Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2020

Le pape, les peuples, le virus et le libéralisme (2)

ob_f6fe2c_pape-francois-mouvements-populaires.jpg

Sur cette intervention importante, ma chronique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne :


<<  Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais le côté pénible du confinement se double de l’impression d’être enfermés en écoutant et en regardant nuit et jour radios et télévisions ne nous parler que d’une seule chose, le coronavirus, et sous un seul angle, la glose perpétuelle (quitte à faire du remplissage quand on n’a rien à dire de plus que la veille). Pas le moindre recul. Aucune réflexion de fond sur les causes de la situation présente.

Il y aurait pourtant beaucoup à dire… Voici quelqu’un qui prend du recul pour mieux envisager la situation et lui trouver une issue. C’est le pape François. Il vient d’écrire aux mouvements et organisations populaires dans le monde une lettre sur la crise actuelle, et ce qu’il leur écrit tranche positivement par rapport au flot de commentaires des médias. Il faut en lire quelques extraits. Ecoutez, c’est François qui parle :

<< Les paradigmes technocratiques (qu’ils soient étatistes ou fondés sur le marché) ne suffisent pas pour affronter cette crise, ni d’ailleurs les autres grands problèmes de l’humanité. Aujourd’hui plus que jamais, ce sont les personnes, les communautés, les peuples qui doivent être au centre de tout, unis pour soigner, pour sauvegarder, pour partager… >>

Et aussi cela, écoutez encore :

<< Je veux que nous pensions au projet de développement humain intégral auquel nous aspirons, fondé sur le rôle central des peuples dans toute leur diversité et sur l’accès universel aux trois T que vous défendez : terre, toit et travail. J’espère que cette période de danger nous fera abandonner le pilotage automatique, secouera nos consciences endormies et permettra une conversion humaniste et écologique pour mettre fin à l’idolâtrie de l’argent et pour placer la dignité et la vie au centre de l’existence. Notre civilisation, si compétitive et individualiste, avec ses rythmes frénétiques de production et de consommation, ses luxes excessifs et des profits démesurés pour quelques-uns, doit être freinée, se repenser, se régénérer. >> 

Les pistes que propose le pape sont économiquement incorrectes, aux antipodes de celle des chroniqueurs assurant que si ça se passe mal c’est parce qu’on n’a pas encore assez appliqué l’ultralibéralisme : un peu comme nos intellectuels communistes des années 1960 expliquaient que si l’URSS échouait c’est parce que qu’elle n’appliquait pas assez le marxisme. Contrairement aux commentaires sans fin d’économistes toujours surpris par les échecs de leur système et qui n’en finissent pas de disserter comme des médecins de Molière,  les paroles du pape François pèsent leur poids de réalité et de méditation chrétienne bien informée.  >>

 

 

discours-pape-François-Mouvements-populaires-Bolivie-terre-toit-travail-e1436962721637.jpg

 

Commentaires

À PROPOS DE CETTE LETTRE DU PAPE

> Elle met une nouvelle fois en oeuvre la "théologie du peuple" des jésuites argentins : chantier important dans l'Eglise latino-américaine, où il a remplacé les courants qui avaient dévié la théologie de la libération dans les années 1980. (Cf les travaux du P. Scannone s.j.)
Le cardinal Ratzinger avait aidé en son temps à surmonter ces derniers, en collaboration avec le P. Guterrez o.p. : l'un des pères des théologies de la libération. Ce qui avait permis au préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi de constater qu'une théologie de la libération pleinement chrétienne existait enfin.
On mesure ainsi, sans s'en étonner, la stupidité d'un site ultra italo-français affirmant – en toute ignorance – que la lettre de François aux mouvements populaires est une "rechute dans la théologie de la libération".
Un autre site du même tonneau insinue que la lettre du pape contiendrait des "relents de messianisme temporel". C'est ce que ces gens-là disent depuis soixante ans chaque fois que l'Eglise entreprend de donner chair et sang à sa pensée sociale... On ne s'étonne pas que M. Magister, le "vaticaniste" des libéraux-conservateurs, soit l'un des collaborateurs de ce site. ]
______

Écrit par : PP / | 22/04/2020

REGARDS

> Sur la photo, l'échange de regards entre le pape et l'évêque est intéressant. Comment l'interpréter ?
______

Écrit par : Aurélie M. / | 22/04/2020

LE DOCUMENT RATZINGER DE 1985 SUR LES THÉOLOGIES DE LA LIBÉRATION
ET LES DEVOIRS SOCIO-ÉCONOMIQUES

> Pourrais-tu redonner les références des documents de Ratzinger sur la théologie de la libération? Dans mes péripéties de ces dernières années, je les ai perdus....
On commence à voir et entendre la contre-offensive des néo-libéraux pour que rien ne change après...Ce sont vraiment des aveugles ou de véritables sociopathes. Je pense qu'un certain nombre de nos dirigeants (dans toutes les sphères de la vie) ont des problèmes psychiatriques lourds pour nier ainsi la réalité. On cite souvent les cas extrêmes que furent Hitler, Staline, etc. Mais je pense que l'on serait surpris du résultats si on examinaient nos dirigeants actuels censés être "éclairés", "compétents" et "rationnels".

VF


[ PP à VF – Voici la référence :

Congrégation pour la doctrine de la foi
'Instruction sur la liberté chrétienne et la libération'
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19860322_freedom-liberation_fr.html
Spécialement le chapitre V. ]

réponse au commentaire

Écrit par : VF / | 22/04/2020

LA MISÉRICORDE

> Peut être que l’article suivant précise la pensée du pape ?
«  La main qui relève est toujours la Miséricorde. Donne-moi ta main « 
http://www.congresmisericordefrance.catholique.fr/%28noa5qn45rngmglmi0xdlzfja%29/Default6_32.aspx?HeaderID=9&ArticleID=actualites2020-8&DirID=actualites&SubtitleID=Actualités%20%3E&TriID=
______

Écrit par : Bernard B. / | 23/04/2020

NOTRE FOI

> Quand je lis cette lettre je me dis que notre foi est vraiment totale. Elle n est pas limitée à la messe comme le croient certains. Elle inclut l économie et la politique. Bref elle est pleinement matérielle et active. La séparation spirituel temporel n a aucun sens et est étrangère au vrai christianisme.
______

Écrit par : Phil / | 24/04/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.