Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2020

Une Semaine Sainte sans précédent

2vbv5o1.jpg

En France et dans une grande partie du monde, les catholiques vivent une étrange Semaine Sainte à cause du confinement sanitaire... Ma chronique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne :


http://www.radiopresence.com/IMG/mp3/08042020_chroeco_air...

 

<< Les catholiques vivent une étrange Semaine Sainte à cause du confinement sanitaire :  pour la première fois ils ne pourront pas "faire leurs Pâques" comme on disait autrefois, c’est-à-dire communier durant le temps pascal après s’être confessé. Pour la première fois, ils n’auront pas pu vivre à l'église les rites du Vendredi Saint ni la veillée pascale du Samedi Saint. L’Eglise catholique en a pris son parti, par force majeure : signé du préfet de la Congrégation du culte divin, le cardinal Sarah, un Decretum a organisé ces cérémonies en l’absence de fidèles.

Le plus impressionnant est le spectacle du pape, entouré d’une poignée de prêtres et de choristes, célébrant les offices de cette Semaine sainte extraordinaire dans l’immensité des marbres d’une basilique Saint-Pierre interdite aux fidèles.

Paradoxalement, jamais cette basilique vide n’aura paru aussi pleine : c’est au monde entier, par-delà même le peuple catholique, que parle cette semaine le pape François. Et la parole du pape se joint, d’une façon sans équivalent, aux questions qui montent aujourd’hui du monde entier devant l’étendue d’un bouleversement sanitaire, économique, social, et plus tard (sans doute) politique et moral, survenu comme la foudre.

“Le drame que nous sommes en train de traverser nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur”, dit le pape. Cette petite phrase, si on la prend justement au sérieux, est capable de mettre le feu au système de valeurs – ou de peu de valeurs – qui nous est proposé comme horizon indépassable du genre humain depuis la conquête de nos sociétés par le matérialisme mercantile, comme disait Jean-Paul II.

Si on regarde de près l’ensemble de mécanismes qui a conduit à la pandémie actuelle du coronavirus, on découvre qu’elle est étroitement liée au matérialisme mercantile, à ses pompes et à ses œuvres : sans la déforestation et l’urbanisation massive qui favorisent de nouvelles maladies infectieuses, sans les 200 000 avions commerciaux quotidiens transportant des foules à travers le monde, sans le management néolibéral des hôpitaux qui n’a cessé de diminuer leurs équipements et leurs capacités d’accueil, sans la fragilité d’un système financier global qui surréagit à tout, le virus n’aurait pas les effets qu’il a. Il disloque sous nos yeux l’empire mondial du commerce et de la spéculation. Des millions de gens commencent à se demander s’il n’est pas temps, comme dit le pape, de refonder une civilisation sur des bases plus sérieuses : c’est-à-dire plus profondes.  >>

 

 

 

25f9c1066090c2cfc95ede1724322a54.jpg

 

Commentaires

OFFICES & LITURGIES

> Les Offices des Ténèbres et les grands Offices du Triduum pascal en direct (ou en différé) sur la chaîne Youtube de la Province dominicaine de Toulouse :
https://www.youtube.com/channel/UCHzdwgEpfh4UzEN0R3ek64w

Les liturgies "domestiques" du Triduum pascal sur le site d'Ecclesiola :
https://ecclesiola.fr/triduum-pascal-2020/
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 08/04/2020

HENRI MADELIN R.I.P.

> https://www.jesuites.com/deces_du_p_henri_madelin_sj/

L'un de ceux qui avaient longuement réfléchi sur ces questions a rejoint hier la maison du Père : le P. Henri Madelin, s.j., dont j'appréciais l'analyse riche d'une expérience pluridisciplinaire, a succombé aux affres du coronavirus. Prions pour lui.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 09/04/2020

FRANCE RETARDÉE

> La France comparée au Vietnam ... et pas à son avantage ! La plupart des Français étaient conscients du fait que leur pays était une puissance "moyenne" sur le déclin. Là... un pays du tiers-monde ?
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200402.OBS26948/un-francais-residant-au-vietnam-la-france-ce-pays-en-voie-d-enveloppement.html

