Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2019

Pseudo-sommet de l'OTAN : l'alliance zombie (1)

20190212_jasmin_otan_first.jpg

L'OTAN n'est pas en état de "mort cérébrale", mais de double absurdité depuis la dissolution du Pacte de Varsovie (1991) et l'inflexion Pacifique de la stratégie US (Obama-Trump). Faute de se l'avouer, les membres de cette alliance zombie  perdent leur temps à Londres aujourd'hui et demain :


 

Postures et éléments de langage : les dirigeants des pays de l'OTAN sont réunis à Londres dans ce qui n'ose plus s'intituler un sommet. Nos médias feignent de trouver ça excitant. Pensez donc : M. Erdogan devant M. Macron, à qui il disait la semaine dernière "mort cérébral toi-même" !  M. Trump lui aussi avec M. Macron, dont il jugeait "insulting" la petite phrase sur l'OTAN "en état de mort cérébrale" ! C'est passionnant ! Comment ces trois stars vont-elles "vivre" leur rencontre ?  Nos médias racontent "en temps réel" les grimaces de M. Trump, la toux de M. Erdogan, les poses de M. Macron devant les caméras. On nous dit aussi que la France est "isolée", les autres Etats étant "choqués" de la phrase macronienne...

Aucun commentateur n'ose rompre l'omertà. Les médias ne critiquent pas l'OTAN. Et l'OTAN en 2019 est un cercle de gens dont le seul intérêt commun est de cacher la vérité.

Celle-ci est pourtant claire : depuis la fin de l'URSS et la dissolution du Pacte de Varsovie en juillet 1991, l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) n'a plus de raison d'être. Elle avait été fondée en 1949 par les Etats-Unis pour faire face à Staline ; soixante ans plus tard, vingt-huit ans après la disparition du "danger soviétique" [*], l'OTAN se décompose en fait mais persiste en paroles.

Ses facteurs de désintégration sont multiples : 1.  la disparition de l'épouvantail soviétique a effacé "l'unité du monde libre" et libéré une tendance de fond du capitalisme : la lutte de tous contre tous y compris entre ex-alliés ; 2. ce qui reste de l'empire américain joue son avenir dans la zone Asie-Pacifique : d'où un désintérêt US d'abord feutré (Obama) puis brutal (Trump) envers l'Europe ;  3. l'attitude de M. Trump en économie est le national-protectionnisme, au contrepied du libéralisme européen qui depuis trois décennies prenait l'OTAN pour son parapluie militaire ; 4.  l'attitude de la Turquie montre que l'atlantisme n'a plus aucun contenu, et que dans ces conditions l'OTAN ferait mieux de disparaître.

Mais le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, belliqueux libéral, persiste à agiter devant les caméras la perspective anachronique d'une guerre de "l'Occident" contre Moscou. Les trois quarts de l'Europe font semblant de le croire, hypnotisés par le fantôme de la protection américaine. C'est l'alliance zombie ! Et le président français ne s'inquiète que du nationalisme du président turc. S'abstenant de questionner le bien-fondé du maintien d'une OTAN aujourd'hui, M. Macron ressemble plus à M. Sarkozy qu'au général de Gaulle... Il faudrait bien autre chose pour avancer vers un nouvel équilibre géopolitique.

________

[*]  Danger qui avait en réalité disparu (faute de moyens) bien avant 1991 : mais épouvantail dont le complexe militaro-industriel américain avait besoin pour vendre de l'armement made in USA dans le "monde libre".

 

 

M. Stoltenberg : le zombi du fjord

otan-secretario-k9o-620x349@abc.jpg

 

19:27 Publié dans Otan | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : otan

Commentaires

LA C.I.A. ET LA NORVÈGE

> Stoltenberg est un économiste : il n'a pas de compétences militaires ou géopolitiques particulières.
C'est sans doute pour cette incompétence qu'il a été nommé à ce poste : il fait ce qu'on lui dit.
J'ai vu qu'il avait longtemps milité pour la sortie de la Norvège de l'OTAN. Devenu premier ministre il a retourné sa veste ; cela cache-t-il quelque chose ? la CIA lui fait-elle du chantage ?
Les Américains sont chez eux en Norvège, ce pays est complètement américanisé**.
On dit que depuis la phrase de Macron, il cherche à calmer le jeu : il cherche à sauver sa place, à se donner une importance.
Il a soutenu le déploiement de l'OTAN dans les pays baltes et en Pologne puis on l'a vu plaider pour une entente avec Moscou pour, je cite, "éviter l'escalade" : si ce n'est pas la preuve que tout cela ne sont des gesticulations...
On gesticule assez pour maintenir des troupes en Europe et la vassaliser mais pas trop quand même ! La Russie n'est pas une menace et il vaut mieux s'armer contre la Chine.

