Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2020

Patriote donc social et anti-libéral : la leçon irlandaise

1797r.jpg

La charrue et les étoiles : drapeau très biblique du socialisme irlandais (1916)

Le Sinn Féin a réussi une percée-éclair parce qu'il n'est pas un populisme de droite (faux nez du libéralisme) mais un courant, patriote donc concrètement social, en rupture avec l'engrenage néolibéral.  Y a-t-il en France un seul politique capable d'entendre cette leçon ? Ma chronique à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne :


https://www.radiopresence.com/IMG/mp3/12022020_chroeco_ai...

<<  Je viens vous parler d’un pays qui m’est cher, l’Irlande, mais ce n’est pas pour des raisons sentimentales qu’il faut en parler : c’est parce que l’Irlande vient d’être le théâtre d’un événement politique très significatif, qui n’est pas sans faire écho aux troubles dont la France, par exemple, est agitée depuis plusieurs années.

Je veux parler de la victoire inattendue, aux élections législatives irlandaises, d’un parti, le Sinn Fein, qui triple son score électoral et en devenant le numéro 2 au Parlement de Dublin.

Pourquoi le Sinn Fein était-il rejeté jusqu’ici par les deux partis de gouvernement (tous les deux de centre droit) quoi se partageaient le pouvoir depuis des décennies ?

Parce que le Sinn Fein, parti nationaliste de gauche, parti historique de l’indépendance irlandaise, fut longtemps lié au mouvement de l’Armée républicaine irlandaise, l’IRA, qui mena une guerre civile terrible contre les Britanniques en Irlande du Nord dans les années 1970-1980.

En 1998 l’IRA et le Sinn Fein avaient mis bas les armes ainsi que les extrémistes protestants : ce fut le célèbre Accord du Vendredi Saint à Belfast, d’où naquit la paix civile. En dépit de cela, à Dublin, capitale de la République irlandaise du sud, les deux partis de gouvernement ont maintenu le Sinn Fein dans son placard. Pas de concurrence !

Et voilà que le Sinn Fein présidé par Mary Lou McDonald sort brusquement du placard et rafle la mise, reléguant en troisième position le parti du Premier ministre Leo Varadkar. Alors que celui-ci se croyait fort de son image de bon européen, d’autant plus moderne qu’il est officiellement homosexuel…

Or ce modernisme n’a pas suffi. Parce que le très moderne Premier ministre avait laissé tomber les vrais problèmes du peuple irlandais : la santé publique, la crise du logement, l’aide aux mères en difficulté, le pouvoir d’achat des familles, etc.  Et c’est en s’engageant à changer les choses dans ces domaines-là que le Sinn Fein a gagné le cœur des électeurs.

Comment compte-t-il tenir ses promesses s’il vient au pouvoir ? En rompant avec l’ultralibéralisme qui était au pouvoir depuis des années, et qui avait par ailleurs transformé l’économie irlandaise en annexe des multinationales américaines… avec l’insécurité sociale que ça suppose. Cela   aussi, ça a gagné le cœur des électeurs.

Voilà pourquoi ce qui vient de se passer en Irlande pourrait être médité par les dirigeants politiques et économiques du reste de l’Europe, et par exemple ceux de la France. Regarder ce qui se passe chez les voisins aide parfois à comprendre ce qui se passe chez nous… >>

 

 

logo_presence.jpg

fidelite_mayenne-9.png

 

17:55 Publié dans Idées, Irlande | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : irlande

Commentaires

LA GAUCHE LIBÉRALE

> Faut il être obligatoirement de gôche pour être contre le libéralisme débridé qui asservit les peuples et détruit les civilisations ?
Je remarque que les "forces de progrès" dites de goÔche ont bien manoeuvré dans la mise en place de la marchandisation du monde et des corps... rejoignant ainsi les "forces libérales" dont le seul évangile est le darwinisme social. Ces deux athéismes se fondent dans la même haine du Dieu créateur et de la tradition de l'Eglise,leur objectif est la création d'une "cité nouvelle", "d'un monde nouveau", d'un "homme nouveau". Vous serez comme Dieu...

Z.


[ PP à Z. – C'est bien pour ça que le PS a disparu en tant que force politique. Et que les démocrates US sont partis pour une nouvelle défaite en novembre... Si l'avenir est à l'idole Argent, autant voter pour ses grands prêtres officiels.
ps – Cela dit, les populistes de droite sont des arnaqueurs acquis au système ultralibéral : Salvini, Orban, leurs laudateurs français, etc.]

réponse au commentaire

Écrit par : zitoun / | 12/02/2020

PARADIS FISCAL

> Multinationales américaines qui ont largement profité de la fiscalité irlandaise depuis une quarantaine d’années : l’Irlande est, de fait, un paradis fiscal avec un impôt sur les sociétés à douze pour cent... tout en étant membre de l’Union européenne. Le « dragon vert » a construit l’essentiel de sa croissance sur une optimisation fiscale qui, quand on voit certaines des structures fiscales employées pour échapper à l’impôt, est un doux euphémisme...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 13/02/2020

CASSEROLE

> Cit : "La charrue et les étoiles : drapeau très biblique..."
... et astronomique ; les étoiles sont celles de la "grande casserole", de la constellation de la Grande Ourse.
A qui va-t-elle être accrochée, cette casserole ?
______

Écrit par : Fondudaviation / | 13/02/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.