Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2019

Nucléaire : le réalisme du pape François

24112019 pope francis in nagasaki.jpeg

...face à l'arme nucléaire et au nucléaire "civil". Ma chronique hebdomadaire de ce matin à Radio Présence (Toulouse Midi-Pyrénées) et Radio Fidélité Mayenne (Le Mans) :


https://www.radiopresence.com/IMG/mp3/27112019_chroeco_ai...

 

<< Le moins qu’on puisse dire à propos du pape François, c’est qu’il n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat. Témoin son voyage au Japon. Le Souverain Pontife a trouvé le moyen de s’en prendre le 24 novembre au nucléaire militaire, et le 25 novembre au nucléaire civil ! Prenant ainsi à rebrousse-poil en 48 heures, dans la moitié du monde, les états-majors politiques et ceux de l’industrie.

Les commentateurs proches des politiques et de l’industrie (oui, il y en a) ont objecté que le pape est bien gentil mais pas très réaliste : étant entendu une fois pour toutes que l’arme nucléaire est indispensable à la défense, et que l’énergie nucléaire est indispensable à la vie de notre société – avec ce chic, dit-on, d’être la seule énergie à ne pas nuire au climat... Cette objection de gens éminemment raisonnables réconforte ceux des catholiques que ce pape indispose, bien qu’il dise en gros la même chose que ses prédécesseurs – quoique de façon plus directe. Mais François est-il irréaliste ? Pas vraiment, si l’on fait attention à ce qu’il a dit au Japon.

(Remarquons en passant que ceux qui critiquent ce pape sont ceux qui ne l’écoutent ni ne le lisent jamais : comme cet ancien ministre de Mitterrand aujourd’hui déchaîné contre l’écologie, et qui croit que l’encyclique Laudato Si a été rédigée par Nicolas Hulot. Preuve qu’il ne connait pas Hulot, et qu’ils n’a pas lu Laudato Si).

Revenons à François au Japon. Qu’a-t-il dit sur l’arme nucléaire ? Trois choses. Primo, que la terreur est incompatible avec une paix stable : c’est une évidence.  Secundo, que la technologie miniaturisant les bombes rend aujourd’hui le danger nucléaire plus probable qu’hier : ce que M. Trump a annoncé lui-même, en toutes lettres et avec satisfaction... Et tertio, le pape a constaté que l’arme nucléaire est incapable de répondre à l’ennemi dont les Etats ont à se défendre aujourd’hui : le terrorisme international. 

Ce sont des arguments plus réalistes que ceux de théoriciens de la dissuasion qui se croient encore à l’époque de la guerre froide.

Et sur le nucléaire civil, qu’a dit François ? Qu’il soutient les évêques japonais, lesquels demandent la fermeture des centrales nucléaires depuis la catastrophe de Fukushima... Les évêques japonais ont de solides raisons de demander cela : la fragilité des centrales, les entourloupes dangereuses de leurs managers, et le problème infernal des déchets dont on ne sait pas quoi faire ! Voilà des constats qui n’échappent pas aux évêques du Japon. Ni à l’évêque de Rome…   >>

 

 

logo_presence.jpg

Commentaires

ADMIRABLE

> Admirable décision du Saint Père et Longuement mûrie (2013-2019 : six ans). Et les tradis seront contents : pas de débats, pas de concile, pas de synode ! Une déclaration unilatérale préparée et exprimée par un homme seul. Un pape royal ! Et qui n'a pas peur de s'exprimer sur des sujets ultra matériels !
______

Écrit par : Phil / | 27/11/2019

ROMANET

> Voir aussi :

L'Eglise et l'arme nucléaire - Synthèse de Mgr Antoine de Romanet, évêque aux armées :
https://dioceseauxarmees.fr/7-diocese/1999-l-arme-nucleaire-en-2019-quelle-parole-pour-l-eglise-catholique-aujourd-hui-mgr-antoine-de-romanet.html

Intervention de Mgr Antoine de Romanet le 6 décembre 2018 au IXe Assises Nationales de la Recherche Stratégique :
https://www.dioceseauxarmees.fr/propos-de-l-eveque/1877-interventention-de-mgr-de-romanet-le-6-decembre-2018-au-ixe-assises-nationales-de-la-recherche-strategique-dissuasion-s.html
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 28/11/2019

LA 4e

> « Je ne sais pas comment la troisième guerre mondiale sera menée, mais je sais comment le sera la quatrième : avec des bâtons et des pierres »
Einstein (cité par Mgr de Romanet)
______

Écrit par : Michel de Guibert / | 28/11/2019

BANQUES ET CLIMAT

> https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/28/les-banques-francaises-accusees-de-participer-activement-au-rechauffement-climatique_6020800_3234.html

Cet article assez effrayant rejoint l'appel du pape à Hiroshima : la sauvegarde de la Création ne doit plus être un vœu pieux.
Que les banques françaises continuent d'investir autant d'argent dans les énergies fossiles n'est pas à leur honneur, mais il est vrai que pour ces gens, l'argent n'a pas d'odeur...
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 28/11/2019

'LE TOMBEAU DES LUCIOLES'

> Le Japon vit toujours dans le souvenir des bombardements, d'Hiroshima et Nagazaki, mais pas seulement.
Le film d'animation 'Le Tombeau des lucioles' (1988) rappelle le bombardement incendiaire de Kobe et, par delà, d'autres comme celui de Tokyo dans la nuit du 9 au 10 mars 1945, qui tua environ 100 000 personnes. Pas besoin de bombe atomique pour arriver à cela.
Et puis, comme l'a dit un journaliste que, par ailleurs, je n'aime guère, on parle de l'outil des crimes de guerre, pas de leurs auteurs quand ils sont vainqueurs, c'est à dire quand ils écrivent l'histoire.
______

Écrit par : PF. Huet / | 02/12/2019

RAISON NIPPONE

> Pour que la grâce de Dieu fasse davantage son œuvre à Hiroshima et Nagasaki, et dans tout le Japon, et dans le reste du monde, le Saint-Père aurait pu broder autour de l’épicentre de la 2e bombe sur le quartier chrétien d’Urakami, à Nagasaki. Il aurait pu rappeler la protection surnaturelle dont bénéficièrent les jésuites d’Hiroshima et les franciscains de Nagasaki. Il aurait pu en faire des kilos sur le docteur Takashi et son épouse bien aimée Midori… et croyez-moi, ça n’aurait pas déplu au mystico-dingo que je suis.
Mais non : François a fait preuve de « réalisme », comme vous dites, cher PP.
Et de fait, en mettant au premier plan la froide raison, il a mis ses pas dans ceux de son frère et père saint François-Xavier, qui estimait lui-même, dans ses lettres écrites en 1549 à ses frères de Rome, que les Japonais « sont entièrement guidés par la loi de la raison ». Prophète de ce qui allait venir, à savoir que la culture japonaise se révélerait être la plus imperméable du monde aux Paroles du Christ…
Il n’empêche… Je verrais bien un synode local bastonnant la raison nipponne sur ce simple et triple questionnement concernant le message chrétien : « Loi de la raison » ou « loi de la foi » ? « Foi par l’intelligence » ou « intelligence par la foi » ? « Comprendre pour croire » ou « croire pour comprendre » ?… Un débat des plus raisonnables !
Salutations.
______

Écrit par : Longin / | 02/12/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.