***il y a eu une série assez ridicule où l'on voyait les Russes envahir la Norvège pour... lui prendre son pétrole ! (pour information la Russie regorge de pétrole et de gaz...)
Il faudrait voir si ceux qui ont financé cette série sont américains : les liens entre le cinéma et la Maison-Blanche ne sont plus à prouver: il y a belle lurette que le gouvernement américain se sert des films pour faire passer ses idées.
______

Écrit par : E Levavasseur / | 04/12/2019

TOUTOUS DES AMÉRICAINS

> Que l'OTAN soit inutile depuis la fin du Pacte de Varsovie, c'est l'évidence même et c'est ce que j'avais dit au conseiller défense de Lionel Jospin au cours d'un entretien particulier pendant mon service militaire.
C'était une interview puis à la fin nous avions discuté.
Évidemment j'avais enrobé la chose en commençant par parler d'Athènes et de la Ligue du Péloponnèse rendue inutile par la défaite finale de l'empire perse, mais qu'Athènes avait maintenue pour dominer toutes les cités grecques.
Il m'avait regardé un temps en silence sans doute parce qu'il se demandait si j'avais été chargé de le sonder puis m'avait répondu longuement sans le moindre recours aux phrases toutes faites et ne m'avait pas contredit.
Il était trop intelligent (je m'en suis rendu compte dès les premières minutes de l'entretien) pour ne pas être conscient de tout cela.
J'ai cherché son nom et je l'ai retrouvé sur internet : Louis Gautier et je viens de voir qu'il avait été nommé par Macron pour traiter des questions de défense européenne

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/emmanuel-macron-confie-a-louis-gautier-une-mission-sur-la-defense-europeenne-779393.html

Dans son entretien au Figaro ci-dessous, il présente la nécessité d'une défense européenne non pas comme une prise d'indépendance envers Washington mais comme une réponse à une menace russe... il est bien sûr trop intelligent, et surtout trop renseigné sur l'état réel de la puissance militaire russe et sur les intérêts de la Russie, pour le croire.
En sorte que cette interview n'est pas faite pour renseigner les Français mais pour rassurer les Américains et leurs toutous.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/emmanuel-macron-confie-a-louis-gautier-une-mission-sur-la-defense-europeenne-779393.html
______

Écrit par : E Levavasseur / | 04/12/2019

RETRAIT

> L'argument selon lequel l'OTAN est en état de "mort cérébrale" devrait conduire son auteur à envisager un retrait de la France non du commandement intégré mais de l'organisation.
Hubert Védrine a rapporté que Fr. Hollande lui avait soumis l'hypothèse d'un retrait dès son élection en 2012 : Védrine avait répondu négativement, au risque de faire voir la France comme souffrant d'une "danse de saint Guy" trois ans après son retour dans le commandement intégré. Dix ans après ce retour, la question mérite réflexion.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 04/12/2019

TOUS ATLANTISTES

> L'OTAN reste important pour s'assurer du maintien de l'Europe dans le giron américain. Les USA ne peuvent pas s'en passer. L'OTAN est aussi l'un des fondements de l'UE, et le moteur de son élargissement à l'Est. Son affaiblissement serait vécu comme un drame par Macron et le reste de la classe politique européenne, biberonnés à l'atlantisme, à l'heure où l'UE est en crise.
______

Écrit par : Guadet / | 04/12/2019

U.S. RENÉGATS

> Svp , ne jamais oublier le reniement effectif des USA à leur engagement de ne pas chercher à intégrer dans l'Alliance OTAN les pays de la zone EUROPE CENTRALE, ex -membres du Pacte de VARSOVIE), demandé par Mr GORBATCHEV en 1989 !!!!!!!!
Cela en dit LONG sur la qualité de la parole américaine .
C'est un fait aujourd'hui avéré et connu avec l'accès aux archives de notre histoire contemporaine !
Silence assourdissant de l'industrie médiatique française.
______

Écrit par : Yves Marniquet / | 04/12/2019

IVRES

> Ils perdent leur temps ?
Mais non, ils sont en représentation et les médias leur servent la soupe. Comme de toute façon l'essentiel n'est pas de faire mais de communiquer...
Ces derniers temps, il m'arrive souvent de repenser à cette expression de l'Apocalypse : le vin de la colère de Dieu. Et de fait, nos élites semblent ne pas avoir l'esprit lucide, comme s'ils étaient ivres.
______

Écrit par : Bernadette / | 04/12/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.