Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2020

Une nouvelle façon de vivre ?

Eco.jpg

Contrecoup du viol illimité de la création par notre type de société, la pandémie nous rend le sens des limites : elle nous donne une leçon de modestie – version laïque de l'humilité. Puissions-nous choisir l'écologie intégrale, changer de façon de vivre et réussir à l'imposer à l'économique par le politique ! Ma chronique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne :


http://www.radiopresence.com/IMG/mp3/13052020_chroeco_air...

 

<<  Bonjour à tous. La pandémie est toujours le sujet unique de nos journaux et elle risque de le rester. Nous en sommes donc au déconfinement : les Français, comme le reste de l’humanité, savent que le coronavirus est là pour longtemps et que la recherche du vaccin ne semble pas près de déboucher. C’est donc une nouvelle façon de vivre que nous devons apprendre. Mieux : cette nouvelle façon de vivre, nous devons apprendre non seulement à la subir, mais à la vouloir.

Car le Covid-19 (souvent mortel) est redoutable, multiforme et surtout insidieux : nous le transportons avec nous tant qu’il est silencieux, nous le transmettons à autrui sans le savoir. Il peut rester un ou deux mois en embuscade dans une région et exploser tout d’un coup. Seuls des irresponsables sont capables de nier cette réalité. Mais pas nous. Nous disons oui à une nouvelle façon de vivre. Elle est incontournable parce que la condition humaine, l’écologie intégrale (et non les pouvoirs publics !), nous l’imposent pour notre avenir.

Oui : notre existence va se doter de contraintes... La nature vient de nous réapprendre le sens des limites. Et ça, c’est déjà une révolution par rapport à l’ancien régime consumériste et hyper-individualiste qui régnait sur nous depuis les prétendues Trente Glorieuses :

– un consumérisme qui nous persuadait que justement il n’y avait PAS de limites à notre consommation d’objets, de voyages, etc ;

– un hyper-individualisme qui nous enfermait mentalement dans l’égocentrisme : ignorer les autres, faire comme si notre moi seul existait...

Au fil des semaines du confinement, nous avons redécouvert (ou simplement découvert) que nous avions besoin des autres. Affectivement, parce que l’être humain est social. Et matériellement, parce que l’entraide entre voisins devient vitale en période de crise. Nous entrons aujourd’hui dans une société chamboulée, une société à construire, où l’attention envers autrui deviendra le nouveau ciment.

Quant à ceux d’entre nous qui sont croyants, par la prière ils baignent dans la communion des âmes en Dieu, qui unit les vivants et les défunts. Les croyants ont donc été, ils sont et ils seront les moins isolés de tous : les moins fondés à se plaindre ! Et ils devront être parmi les principaux fournisseurs du nouveau ciment de la solidarité. Finalement, réjouissons-nous : ce que nous vivons et ce que nous allons vivre, c’est ce que le deuxième concile du Vatican appelle un "signe des temps". Soyons vigilants et responsables.  >>

 

 

 

Papa-collage-302x188.jpg

 

 

Commentaires

UN AUTRRE RAPPORT AUX RÉALITÉS

> La sagesse des canards.
Le confinement nous a conduit à un rapport plus souriant à la nature. Ainsi les canards des pièces d'eau des jardins des Tuileries et du Palais-Royal à Paris ou du parc de la Tête d'Or à Lyon, constatant que les humains avaient disparu ("on peut y aller, ils sont tous partis !"), ont décidé d'aller voir plus loin que leur pièce d'eau habituelle (on imagine qu'ils en rêvaient depuis toujours). Les premiers ont été surpris en train de traverser l'avenue de l'Opéra à Paris et les seconds se sont installés devant l'entrée d'une mairie d'arrondissement à Lyon en refusant obstinément qu'on les en déloge. Le confinement est riche d'enseignements pour découvrir un autre rapport à la vie, au réel, aux autres et à soi-même !
______

Écrit par : B.H. / | 13/05/2020

LE CHANGEMENT

> ien d'accord avec vous.
Soyons des liens pour tisser nouvellement.
"Soyons le changement que nous voulons pour le monde", disait à peu près Gandhi.
______

Écrit par : Jean-Claude / | 13/05/2020

GUYANE : LE POUVOIR AUTORISE LE PROJET NEFASTE 'MONTAGNE D'OR'

> https://www.liberation.fr/debats/2020/05/13/guyane-monsieur-macron-la-republique-a-mauvaise-mine_1788060

Encore un décalage entre les paroles et les actes : la commission départementale des mines de Guyane a émis un avis positif au lancement du projet minier de la Montagne d'Or.
On le sait, le précédent projet avait été refusé par la commission : c'était sans compter sur l'obstination des investisseurs qui présentent un nouveau projet de méga-mine, cette fois-ci validé.
Opposons-nous à ce délire avant qu'il ne soit trop tard.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 14/05/2020

DÉLIRE ET RÉALITÉS

> Cher Patrice, je ne sais pas si Mgr Vigano et ses consignataires partageraient votre analyse.
https://www.valeursactuelles.com/societe/covid-19-la-charge-sans-concession-de-plusieurs-cardinaux-119110
Cela étant, tout n'est pas inintéressant (limitation des libertés, contrôle des personnes, répercussions sociales, intérêts bien sentis des industries pharmaceutiques, projets douteux d’entités supranationales nourrissant de très forts intérêts commerciaux et politiques...).