Sur cette pandémie, je ne sais plus que penser. Jusqu'à présent, j'accordais peu de crédit aux propos dits "complotistes", selon lesquels cette épidémie serait plus ou moins "organisée", au profit de quelques-uns. Mise au pas d'une population rendue docile par la peur et - ensuite- par le chômage de masse, accélération de la société numérique à outrance (et de la société de surveillance généralisée, via le "tracking" post confinement), destruction des classes moyennes, élimination des improductifs, économie réelle en morceaux qui pourra faire l'objet d'appropriations à vil prix ? ... Je commence malgré tout à me poser des questions.
J'ai peur que l'après confinement nous fasse entrer de plain-pied dans une véritable dystopie. Une économie à terre, un Etat définitivement décrédibilisé. Le rachat de toute notre économie par l'Empire du Milieu .. ou par d'autres ? Un période d'anarchie/de guerre civile ? La confirmation du processus révolutionnaire dans lequel beaucoup pensent que nous sommes engagés depuis au moins un ou deux ans ? Bref, quelque chose qui aboutirait au "il n'y aura plus rien" prophétisé par Marthe Robin ?
Là où j'enrage, c'est quand je vois que nos voisins allemands (et je ne parle pas des Autrichiens ! ), qui gèrent la crise avec méthode, vont s'en sortir plus tôt que nous, bien mieux que nous. Comme d'hab', serais-je tenté de dire...
______

Écrit par : Feld / | 10/04/2020

ROAD SACRAMENT

> Pour la Semaine Sainte, on s'organise bien dans le Massachusetts
ce n'est pas bête du tout.
Pour confesser pendant la pandémie, ce prêtre est sur le bord de la route et les gens passant en voiture qui veulent se confesser s'arrêtent à la distance indiquée
https://www.houstonchronicle.com/news/crime/article/Rapid-COVID-19-testing-site-opening-in-Lowell-15184040.php
______

Écrit par : E Levavasseur / | 11/04/2020

MEDJUGORJE

> L'on pense ce que l'on veut des apparitions de Medjugorje (pour ma part, je suis très partagé, et je suis content de voir que l'Eglise s'achemine(rait ?) vers une décision définitive.. la reconnaissance des premières apparitions... et d'elles seules), mais force est de reconnaître que Soeur Emmanuel Maillard, "pasionaria" des dites apparitions, produit de très bonnes choses (livres, enseignements sous forme de vidéos, ..).
En ce moment, à Medj', c'est le désert. Plus de pèlerins, soeur Emmanuel est confinée sur place. Dans des conditions pas toujours évidentes, elle publie sur le site "officiel" des apparitions, depuis le début de la pandémie, en moyenne une vidéo par jour.
La dernière que j'ai vue :
https://www.enfantsdemedjugorje.fr/la-2eme-chance-du-frere-daniele-jesus-tu-es-vivant-2-par-sr-emmanuel-de-medjugorje/
Un cas documenté (il s'agissait de l'un des confrères du Padre Pio) de résurrection d'entre les morts. Non pas une simple NDE, mais le retour à la vie- par l'intercession du padre- de quelqu'un qui avait déjà commencé son purgatoire. Poignant... et déroutant. Le frère Daniele, à son retour sur terre, a fait savoir que, pour lui, la plus grande souffrance au purgatoire avait été le constat du décalage entre le plan de sainteté que Dieu avait eu pour lui et ce qu'il avait réellement fait de sa vie. Avec la pleine conscience du fait qu'il était trop tard pour revenir en arrière ! De fait, le frère a bénéficié d'une seconde chance. Nous, cette chance, nous pouvons la saisir dès à présent !
Mes frères et mes soeurs, avec ce qui risque de nous tomber sur la g... dans les mois qui viennent, ne lâchons pas la main de Marie !
Joyeuses Pâques à tous ! Il est vraiment ressuscité !

ps : je ne suis jamais allé à Medj', mais j'ai retrouvé la foi et le chemin de l'Eglise, il y a 30 ans de cela, en lisant des bouquins sur ces apparitions. Honnêtement, j'ai du mal à admettre que ce "phénomène", qui a été à l'origine de nombreuses grâces (notamment de conversion) soit intégralement l'oeuvre du Démon.
______

Écrit par : Feld / | 11/04/2020

LES "MESSES" DES PROTESTANTS ?

