benjamin Griveaux il y a trois mois, Gilles Le Gendre a péché par imprudence et sans doute, effectivement, par impudence. Il aurait dû se souvenir qu'à Rome, qui entre pape au conclave en sort cardinal...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 09/06/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.