Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2019

Quand une femme enceinte fait scandale

La statuette amazonienne qui hystérise les anti-François

fc31c513-f75d-11e9-a65c-0eda3a42da3c.jpg

"Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre,
laquelle nous soutient et nous gouverne
et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe..."

(saint François d'Assise, Cantique des créatures) :


https://www.radiopresence.com/IMG/mp3/30102019_chroeco_airtemps.mp3

 

<< Comme disait Alfred Jarry, “quand on passe les bornes il n’y a plus de limites”. Depuis quelques jours, un certain réseau dépasse les bornes contre le pape François et contre le synode sur l’Amazonie, qui s’est achevé ce week-end. 

Cible de cette fureur en ligne : le respect des cultures indiennes d’Amazonie. Respect manifesté par les évêques du synode et par le pape, dans le droit fil de la théologie de l’évangélisation validée par le concile Vatican II... Respect qui s’est exprimé notamment à l’égard de quelques statuettes apportées symboliquement par les délégations indiennes au synode.

Ce respect a scandalisé certains milieux. Que le pape puisse bénir (c’est-à-dire christianiser) une statuette de femme enceinte a paru « véhémentement suspect de très-puante hérésie », comme on disait au XIIIe siècle.

Faut-il comprendre que la femme enceinte, symbole de la vie, vénérée par nos pro-life quand elle est bien de chez nous, devient une effroyable idole quand elle vient d’une autre ethnie ? Idée inquiétante, car elle manifesterait une vision plus proche du paganisme racial que de la foi chrétienne : et l’on serait, là, oui, dans une très-puante hérésie !

Ou faut-il comprendre que le pape est « apostat » et « idolâtre » (j’ai lu cela) parce que cette statuette enceinte serait, dit-on, l’effigie de Pachamama c’est-à-dire « notre mère la Terre » ?  Et que le pape sud-américain emploie lui aussi ce mot ?  Mais saint François d’Assise l’emploie lui aussi, car la Terre est une créature de Dieu et note corps y retournera… Faut-il exhumer le Poverello et l’envoyer au bûcher ?

C’est plutôt le réseau anti-François en France et aux Etats-Unis qui commence à grésiller sérieusement du trolley, comme dit Dupont dans Objectif Lune. La haine est un mauvais guide, surtout quand elle a de mauvaises raisons.

Et les raisons de ces gens sont mauvaises, surtout quand ils brandissent des arguments ecclésiologiques et théologiques qu’ils ne maitrisent pas –même ceux d’entre eux qui pontifient dans des cercles très chics.

Ce qu’ils clament contre le pape actuel, ils pourraient le clamer contre saint Jean-Paul II, qui se laissait poser un signe de Shiva sur le front en signe de bienvenue lors d’un voyage en Inde. Ou contre Benoît XVI qui n’hésitait pas à prier avec un imam dans la Mosquée bleue d’Istanbul…

Or le réseau n’attaque pas Jean-Paul II, ni Benoît. Il n’attaque que François. Pourquoi ? Parce que, au fond, le réseau ne le déteste pas pour des raisons religieuses… mais pour des raisons économiques et sociales. C’est un autre sujet, dont il faudra reparler. >>

 

 

Statuette de saint Jaïr :

prochainement sur les autels du schisme bergoglioclaste

bolsonaro.jpg

Commentaires

ASSISE...

> Oh, le réseau avait attaqué Jean Paul II et Benoit XVI avant François. Rappelez-vous les cris d'orfraie pour Assise !
Simplement à l'époque il avait moins d'influence. Maintenant, plein de gens qui considéraient les gens qui disent ce genre d'âneries comme des extrémistes ridicules les écoutent, parce que "ce pape est un gauchiste, et si 1P5, Church Militant ou le SB le disent eh bien je vais les lire"... Et Dieu seul sait tout le mal que font ces médias.

Edel


[ PP à Edel – Vous avez raison de le rappeler. Mais ce milieu pratique l'auto-zapping. Pour pouvoir opposer le pape actuel à ses deux prédécesseurs, les réacs d'aujourd'hui "oublient" qu'eux-mêmes ou leurs parents traînaient Jean-¨Paul II dans la boue : au moment des rencontres inter-religieuses d'Assise, ils clamaient contre lui les mêmes imprécations (mot pour mot) que contre François aujourd'hui. Mais la mauvaise foi sans limite, et l'opportunisme intellectuel, leur autorisent tous les "trous de mémoire". ]

réponse au commentaire

Écrit par : Edel / | 30/10/2019

AMUSANT

> Ce qui est assez amusant, c'est que Benoit XVI et Jean-Paul II ( tant villipendés par le passé par ce même milieu) passent maintenant pour des héros de la plus pure Tradition...Pas à une contradiction près ; ou Alzheimer précoce peut être ^^
Pour en revenir à cette statuette, il y a plein de symboles "paiens" à Rome issu du terreau philosophique et culturel dans lequel le christianisme a évolué aux 1ers siècles, le christianisme a lui-même incorporé des fêtes paiennes en les christianisant...
Et merci de citer St François d'Assise qui utilisait lui-même ces mêmes mots qui font tant bondir notre milieu grandement étriqué : "Loué sois-tu, mon Seigneur, par SOEUR NOTRE MERE TERRE, laquelle nous soutient et nous gouverne...."
______

Écrit par : Marie-Do / | 30/10/2019

UN SCHISME ?