Bertrand


[ PP à Bertrand – Mgr Vigano et les autres animateurs du liobby intégriste ne partageraient évidemment pas mon analyse ! Et que leur appui-feu médiatique soit 'Valeurs actuelles' (ou la publication qui porte aujourd'hui ce nom) achève de les disqualifier !
Qu'il y ait aussi des bribes de réalité parmi leur texte délirant n'étonnerait pas un aliéniste. Mais c'est leur sincérité qui est en cause. Feindre de critiquer les multinationales et le pouvoir de l'argent quand on est liés à Legatus et au Napa Institute, ça prête à rire : un peu comme M. Macron quand il feint de vouloir soustraire quelque chose aux marchés...]

réponse au commentaire

Écrit par : bertrand / | 14/05/2020

SOMMES-NOUS EN ÉTAT DE "SORTIR" ?

> Cette "nouvelle façon de vivre que nous devons apprendre" ne va pas de soi, cher PP, mais nous dirons qu'elle va de foi.
Et, de fait, dans cet ordre d'idées, "l'Eglise en sortie", qui caractérise la pastorale évangélique du pape François, n'a de cesse se nous confronter à notre vocation à évangéliser sur le fondement de l'écologie intégrale… Un bien vaste programme en vérité…
Car qui dit écologie dit respect du vivant, dit nature, dit campagne, qui dit campagne dit hospitalité ou hôpital de campagne, qui dit hospitalité dit souci de l'autre qui est un frère et un vivant, intégralement, qui dit souci du frère dit fleurs de la Création et des évangiles à protéger et cueillir et offrir par les voies et chemins, qui dit voies et chemins dit richesses et pauvretés reconnues, qui dit richesses et pauvretés identifiées dit partage, qui dit partage dit bien commun et communion, qui dit bien commun et communion dit paix sociale, joie des familles, salut dans le Christ… j'en passe… Vous voyez le boulot !
Pèlerins, il est temps de sortir de l'auberge… Mais surtout, pour la plupart, sommes-nous en état de "sortir" ?
______

Écrit par : Denis / | 15/05/2020

"EN TANT QUE MÉDECIN"

> Ce sont toujours les mêmes qui signent ce genre de tribune...
ils sont surtout dans un délire quasi complotiste qui nuit gravement à leur crédibilité.
Quand on en est à dire que ce petit virus n'est pas bien méchant et destiné uniquement à soumettre des bêtas abusés par je ne sais quelle force obscure... force persecutrice des catholiques en prime, on est déjà mal parti dans l'argumentaire.
Cela me fait bondir que certains en soient encore à minimiser la dangerosité de ce virus.. Il faudrait les inviter à venir faire un stage dans les services hospitaliers d'île de France qui sont encore bien surchargés mais qui espérons le ne se retrouveront plus jamais dans le chaos d'il y a qielques semaines. On a jamais vu une grippette saturer les services, obliger a monter en catastrophe un hôpital militaire, ou improviser des lits de réanimation un peu partout, supprimer des centaines de planifications chirurgicales, donner à voir des chirurgiens venir en renfort dans les unités covid montées à la hâte ou des rhumatologues être amenés à gérer une maladie infectieuse... parcequ'il fallait mettre des malades partout où il y avait la place... réaliser 700 transferts par les airs, par la terre, par les rails de patients de région à une autre ou d'une frontière à l'autre..Et la liste est si longue...
En tant que médecin, je n'avais encore jamais vu une chose pareille... Et encore, le virus a moins circulé parce que les hommes ont cessé de circuler...
Ce virus est extrêmement sérieux, faudra t il le redire. Je suis d'accord avec le fait de ne pas céder à une panique : mais être prudent est un acte de charité, protéger les autres par un comportement mesuré sans panique mais responsable n'est pas une option !

Marie-Do


[ PP à Marie-Do
– Merci de votre témoignage médical.
– Les seuls médecins qui aient signé le libelle Vigano sont un tout petit cercle d'illuminés italiens opposés à toute vaccination ! Additionné à l'influence des âneries de Trump sur l'ultradroite occidentale, ça donne la mesure de l'ensemble de la démarche.
– Un homme comme le cardinal Müller, qui a exercé de hautes fonctions au Vatican (avant d'être évincé à juste titre par le pape), se rend-il compte du tort que lui et ses cosignataires causent à l'Eglise aux yeux de la masse des gens ? La faire passer pour une secte de fous dangereux, genre Wacco, est le seul résultat que ce groupe puisse obtenir. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Marie-Do / | 16/05/2020