> https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/11/aux-etats-unis-des-pasteurs-recalcitrants-defient-le-confinement_6036350_3210.html
Un exemple du niveau de culture religieuse des journalistes de la presse grand public : des "pasteurs" zélés célébreraient des... "messes" ! Il y a plusieurs jours, je lisais que des "messes" avaient été interdites en Afrique mais néanmoins organisées par des "pasteurs", etc. On ne sait visiblement pas que les pasteurs conduisent des cultes, que les popes célèbrent la divine liturgie et que les prêtres président des messes.
Jamais de tels articles ne seraient passés il y a cinquante ans ; l'époque est hélas celle d'un certain manque de rigueur, quand ce n'est pas à imputer au relativisme ambiant.

PV


[ PP à PV – Celui qui tenterait d'éclairer les journalistes sur ce point, s'attirerait en réponse : "Si on devait tenir compte du vocabulaire des sectes..."
Les mots n'ont plus que le sens que les médias croient pouvoir leur donner. Exemples : "La grande messe annuelle du parti Z..." "L'appli X se diffuse par évangélisation..." Etc. ]

réponse au commentaire

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 12/04/2020

NOS RESPONSABILITÉS

> Jésus nous précède, sorti du confinement avant tous les autres : Il est vraiment Ressuscité ! Joyeuses Pâques à tous !
Mais mesurons nos responsabilités : le Seigneur nous demande d'avoir, nous aussi, des gueules de ressuscités, non de confinés, et ce…
- alors que la pandémie éloigne voire divise nos familles et nous maintient "au tombeau" ; et nous y maintiendra tant que nous serons incapables de vivifier notre "église domestique" ;
- alors que nous sommes privés du lieu, l'église paroissiale, ou nous avons peu à peu intériorisé le commandement du Seigneur, et cherché comment le mettre en pratique : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" ;
- alors que les défauts de nos curés isolés et plus ou moins déprimés, mis sous cloche en direct d'une salle de presbytère, sur Facebook ou Youtube, éclatent parfois en gros plan, nous laissant "à cran" ;
- alors que nos Eglises continuent de briller par leur contre-témoignage, étant donné leur incapacité à unir tous les chrétiens sur l'essentiel (sens de l'eucharistie, date de Pâques etc.) ;
- alors que la plupart de nos évêques feraient toujours la fine bouche sur le projet de consécration de la France au Cœur de Jésus porté par une vingtaine d'associations ;
- alors que nous sommes censés désormais porter la Bonne Nouvelle du Ressuscité en restant à la maison, incapables de faire société autrement que par SMS ou Instagram, ou en battant des mains à la fenêtre pour les soignants, chaque soir à 20 heures, voire en faisant les "drôles" chez PP (merci à lui !) ;
- alors que nos logements sont pour la plupart d'entre eux trop petits pour y installer les 14 stations d'un chemin de croix - et que le ministre chargé des Cultes n'a pas prévu de "déplacement dérogatoire" à ce titre malgré la durée annoncée du confinement…
Allons bon… un jour après l'autre ! Pour aujourd'hui, pour demain, pour la semaine qui s'ouvre, couronnons toutes ces détresses du meilleur des antivirus, le sourire (qui garde la bonne distance) : "Christ est ressuscité… Il est vraiment Ressuscité !"
______

Écrit par : Denis / | 12/04/2020

Alleluia !

> Cadeau du site 'Prixm-Redonner goût à la Bible', tombé dans ma boîte, ce lien avec un concert de janvier dernier de Kanye West & Sunday Service Collective :
https://www.youtube.com/watch?v=06xMWNXTeSE&feature=youtu.be&t=768
______

Écrit par : Denis / | 12/04/2020

LES CÉRÉMONIES

> Toutes ces cérémonies étaient très impressionnantes. Un curieux mélange d'inquiétude et de réconfort. Confiance dans la Providence !
Lors de la bénédiction de Paris depuis le Sacré-Coeur, il me semble avoir reconnu, dans un très bref plan, une personnalité politique très connue.