> Patrice, souviens-toi combien ils ont vilipendé Benoit XVI pour sa prière à la mosquée d'Istanbul....Ils ont même cherché moult circonvolutions pour justifier cela: Benoit ne priait pas en même temps que l'imam, il n'était pas tourné vers la Mecque, etc.
En tout cas, cela devient vraiment pénible et j'en viens presque à souhaiter un schisme officiel de leur part. Cela clarifierait les choses et ils nous foutraient la paix.
______

Écrit par : VF / | 30/10/2019

à Edel :

> Une différence importante réside dans le fait que saint Paul VI et saint Jean-Paul II n'ont pas vécu à l'ère numérique : Roger Peyrefitte pouvait affirmer que le pape Montini partageait son lit avec des habitués, d'autres pouvaient hurler à l'apostasie devant son successeur polonais embrassant le Coran à la mosquée des Omeyyades, ces positions n'étaient véhiculées quasiment que par voie de presse : il suffisait que la presse grand public n'en parle pas ou filtre les termes injurieux ou diffamants pour annihiler tout effet 'caisse de résonance'.
Benoît XVI a connu à la fin de son pontificat les débuts de l'époque numérique, mais comme chacun peut s'en rendre compte, c'est avec l'apparition des smartphones que les réseaux dits sociaux se sont démultipliés, pour le meilleur et pour le pire. Cette tendance correspond à peu près à l'avènement du pape François : le pontife Bergoglio est en effet le premier à faire face à cette caisse de résonance gigantesque qu'est devenu l'internet de l'ère Facebook-Instragram. Il suffit pour un groupe de pression puissamment financé d'inonder la toile de déclarations dénonçant l'apostasie du pape, avec photos menaçantes de prélats du genre Schneider en regard, pour que la calomnie atteigne le public d'une manière bien plus violente que les libelles Peyrefitte des années 1970. L'internet a tout changé, en bien comme en mal.
______

Écrit par : Philippe de Visieux / | 31/10/2019

FERRY

> https://www.lefigaro.fr/vox/societe/luc-ferry-ni-marx-ni-jesus-greta-20191030

Encore un qui n'a rien compris ! "Ni Marx ni Jésus : Greta" : où voit-il que le christianisme est "dépassé" ? Ou que "l'écologisme" est une "religion" ?

PV


[ PP à PV – Luc Ferry... Aboli bibelot d'inanité sonore. ]

réponse au commentaire

Écrit par : Philippe de Visieux / | 31/10/2019

Marie-Do,

> nous pouvons donc leur expliquer que tout s'arrangera : un jour viendra où un nouveau pape sera élu, et le pape François deviendra de ce fait à leur yeux un modèle de respect de la Tradition. Bon, le nouveau pape sera insupportablement révolutionnaire, comme le Christ en son temps, mais là aussi ce sera transitoire.
______

Écrit par : Bernadette / | 31/10/2019

PP à "Djipi"

Au lieu de chercher de fausses raisons et de personnaliser le problème, relisez vos interventions Facebook. L'explication est là.
______

Écrit par : PP à "Djipi" / | 31/10/2019

QUESTION

> Mais cette statue représente t elle la terre mère de François d Assise ou la pachamama des incas ?

Roger


[ PP à Roger – Si elle représente la pachamama des Incas (ce qui n'a rien d'évident), référez-vous à ce que Vatican II enseigne sur l'inculturation missionnaire. Et si les païens n'étaient pas païens, serait-il nécessaire de les évangéliser ? Le pape est le missionnaire numéro 1.]

réponse au commentaire

Écrit par : Roger / | 01/11/2019

COMPRENDRE

> Je suis d’accord avec l’inculturation.
Mais ici c’est une église de Rome , pas d’Amazonie . Et puis ces statuettes ont elles été bénies comme vous dites ? Peut-on comprendre les personnes de bonne volonté qui se posent des questions sur cet acte, sans d’ailleurs remettre en cause que le pape soit missionnaire ?

Ludovic


[ PP à Ludovic – Pourquoi faudrait-il toujours comprendre les gens qui aiment répandre le soupçon et la panique (et vitupérer le pape) ? Et ne jamais essayer de comprendre ce que fait le pape ?
Les anti-François qui orchestrent cette nouvelle panique (totalement disproportionnée par rapport à son prétexte) font partie du milieu qui anathématisait d'avance le souci des évêques envers les Amazoniens. Milieu de financiers libéraux qui trouvent du charme à M. Bolsonaro et à ses copains de l'agro-industrie, tueuse d'Indiens... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Ludovic / | 06/11/2019

FAUSSES PANIQUES

> Mgr Vigano récidive...
https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/11/mgr-carlo-vigano-labomination-des-rites.html
Qualifier le pape François d'hérétique et- à mots à peine couverts, en en appelant à Sainte Brigitte- le vouer quasiment au feu éternel, il fallait oser...
Ceci dit, cette affaire de la Pachamama préoccupe beaucoup de gens dans la cathosphère. Je me rends compte que des blogs comme le "SB" sont lus par beaucoup de catholiques...

Feld


[ PP à Feld – Des catholiques qui veulent à tout prix se paniquer et perdre confiance dans l'Eglise, quel genre de catholiques est-ce-là ?
Des catholiques qui refusent toute main tendue, fût-ce à de pauvres Indiens d'Amazonie (poignée de persécutés luttant pour ne pas disparaître) : quel genre de catholiques est-ce là ?
Etc.
Je suis indigné de voir des banquiers feindre la plus grave inquiétude devant une statuette de cinquante centimètres. Mais pas un mot, par exemple, sur la gigantesque escroquerie financière WeWork qui annonce le prochain krach... ]

réponse au commentaire

Écrit par : Feld / | 08/11/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.