LA HONTE

> "Nouvelle façon de vivre" ? Déjà, que les Français adoptent des comportements civils et respectueux en toute circonstance. Ainsi, ce type de comportement serait inimaginable en Allemagne (la "grosse concession Volkswagen" pour reprendre l'expression - peut-être un peu réductrice- de l'un des intervenants sur le présent blog) :
https://fr.yahoo.com/news/collègue-sest-fait-éternuer-dessus-053133069.html
Franchement, il y a des jours où on a honte d'être Français...
______

Écrit par : Feld / | 16/05/2020

À Philippe de Visieux

> La politique à la Necker menée par les libéraux (des emprunts continuels* sous prétexte de diminuer les impôts) les oblige à rechercher de l'or.
Il était donc obligé que la renonciation à cette immense mine d'or de Guyane soit un mensonge.

* politique d'emprunts continuels déjà commencée par les socialistes soyons juste, avant même que les socialistes soient devenus libéraux.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 16/05/2020

@ Feld

> Tu es le premier à t'indigner qu'on réduise par exemple, les Arabes au comportement des racailles alors pourquoi réduis-tu le fait d'être français au comportement de quelques-uns ?
Comportement qui d'ailleurs révolte tous les autres Français (sinon il n'y aurait pas cet article !)
Tu crois que de Gaulle est content de voir que tu écris ça ?
Mh ?
Comme pénitence tu diras un "notre général" et un "je vous salue Charles".
Et puis ne te fais pas d'illusions sur comment ça se passe dans les autres pays surtout ceux où l'argent est roi et même dieu. Peut-être que que chez eux, les gens mettent leurs masques mais ils se fichent des autres en dehors : le camionneur hollandais que j'ai vu il y a 2 jours à côté de chez moi, se foutait complètement de le mettre.
" bah, on est en France non ?"
Les Allemands sont disciplinés entre eux et chez eux mais c'est un secret de polichinelle qu'ils ne sont absolument pas respectueux des autres.
J'ai travaillé 20 ans dans une entreprise internationale : c'est suffisant pour savoir ce que valent tous ces clichés sur la discipline des uns et l'indiscipline des autres, face aux réalités.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 16/05/2020

Feld,

> vous généralisez certains comportements à tout un peuple, et vous exonérez les autres sur un claquement de doigt. Et vous trouvez que les autres intervenants sont "réducteurs" ? Tenez, un peu de grain à moudre.
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/05/16/l-allemagne-s-inquiete-de-la-radicalite-des-manifestations-corona-au-succes-grandissant_6039861_3210.html
______

Écrit par : Paul Delois / | 16/05/2020

Bertrand à PP et Marie-Do

> Loin de moi l'idée de cautionner d'une quelconque cette folie de M. Vigano en vous en faisant part. L'objectif était simplement de signaler cette turpitude du monsignore et surtout cette nouvelle attaque si peu indirecte de l'autorité du pape. Et effectivement, comme vous le signalez cher Patrice, cette tribune cause du tort à l'église, j'en ai été témoin.
J'imagine que la prière commune à l'occasion des 5 ans de Laudato Si doit le faire bondir.
https://laudatosiweek.org/fr/prayer-fr/
______

Écrit par : bertrand / | 16/05/2020

@ Eric et Paul Delois (et aussi à Paul Arthem, qui m'avait répondu sur l'Allemagne sous un autre fil... )

> C'est trop laid, c'est trop laid : j'ai trollé, je le reconnais. Eric, j'accomplirai la pénitence que tu m'as donnée (je le ferai avec onction et componction).
Je ne suis pas un grand spécialiste de l'Allemagne, mais j'y vais assez régulièrement. Mon épouse et moi avons un certain nombre d'amis là-bas. Je suis conscient des difficultés que connaît ce pays (pauvreté, vieillissement de la population, affaiblissement du "consensus démocratique", ...) mais j'ai quand même l'impression d'une société moins fragmentée, (un peu) plus apaisée qu'en France. Avec un sens civique plus développé au quotidien (anecdotique, mais quand même : j'ai été frappé du nombre de vélos que leurs propriétaires laissaient sans antivols, certains de ne pas se les faire voler ! ). Un sens de l'autodiscipline (même chez les jeunes) que nous n'avons pas. Un pays qui a su rester une nation industrielle. Egalement, des "chemins d'excellence" plus diversifiés qu'en France où, si tu n'es pas X ou énarque (de préférence sorti dans un des "grands corps"), tu n'es rien...
Ceci dit, même si les Eglises "font partie du paysage", je trouve que c'est une société très matérialiste. J'y connais très peu de gens qui ont fait la rencontre du Christ Vivant. L'Eglise catholique est riche, chargée de la gestion de ce que l'on qualifierait en France de services publics (la Caritas allemande est très puissante). Mais encore plus perméable qu'en France à l'esprit du monde et au "politiquement correct", à tel point que la conférence épiscopale allemande est maintenant quasiment schismatique.
______

Écrit par : Feld / | 19/05/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.