@ Feld
Sur notre sous-développement:
Un discret décret autorise provisoirement des médecins de pays extérieurs à l'UE à exercer dans les départements et collectivités d'Outre-Mer. Son origine: une demande de députés antillais souhaitant que les Iles aient l'aide de médecins cubains.
https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/sante/feu-vert-pour-faciliter-l-exercice-des-medecins-cubains-aux-antilles-et-en-guyane-552421.php
______

Écrit par : PF. Huet / | 12/04/2020

à Feld :

> Oui, comme vous je ne crois pas que 'Medj' soit à vouer aux gémonies dans son intégralité, loin de là, et je rends grâce à Dieu pour l'oeuvre évangélisatrice que l’Esprit saint a fait naître dans votre coeur par son intermédiaire.
Le pape François s’est exprimé avec beaucoup de clarté il y a quelques années, à bord de l’avion papal : les premières apparitions sont sans doute réelles, mais l’idée d’une Madone « télégraphiste » qui donne ses instructions au quotidien est peu crédible à ses yeux. Cela ne veut évidemment pas dire que Medj ne devrait pas participer à l’évangélisation du monde : votre exemple montre que l’Esprit saint y agit et conduit des hommes et des femmes à la foi en Christ. Ce que l’Église doit faire, c’est enquêter sur la véracité des supposées « apparitions » actuelles et confirmer, le cas échéant, les premières apparitions.
Quoi qu’il en soit, les révélations privées ne relèvent pas du dogme, y compris la quinzaine d’apparitions officiellement reconnues par l’Église : un pape pourrait tout à fait déclarer qu’il ne croit pas, à titre personnel, aux apparitions de Lourdes sans tomber dans l’hérésie (mais il serait hérétique s'il affirmait ne pas croire à la Transfiguration, par exemple).
Les révélations privées ne peuvent apporter d’enseignement qui ne soit déjà contenu dans le dogme : elles ne sont donc qu’un rappel de la révélation publique, seule source de la foi chrétienne. C’est ce rappel que vous avez reçu de soeur Emmanuel qui vous a permis, par la grâce de l’Esprit, de connaître le Christ : en cela, vous donnez raison au pape François qui se réjouissait, dans le vol papal, des nombreuses conversions que Medj a pu et pouvait susciter.
Joyeuses Pâques à vous et aux vôtres !
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/04/2020

MENACES LOBBYISTES SUR L'AVENIR DE NOTRE-DAME DE PARIS

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Notre-Dame-Paris-duels-pied-tours-2020-04-11-1201089042

Notre-Dame, un an plus tard : un premier bilan dressé dans 'La Croix', sans langue de bois.
On apprend qu'en coulisses, tout n'est pas heureux, loin de là, dans les relations Église-État : l'occasion de saluer ce que fait Mgr Aupetit hors caméras pour que sa cathédrale ne devienne pas un musée ; il est par ailleurs atterrant qu'en 2019, certains frères en loge en soient à refuser de voir en Notre-Dame un lieu de culte (c'est ou de la bêtise ou de la mauvaise foi !).
L'idée proposée d'une future entrée dans la cathédrale via la crypte semble peu acceptable ; celle d'un déménagement de la boutique vers le chevet l'est en revanche bien davantage. L'occasion de rendre grâce pour l'absence d'effondrement durant l'année écoulée, la cathédrale étant - rappelons-le - toujours en péril.

PV


[ PP à PV – La malveillance à l'encontre de la cathédrale "lieu de culte" se développe en effet dans les couloirs officiels, et spécialement rue de Valois (sous l'impulsion du lobby LGBT plus que celle du vieux GODF). C'est effarant, sachant que la responsabilité de l'incendie incombe à la nullité d'une société de sécurité choisie par le ministère en fonction d'un seul critère : la réduction drastique des dépenses publiques. Certains voudraient maintenant transformer cette négligence et cette catastrophe en occasion de décatholiciser Notre-Dame de Paris.... Ça paraît énorme, mais c'est dans la logique à la fois idéologique et commerciale (pression des tour-operators) du libéralisme avancé.]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/04/2020

à Patrice :

> Oui, c'est énorme. Je suis d'ailleurs persuadé que les deux liturgies célébrées par Mgr Aupetit post-incendie ont été conseillées à l'archidiocèse d'un point de vue juridique : une église n'est plus affectée au culte si aucune liturgie n'y a été célébrée dans un délai de six mois (l'abbatiale Saint-Ouen de Rouen a ainsi deux messes annuelles, sans quoi la commune pourrait légitimement considérer qu'elle n'a plus d'affectataire). L'archidiocèse de Paris doit veiller à ce que cette obligation soit remplie, à défaut de quoi un collectif LGBT zélé pourrait tout à fait déposer en justice une requête visant à contester à Mgr Aupetit son statut d'affectataire : une église-musée, c'est le cas à Istanbul avec Sainte-Sophie (depuis Ataturk), évitons que ce ne soit le cas à Notre-Dame.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/04/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.